Sidemash : des étudiants Polytech lancent le partage collaboratif du direct

Sidemash, c'est un tout nouveau projet qui rend le partage collaboratif des évènements en direct possible. Concrètement, vous assistez à un festival de dingue, et vous voulez faire regretter à votre pote de ne pas être venu : et bien grâce à Sidemash, vous allez lui faire vivre en direct et en vidéo la soirée que vous être en train de passer. En plus, l'application est gratuite, vous ne payez que si vous voulez une meilleure qualité de vidéo grâce à la caméra. Découvrez cette nouvelle start-up via l'interview de Francis Nahm, l'un des fondateurs du projet.  Hello Francis, peux-tu te présenter ainsi que ton équipe ? francis nahm Sidemash aujourd'hui c'est une équipe de trois hommes, super motivés dont j'ai la chance de faire partie. Avant même d'être collègues nous sommes des amis qui avons appris à nous connaitre et à bosser ensemble. Le travail en entreprise est d'autant plus agréable et les idées innovantes fusent beaucoup plus facilement dans cette ambiance de travail. Tout d'abord il y a : Yvain Giffoni - COO 22 ans, en fin de cycle ingénieur à Polytech'Paris Sud. En tant que COO de Sidemash, il est le responsable des opérations. Autodidacte spécialisé dans les technologies web depuis le lycée, il attache une grande importance à l'optimisation et au respect des standards. Yvain est diplômé cette année. Serge N'Guetta - CTO 23 ans, en 4ème année d’ingénierie à Polytech Paris Sud en Informatique. Serge est le CTO de Sidemash, et s'occupe de toutes les questions techniques concernant le réseau social. Spécialisation dans les technologies du Web, il a défini l'architecture Back Office en choisissant les meilleures technologies à adopter en fonction des besoins : Neo4j pour les relations d'amitié, ElasticSearch pour les modules de recherches et bien d'autres... Il a pour grand intérêt la modélisation et la conception modulaire d’applications. Francis Nahm - CEO J'ai 23 ans, ingénieur en Réseaux et Télécommunications à l’INSA de Lyon de la promo 2013 et actuellement en Master 2 IREN (Industrie de Réseaux et Economie Numérique) intégré par l’Ecole Polytechnique. Ce Master m'a appris les ressorts de l'entrepreneuriat; surtout tout ce qui concerne les grands acteurs de l'économie numérique. Sur la base de ces compétences en complément de ma formation d'ingénieur en Réseaux Télécoms, j'ai pu définir une stratégie long terme et un business model pour Sidemash. La jeune équipe que nous sommes ne peut oublier de présenter IncubAlliance, premier incubateur technologique de France chez qui nous sommes incubés, car les rencontres et discussions avec nos coachs et autres co-incubés nous apportent beaucoup. Peux-tu nous parler de l'origine du projet ? Beaucoup d'utilisateurs des réseaux sociaux aiment partager les évènements qu’ils vivent avec leur cercle social. Cependant, l'expérience de partage semble quelque peu limitée : il leur est impossible de montrer instantanément ce qu’ils sont en train de vivre. En effet, le partage de photos et de vidéos se fait en 2 temps : Capture du moment puis publication sur les réseaux sociaux. Le partage n’est pas instantané, surtout pour une vidéo : le temps de publication est long. Ils doivent tenir constamment leur smartphone pour cadrer lorsqu’ils sont en train de filmer, ce qui est contraignant lorsqu’ils souhaitent filmer longtemps l’évènement auquel ils participent. Pour retrouver les photos que chacun a pris à l’évènement, l’utilisateur doit chercher sur les profils de chaque participant à la recherche du contenu qui l’intéressent. Il n’existe pas un album spécialement créé pour l’évènement qui contiendrait les photos et vidéos de tous les participants. Et donc SideMash c'est quoi ? sidemash reseau social Le réseau social Sidemash a été pensé pour résoudre ces problèmes. L'idée est de permettre de partager en direct ce que l'utilisateur vit en utilisant la caméra de son smartphone, ou une caméra connectée wearable, qui est contrôlée par une application mobile dédiée. Le direct permet à l'utilisateur de partager l'instant même au moment où il est vécu, et la caméra connectée lui permet de filmer sans la contrainte de tenir son téléphone. Enfin, les contenus relatifs à un même évènement sont rassemblés dans un album collectif créé dynamiquement et partagé par tous les participants à l'évènement, ce qui permet à l'utilisateur d'avoir très facilement accès à des contenus qui l’intéressent. En une image Sidemash c'est ça:

