Les tribulations d'un jeune au chômage : à la recherche du premier emploi

Les tribulations d'un jeune au chômage : à la recherche du premier emploi
Maxime Bee est un jeune diplômé sans emploi mais pas sans ressources. Il nous explique son parcours du combattant pour décrocher un job à travers ses démarches originales mais aussi son point de vue de jeune chômeur sur l'emploi.

Maxime BEE, Du CV pétillant à la lettre de démotivation

Mon parcours (du combattant) 

Après l'obtention d'un DUT  Services et réseaux de communication, une formation polyvalente dans le domaine de la communication et du multimédia, j'ai décidé de partir à la quête du saint Graal, un premier emploi.  Ma formation étant en alternance, j'avais déjà eu l'occasion d'avoir un aperçu de la difficulté de trouver un poste, mais à ce point, je ne l'imaginais pas.

Des dizaines et des dizaines de candidatures sans réponses, et quelques petits boulots plus tard, je me suis rendu compte qu'en choisissant la communication, je n'avais pas choisi le secteur avec le plus de débouchés et qu'il allait falloir redoubler de créativité et d'audace pour pouvoir trouver un job intéressant. Se sentir opérationnel et ne pas trouver d'emploi, c'est frustrant comme un diabétique devant un pot de Nutella.

Mes démarches originales

Souhaitant évoluer dans un domaine où pour moi la créativité et l'audace sont des facteurs de réussite, j'ai décider d'en user afin de pouvoir attirer l'œil des recruteurs.  J'ai vite compris que mon bac+2 et mes quelques expériences en alternance ne faisaient pas le poids (aux yeux des employeurs) face aux candidats sortant de grandes écoles à 8000 euros l'année que je n'avais pu m'offrir.  Je devais faire la différence autrement pour prétendre à décrocher ne serait-ce qu'un entretien. C'est ainsi qu'est né le CV pétillant "la soif d'apprendre".

Bien conscient du petit buzz qu'il a créé, j'ai décidé d'en rajouter une couche avec les 5 bonnes raisons de m'embaucher, et surtout Ma lettre de démotivation dans laquelle j'expliquais avec ironie et humour que je n'étais pas spécialement intéressé par le poste proposé, mais que face à la pression de mon banquier et de mon environnement familial j'étais contraint de proposer ma candidature pour les rassurer. Une lettre qui en a fait sourire plus d'un, et dans laquelle beaucoup de personnes se sont reconnues.

cv original cola emploi

 Les retombées :

Grâce à la magie de l'outil internet, notamment des réseaux sociaux, j'ai eu la chance de connaître un véritable petit buzz grâce à mes démarches originales et très vite, j'ai eu le plaisir de recevoir de nombreux messages de soutiens et de félicitations mais aussi une dizaine d'articles sur ma démarche ce qui m'a offert de la visibilité.

J’ai reçu plusieurs propositions mais malheureusement, aucune vraiment dans mon domaine ou trop éloigné géographiquement. Si je n'ai pas (encore) trouvé le poste de mes rêves,  le fait de voir que mes démarches en faisaient sourire quelques uns, et de recevoir de nombreux messages d'encouragements m'ont redonné l'espoir de pouvoir prétendre prochainement à ce fameux saint Graal.

Lot de consolation, j'ai trouvé en ce début d'année un poste de chargé de communication et de médiation culturelle au sein d'une compagnie de théâtre. Si le poste est intéressant, il s'agit d'un contrat du service civique, c'est à dire payé 500€ par mois, et surtout, pas renouvelable.

Le point de vue d'un jeune chômeur sur l'emploi

Le candidat idéal selon moi

Une vraie personnalité audacieuse et créative dont la motivation se reflète à travers l'originalité de son CV et de sa candidature.  Une personne prête à s'investir pleinement pour son entreprise tout en y apportant son dynamisme et sa volonté de monter en compétences.

Le candidat idéal selon un employeur

Une personne sortant d'une grande école avec une dizaine d'années d'expérience parlant au minimum l'anglais, l'allemand, le chinois et le russe, capable de servir 8 cafés en même temps tout en photocopiant plus vite que son ombre pour un salaire dérisoire.

Top 3 des phrases qu'un chômeur ne veut plus entendre

1- "Nous avons attentivement étudié votre candidature, mais malgré vos qualités évidentes, nous n'avons pas retenu votre profil".

A savoir, "attentivement étudié votre candidature" signifie qu'ils ont survolé votre CV 4 secondes et n'ont même pas ouvert la lettre de motivation que vous avez mis 4h à parfaire. Concernant mes qualités, si elles étaient aussi évidentes que ça, vous m'auriez au moins donner la chance de défendre ma candidature lors d'un entretien.

Par pitié, dites-moi que je ne suis pas fait pour le poste à la limite, mais cette hypocrisie diplomate, non merci.

2- "Je vois que vous avez fait quelques stages, mais concrètement, vous avez une vraie expérience?"

Rentrer dans une boite, ou rentrer en boite (de nuit), c'est un peu le même combat.  Le fameux "Désolé, c'est pour les habitués" se transforme en "Désolé, c'est pour les expérimentés". Quelqu'un peut m'expliquer comment je fais pour devenir habitué ou expérimenté, si l'on ne me laisse pas entrer ou travailler une fois ?

3- "Vous savez faire le café ? Utiliser la photocopieuse ?"

Concernant le café, effectivement  j'ai de l'expérience,  j'en ai d'ailleurs bu 8L la nuit dernière pour pouvoir rester éveillé et préparer cet entretien.  Quant à la photocopieuse, elle me sert quotidiennement pour pouvoir envoyer plus de 20 CV par jour, qui pour la plupart, resteront sans réponse.

Je suis actuellement à la recherche d'un contrat en alternance en tant qu'assistant de communication ou pourquoi pas d'un CDI. N'hésitez pas à en apprendre plus sur mon univers sur www.maximebee.fr et à me contacter à maximebee@gmail.com

"La vie, c'est comme la bicyclette, pour garder l'équilibre, il faut avancer"  Einstein