Comment convaincre une entreprise de me prendre en alternance ? Les arguments à lui exposer ! - La Ruche par WizbiiVous êtes à la recherche d'une alternance et peinez à convaincre les entreprises ? Certains managers ou RH peuvent éprouver des réticences à embaucher un alternant, voici les arguments qui vont faire mouche !
Bannière d'un article

Comment convaincre une entreprise de me prendre en alternance ? Les arguments à lui exposer !

Vous êtes à la recherche d'une alternance et peinez à convaincre les entreprises  ? Certains managers ou RH peuvent éprouver des réticences à embaucher un alternant. Pourtant, en recruter un n’est pas aussi contraignant qu’on pourrait le penser, et au contraire, peut être très bénéfique pour une société ! 

La guerre contre les alternants déclarée ?

On pourrait penser que les rythmes d'alternance ne sont pas toujours compatibles avec les rythmes des projets de l'entreprise, qu’il faut former et accompagner ces salariés en devenir, que cela prend du temps… Mais pourtant, l’alternance est cruciale autant pour l’étudiant, que pour l’entreprise qui l’accueille. Tout ce qu’il faut, c’est juste un peu d’organisation. Vous prenez sous vos ailes un stagiaire ? Pourtant, l’implication à long terme est moins évidente que pour celle d’un alternant, étant donné que le stagiaire reste la plupart du temps moins longtemps et qu’il n’a pas le statut de salarié. Lorsque l’on est alternant(e), on se sent impliqué(e) dans les valeurs de l’entreprise, et ça se voit dans son travail. Alors, vous, entreprises, profitez-en, au contraire.

Former un alternant c’est en faire un collaborateur efficace

Accueillir un alternant au sein de sa boîte, c’est avant toute chose faire un investissement humain. Alors oui, c’est du temps à donner. Mais ne pensez surtout pas que c’est du temps de perdu, bien au contraire. C’est bel et bien un investissement. Former un étudiant est une chance inouïe pour lui comme pour vous. Et c’est aussi et avant tout lui offrir la possibilité d’acquérir les compétences qu’il lui faut pour être celui ou celle dont votre entreprise a cruellement besoin. C’est une superbe chance partagée, une bonne situation de win-win, comme on dit.

Avoir un alternant, c’est aussi maîtriser ses coûts salariaux

Prendre la décision de prendre des alternants, c’est gérer sa gestion prévisionnelle d’emploi et des compétences, mais c’est aussi un éventail de bénéfices financiers. En fait, le principe même de l’alternance, c’est qu’une partie de la formation de l’alternant incombe à son employeur. Du coup, en contrepartie de cet « effort » de la part de l’entreprise, les niveaux de rémunération minimaux sont bien inférieurs à ceux d’un salarié lambda.

  • Pour les contrats d’apprentissage, on parle de 25 à 78% du SMIC selon l’âge de l’étudiant mais aussi son niveau de qualification lors de la signature de son contrat.
  • Pour les contrats pro, c’est 65% du SMIC au minimum pour un bachelier de moins de 21 ans, et 85% du salaire minimal conventionnel pour ceux âgé de plus de 26 ans.

Petite bonne nouvelle en plus qui fait plaisir : les alternants ne sont pas comptabilisés dans les effectifs de l’entreprise qui les accueillent.

Prendre un alternant sous son aile, c’est aussi avoir des aides et des exonérations

Le plus beau dans tout ça, c’est que lorsqu’une entreprise embauche un alternant, elle récolte de jolies aides non négligeables :

  • Pour tout ce qui est contrat d’apprentissage, les petites boîtes de moins de 11 salariés à leur compteur reçoivent une aide régionale. On parle ici d’un crédit d’impôt d’apprentissage et d’une belle exonération totale ou partielle de leurs charges en fonction de leur taille.
  • Et du côté des contrats pro, c’est un droit à un allègement des cotisations patronales sur tout ce qui est bas ou moyen salaires. Mais si l’exonération totale des cotisations patronales n’existent que si le salarié en question a plus de 45 ans, les entreprises reçoivent, en revanche, une belle aide à l’embauche des candidats de 26 ans et plus, mais aussi des demandeurs d’emploi.

Vous n’êtes toujours pas convaincu(e) ? Eh bien sachez aussi que les formalités administratives du contrat d’alternance sont dorénavant simplifiées. Le Ministère du Travail a centralisé la totalité des documents et outil sur un et même site Internet

Quoi qu’il en soit, pensez à votre avenir, à celle de votre entreprise, mais aussi à ces jeunes qui ne veulent qu’une seule chose, c’est qu’on leur donne leur chance.

Pour connaître toutes les aides financières dont vous pouvez bénéficier en alternance, rendez-vous sur notre simulateur d'aides WIZBII Money !

rédigé par :

Marion Epinette

le 15 mars 2019

Articles recommandés

image

30 nov., Sophie Lebel

30 nov. 2021,

Sophie Lebel

Anglais technique : comment apprendre rapidement ?

L'anglais technique regroupe un vocabulaire scientifique en relation avec les différentes activités d'un domaine spécifique comme l'ingénierie, le marketing, la finance… Il est important de le parler si vous envisagez de faire des échanges professionnels internationaux.

image

16 nov. 2021

À quoi ressemble le soutien scolaire 2.0 ?

Il existe de nos jours différents types de soutiens scolaires pour les élèves et étudiants. Le plus plébiscité est assurément le soutien scolaire en ligne ou 2.0 qui offre un certain nombre d'avantages qu'il convient de souligner.

image

27 oct., Kévin FERREIRA

27 oct. 2021

CVEC : à quoi sert-elle vraiment ?

La CVEC, c’est la Contribution Vie Étudiante et de Campus. Cette contribution étudiante d’un montant de 92 euros est récoltée par le CROUS. Selon la loi française, elle est « destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les...

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante