Les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans un projet

La recherche de l’idée de création est une étape toujours difficile pour un créateur. Un bon entrepreneur n’est pas une boite à idée mais c’est une personne qui possède une bonne capacité à développer et concrétiser des idées. C’est pour cela que je propose ce questionnaire dans le but de guider les entrepreneurs qui se trouvent dans le flou à cette étape de la création. Voici les questions à se poser : 1. Mes ressources financières Je dois faire un bilan sur mes ressources financières, voici les principaux moyens de financements :
  • Mon compte en banque : Le premier moyen de financement est bien entendu ses propres économies.
  • Mes amis : c’est ce que l’on appelle les « love money ».
  • L’emprunt bancaire : Est-ce que je peux faire un emprunt ? Est-ce que j’ai déjà un emprunt en cours ?
  • Les Business angels et fonds d’investissement : Est-ce que mon projet possède un caractère assez innovant pour prétendre obtenir des investissements de business angels ou fonds d’investissement?
  • Les subventions et aides de l’Etat : les dispositifs NACRE et ACRE.
  • Les prêts d’honneurs : C’est un prêt à la personne. Ce prêt vient en complément de l’apport personne. Ils sont accordés par les clubs de créateurs d’entreprises ou boutiques de gestion.
  • La banque OSEO : Le prêt à la création d’entreprise , le PCE est accordé par OSEO sans garantie ni caution personnelle.
  • Le crédit-bail permet de financer à 100% un bien professionnel.
2. Mes compétences Faire un bilan de ses compétences, qu’est-ce que je suis capable de faire ? Vendre? Construire ? Dessiner ? Organiser? Il est important de créer une map de ses compétences. Cette map permet de réaliser un bilan sur son profil : technique ou plutôt commerce/marketing. 3. Mes études Si j’ai réalisé des études supérieures, quelles sont les matières que je pourrais utiliser pour créer mon entreprise? Les matières étaient plus orientées vers la technique ou le commerce/marketing? Mon cursus est axé vers la logistique ? vers la mécanique ? vers la pharmacie? vers le commerce? 4. Mes expériences Point très important : c’est le cœur de notre savoir-faire. Quels sont les marchés que je maîtrise ? Dans quel secteur j’ai déjà travaillé? Quelles sont les expériences que je pourrais utiliser ? 5. Mes Réseaux Point qui possède une relation avec mes expériences. Trouver un job, faire des affaires, dans 90 % du temps le réseau est impliqué. Ce qui est aussi le cas pour les opportunités. Une des raisons de la création d’entreprise est l’opportunité d’affaires. Je veux créer un service destiné aux entreprises de mécanique, je dois me poser la question suivante : est-ce que je pourrais m’intégrer sur ce marché? Généralement le fait d’avoir le pied dans un réseau lié au marché concerné facilite les taches de la reconnaissance et de la prospection. 6. Un associé Voici les deux questions à se poser :
  • Est-ce que j’ai besoin d’une compétence supplémentaire ? Le plus classique : l’ingénieur qui s’associe avec un commercial.
  • Est-ce que j’ai besoin de partager les risques financiers ? Partage des parts sociales de l’entreprise ce qui induit le partage des risques. Tout dépend de l’ampleur du projet mais pour les créations d’entreprises il est conseillé de s’associer, ne pas oublier que l’ennemi numéro 1 de l’entrepreneur est la solitude.
7. La Famille Quelle est ma situation familiale? Est ce que je possède des contraintes géographiques? Est-ce que j’ai le temps et l’énergie pour réaliser ce projet ? 8. Mes gouts et motivations Je finirais sur ce point puisque je pense que c’est le plus important. Lors de la création ou reprise d’une entreprise le créateur doit absolument croire en son produit, il faut se lever tous les matins avec une très forte motivation ! Pour être convaincant, une obligation: être convaincu par son produit, le créateur doit connaître et aimer son projet. Questions annexes Mais aussi : aimez-vous travailler seul ? Désirez-vous gagner de l’argent la première année ? Êtes-vous capable (ou votre associé) d’innover et de développer un produit ? Aimez-vous prendre d’importants risques ? Enfin, il est aussi intéressant de réaliser une étude sur les business porteurs du moment.