Pretty Streets : le guide de voyage gratuit pour découvrir les meilleurs spots

Pretty Streets : le guide de voyage gratuit pour découvrir les meilleurs spots
Prenez la première à droite. Marchez pendant 500 mètres puis prendre la deuxième à gauche. Continuez sur 100 mètres. Au feu, tournez à droite. Vous êtes arrivé.

Marre des trajets routinier ? L'équipe de la ruche a trouvé la solution : prenez le temps de parcourir les jolies rues de votre ville. Fini les itinéraires les plus courts ou les plus rapides. Grâce à Fabrice Gibelin co-fondateur de Pretty Streets passez aux parcours les plus beaux.

logo, pretty, streets

Hello Fabrice, peux-tu nous présenter ton parcours tant scolaire que professionnel ?

Côté scolaire, j’ai beaucoup aimé les bancs de la fac. J’ai fait une maîtrise d’anglais, un diplôme universitaire de japonais, un magistère de marketing et négociation internationale, un DESS d’ingénierie du multimédia, et finalement je suis revenu aux études il y a 5 ans pour faire le General Management Program de la Harvard Business School. Professionnellement, j’ai travaillé dans le digital depuis 1998, dans le marketing, le business development, la direction de produit, et la direction générale, en particulier dans des sociétés de jeu sur internet. Et finalement, j’ai décidé de me lancer dans une aventure entrepreneuriale.

Pretty Streets est le fruit de deux cofondateurs, comment vous êtes-vous rencontrés, qu’est-ce qui vous unis ?

Nous avons été présenté par un ami commun, qui pensait que nous pouvions avoir de bonnes connexions. Et en effet, de manière amusante nous nous sommes rendus compte autour d’un verre que nous avions eu la même idée pour aider les gens à découvrir le monde : nous avons décidé de la développer ensemble.

equipe pretty streets

Quel est le concept de Pretty Streets ? En quoi vous différenciez-vous d’un guide touristique ?

Nous proposons une carte des beaux endroits à voir dans près de 50 villes dans le monde. Un coup d’œil permet de savoir quels sont les principaux points à ne pas rater, mais aussi où sont les quartiers à voir pour se promener, et même où sont les jolies rues. En outre, nous calculons des itinéraires à la volée qui ne sont pas les plus courts, mais les plus beaux, qui vous feront passer par le maximum de beaux endroits en fonction de votre temps disponible.

 

Concrètement, comment ça fonctionne ? Qu’est-ce qu’une « jolie rue » ?

Une jolie rue, c’est tout simplement une rue depuis laquelle beaucoup de photos ont été prises. Ou bien c’est une rue qui nous a été signalée comme jolie par un de nos utilisateurs, puis vérifiée par nous. L’idée c’est que cette carte des beaux endroits du monde commence avec de la techno : nos algorithmes qui passent sur les données géo-localisées disponibles, pour en tirer du sens et faire une première passe sur la carte d’une ville. Puis elle continue avec des humains : les gens qui aiment partager leur goût pour les beaux endroits, et les partager avec d’autres. Nos utilisateurs peuvent ajouter des lieux, des rues, ou noter les lieux existants.

pretty street

Aider les gens à découvrir le monde qu’il l’entoure, c’est un beau projet, quel est votre business model ?

Nous sommes encore une startup, ce qui veut dire que notre business modèle définitif est encore incertain. Ce que nous expérimentons actuellement c’est :

1. Un modèle B to B, où nous fournissons notre technologie en marque blanche à de grands acteurs du tourisme, intéressé par offrir une fonctionnalité innovante et utile à leurs clients, leur permettant d’augmenter l’installation et l’usage de leurs applications existantes. 2. Un modèle B to C, où, lorsque nous aurons assez de trafic, pourrons générer des revenus par la réservation de restaurants, l’achat de tickets pour des musées ou des attractions, voire la réservation d’hôtels. L’idée est que notre application reste gratuite pour les utilisateurs.

Comment vous êtes vous financés ?

Avec des fonds amenés par les co-fondateurs, et l’aide de la BPI, sans laquelle nous n’aurions pu en arriver là. Merci.

BPI_France

Recrutez-vous ?

En CDI ? Pas avant une levée de fonds ! Mais nous cherchons en profil entrepreneurial pour nous accompagner sur des tâches type marketing, growth hacking, et développement produit. N’hésitez pas à nous contacter.

Quels sont vos futurs objectifs ?

De belles évolutions de notre expérience produit construite avec nos early adopters passionnés, fonctionner sur les montres connectées, une croissance exponentielle de notre base d’utilisateurs, et une belle levée de fonds pour assurer les deux années à venir. Et en parallèle des partenariats structurants. Shoot for the stars, reach for the moon.

Pour finir, une citation en rapport avec l’entrepreneuriat qui te motive à te lever chaque matin ?

Il y a une abondance de citations possibles, plein de bons livres qui aident les entrepreneurs. Mais ce qui m’aide moi comme entrepreneur, c’est la résilience. Et pour la résilience, il faut accepter que tous les plans ne se déroulent pas sans accroc. D’ailleurs ils ne se déroulent jamais sans accrocs. Et du coup une citation qui s’applique bien à nous, qui aidons à découvrir :

«Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’as pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, sort des sentiers battus. Mets les voiles. Explore. Rêve. Découvre.» – Mark Twain

Merci Fabrice pour ce partage d'expérience. Pour tester Pretty Streets, rendez-vous sur leur site web et télécharger leur app mobile (iOS & Androïd) !

© Photos Pretty Streets / Talents du Numérique