sidemash reseau social

Qu’est-ce qui vous démarque de Narrative Clip ? Beaucoup de choses nous démarquent de Narrative Clip. Tout d'abord dans le positionnement, Sidemash est un réseau social qui utilise une caméra connectée (non obligatoire à l'achat) pour permettre à l'utilisateur de partager avec son cercle social sur une plateforme sociale. Narrative Clip se focalise uniquement sur l'objet, et ne propose aucune fonction "sociale". Ensuite il y a la caméra elle même : celle du narrative clip ne réalise pas de vidéos, encore moins des vidéos retransmises en direct sur Internet; alors qu'il s'agit là de la principale fonctionnalité de la caméra de Sidemash. Le Narrative Clip est un objet intéressant dans le concept, puisque comme Sidemash la volonté de ses concepteurs est de supprimer les contraintes qu'on a à tenir son téléphone pour capturer des moments intéressants, mais je pense personnellement que dans la pratique il n'est pas la meilleure solution à ce problème : il prend 1 photo toutes les 30 secondes, donc plus d'une centaine de photos en 1h. Et c'est à l'utilisateur de faire le tri dans cette multitude de photos afin de choisir les 4 ou 5 photos presque correctes et ensuite les mettre sur Facebook... Il ne permet pas de partager le moment à l'instant même où il est vécu... On reste dans une expérience tournée sur la photo, expérience qu'on connaît déjà avec Instagram et autres. Comment comptez-vous vous développer ? Nous ciblons en priorité une croissance organique du nombre d'utilisateurs par effet réseau. Notre stratégie de GoToMarket (top secrète ;) ) est basée sur cette objectif. Le but est de créer un effet boule de neige chez les utilisateurs et les rendre accro à la facilité de partage de direct que Sidemash permet. Quel sera le tarif de votre produit ? et à quand sa sortie ? L'application qui permet de partager en direct et d'avoir accès au réseau social est gratuite. La diffusion de live l'est aussi, et sans limite de temps ou de visionneurs, contrairement aux business models des plateformes de live streaming aujourd'hui. Le seul coût est celui de la caméra, mais celle-ci n'est pas obligatoire pour utiliser Sidemash, l'utilisateur peut se servir de la caméra du téléphone portable s'il n'a pas de caméra Sidemash. La caméra Sidemash améliore cependant l'expérience utilisateur. Nous n'avons pas encore fini son développement, mais nous estimons son coût compris entre 100 et 150€. Pourquoi avoir décidé d’entreprendre à la sortie de l’école ? Nous avons choisi de nous lancer sur Sidemash dès la sortie de l'école pour plusieurs raisons. La principale est que nous pensons qu'il y a vraiment quelque chose à faire dans le partage d'évènements, et nous voulons apporter cette solution pour faciliter la vie de beaucoup de personnes. Après il y a des motivations beaucoup plus personnelles et différentes aussi pour chaque membre de l'équipe. Quelles sont les entreprises / start-up qui t'inspirent et pourquoi ? Ah les start-ups qui m'inspirent.. Il y en a tellement. Je vais essayer d'être bref sinon je vais faire partir les lecteurs :) Apple : Apple m'inspire pour l'excellence de ses produits, la finition étant toujours parfaite, l’ergonomie ultra travaillée avec une expertise technologique indiscutable dans chacun des produits de la marque. Et par dessus tout je respecte la force marketing de cette entreprise, qui arrive à littéralement vendre du rêve à ses clients et aussi à ses investisseurs :) Google : Google est juste une entreprise exceptionnelle : je crois que c'est la seule multinationale au monde qui ait conservé son esprit de start-up. Et j'aime beaucoup l'idéologie OpenSource qu'ils défendent, ils permettent aux développeurs et aux jeunes startups de proposer de plus en plus de services et produits innovants et cela profite à tout le monde. Criteo : C'est la french success story qui fait rêver tous les entrepreneurs en France je pense; commencer simplement et devenir une multinationale présente dans 15 pays et être côté au Nasdaq. Le synonyme pour ce parcours c'est le mot succès. Merci Francis ! Soutenez Sidemash sur Wizbii (déjà plus de 100 supporters !) Découvrez l'interview de Sidemash pour Clubic :
Le site web