Partir à l'étranger : quels avantages auprès des recruteurs ?

Partir à l'étranger : quels avantages auprès des recruteurs ?

Cette année, j’ai eu l’opportunité de partir avec Erasmus au Danemark dans le cadre de mes études en France (2017-2018). J’ai suivi le programme « Business and Communication Exchange Program» à VIA University dans la ville d’Horsens.
J’ai vécu une année formidable, qui m’a apporté sur les plans linguistique, culturel, social et professionnel. Je vais partager avec vous les éléments clés de cette année ; ils vont vous faire comprendre pourquoi c’est une expérience que vous ne devez pas louper. Vous découvrirez aussi plus précisément comment tirer profit d’une telle expérience pour booster vos études et votre carrière.

L’immersion anglophone : le passage obligé pour réussir

Qui n’a jamais été confronté à la langue anglaise au cours de ses études ? Plus que jamais, c’est la langue N°1 dans le marketing, la vente et bien d’autres domaines.
J’ai par ailleurs constater qu’en général, les étudiants français au Danemark parlaient moins bien « fluent » que les autres pays non anglophones. Le système d’éducation des langues devrait mettre les bouchés double, mais en attendant mettez toutes les chances de votre côté en vous immergeant dans un pays anglophone ou dans une université qui dispense 100% des cours en anglais.

Voici comment j’ai procédé pour booster de façon considérable mon niveau en anglais :

  1. À l’université, les enseignants parlent couramment anglais (100% des cours sont en anglais). Écouter, participer et prendre des notes en cours vous fera beaucoup progresser.
  2. Pour communiquer avec les autres étudiants, vous êtes obligés de parler anglais. N’hésitez pas à parler un maximum et avec des personnes différentes même si votre anglais n’est pas parfait.
  3. Lors de la vie de tous les jours : shopping, e-mails, etc… Tout est en anglais.

Vous l’avez compris, l’immersion est totale ou quasi-totale dans le cadre du Danemark. Si vous avez la chance de côtoyer plusieurs nationalités, vous habituerez votre oreille à reconnaître l’accent de plusieurs pays. Au début, ce n’est pas facile car chacun a un accent qui lui est propre. D’ailleurs, les Français sont tout de suite identifiés comme tels ! À la fin de votre séjour (1 ou 2 semestres, en Erasmus), vous pourrez sans problème converser avec quelqu’un qui a un niveau correct (B2). N’hésitez pas à passer le TOEIC ou un test similaire après votre période d’étude à l’international. En 6 mois, j’ai progressé de 120 points au TOEIC. Un bel atout à faire figurer sur votre CV.

Développement personnel : Une meilleure connaissance de soi, une prise de recul, et une ouverture d’esprit

En plus d’atteindre un bon voire très bon niveau d’anglais, les études dans un autre pays renforcent aussi considérablement : la confiance en soi, la connaissance de soi ou encore l’ouverture d’esprit. Ce sont des qualités très recherchées par les recruteurs. Cela peut paraître banal et facile de les mettre sur un CV mais lors de l’entretien, le RH vous cernera rapidement. Vous n’avez qu’une chance de faire votre première bonne impression.

Voici comment j’ai pu améliorer ces précieuses qualités, qui je le rappelle, ne sont pas innées :

  1. En s’intéressant aux différentes cultures. J’ai eu la chance d’être entouré d’étudiants venus de 40 pays différents à l’université. S’intéresser à leur culture vous apprendra beaucoup. Renseignez-vous sur ce paramètre important qui est le pourcentage d’étudiants international dans l’université d’accueil et la diversité des pays.
  2. Votre niveau d’anglais amélioré, vous pourrez lire et écouter des livres sur les thématiques qui vous intéressent. Par exemple dans le domaine de l’emploi ou le développement personnel : les USA ont toujours un temps d’avance ; profitez-en. Vous serez donc informés des dernières nouveautés et des conseils d’auteurs à succès pour par exemple, décrocher votre emploi.

La création d’un réseau international pour démarrer votre carrière

Qu’il s’agisse des professeurs, professionnels ou étudiants, une année à l’étranger est idéale pour constituer un réseau international qui vous sera très utile pour décrocher votre premier emploi. Au début de l’année, très peu de personnes venues étudier se connaissent. La première semaine et même le premier jour seront déterminants pour la suite de votre aventure. Vous profiterez pendant ce temps-là d’une très grande ouverture d’esprit des autres étudiants qui voudront en savoir plus sur vous.

Que faire pour profiter de cette opportunité ?

  1. Essayez de faire le premier pas et de faire le maximum de rencontre dès le début. Vous verrez que vous allez grandement augmenter votre confiance en soi et même vaincre votre timidité pour les plus craintifs. 99% des étudiants seront ravis de discuter avec vous. Tout au long de l’année vous pourrez ainsi faire de nouvelles rencontres facilement et ainsi être plus confiant et ouvert à votre retour en France.
  2. J’ai rencontré en cours, des étudiants aussi passionnés que moi par le business et le webmarketing. Nous avons travaillé sur des projets ensemble et nous continuons à nous entre-aider. Parmi eux, un étudiant Bulgare a d’ailleurs créé son entreprise dès son retour en Bulgarie. En plus de tisser de très forts liens avec les autres étudiants, vous trouverez peut-être vos partenaires de travail si vous souhaitez créer vous aussi votre entreprise.

Pourquoi choisir le Danemark ? Avantages & Inconvénients

Si vous avez l’opportunité de partir étudier à l’international, voici pourquoi je vous recommande le Danemark et quels sont ses inconvénients.

Avantages :

  • Les danois sont très polis et respectueux envers les autres.
  • Ce pays est depuis des années classé dans le top 3 des pays les plus heureux au monde.
  • Le système éducatif des danois est inspiré du système américain et raviront les français : les professeurs se font appeler par leur prénom, il y beaucoup plus de conversations en classe qu’en France, les cours peuvent être remodeler en fonction des attentes. Le système plus libre, incite à la prise de parole et à la créativité.
  • Les principales villes du Danemark (Copenhague, Aarhus, Aalborg…) sont très faciles d’accès par le biais de lignes ferroviaires très développées.
  • De nombreux festivals : musique, carnaval, moyen âge…

Inconvénients :

  • Le PIB par habitant est élevé mais les taxes aussi, donc les prix sont généralement de 20 à 30% plus cher qu’en France, surtout concernant la nourriture.
  • Le temps est plutôt pluvieux la majorité de l’année. Mais on s’y habitue vite, car les avantages du pays prennent le dessus 

Réaliser une partie de ces études à l’étranger est un avantage considérable dans votre CV mais aussi pour votre vie de manière générale. Je tiens à remercier l’IUT de La Rochelle, département Techniques de Commercialisation (chef de département : Eric Jaufry) qui m’a permis de partir un an au Danemark (en DUETI) à VIA University College Campus Horsens.

Si vous n’avez pas la possibilité de partir avec votre université ou école, vous pouvez aussi vous inscrire en « full time » dans une université étrangère de votre choix. Profitez d’être jeune et  encore dans les études pour vivre cette aventure qui vous fera grandir et boostera votre carrière de manière considérable.

Merci d’avoir lu mon premier article sur Wizbii, n’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez discuter plus en détail de cette année. (cliquez sur ma photo en haut de l’article)