Obtenir son permis de conduire du premier coup

Adieu le papier rose, remplacé désormais par le nouveau permis, semblable à une carte de crédit. En attendant une réforme sans cesse annoncée mais jamais appliquée, nous avons décidé, avec l'aide de Ornikar, de vous donner le maximum de chances pour faire partie des 55% de chanceux qui le réussissent du premier coup – un chiffre bien loin du taux de réussite record de 87,9% au Baccalauréat cette année...! Son coût tout comme le délai d’attente entre deux passages peuvent vous paraitre assez dissuasifs... Mais tout de même, il reste un atout précieux pour décrocher un emploi, notamment dans les zones rurales et périurbaines.

6 conseils pour mettre toutes les chances de son côté

Ne pas négliger l’épreuve théorique : certains sont persuadés que le plus dur reste le passage pratique mais halte aux idées reçues ! Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre code, avec une bonne préparation en ligne comme par exemple Codeclic, qui propose plus de 1 000 questions différentes. Vous retrouverez également de nombreuses astuces sur leur blog. • Choisir la formule qui vous correspond le mieux: une fois le code en poche, vous serez face à un choix cornélien : formule classique, conduite accompagnée (ou supervisée) ou encore formule plus originale ? Pesez bien le pour et le contre, mais si vous faites vos études pas trop loin de vos parents, la seconde option présente de sérieux avantages, tant en termes de réussite que sur le plan financier. • S’entraîner, encore et toujours : comme pour n’importe quel sport, la conduite nécessite une solide préparation. C’est en forgeant qu’on devient forgeron et en roulant qu’on devient un bon conducteur, alors conduisez dès que vous le pouvez. • Adopter l’état d’esprit adéquat: durant votre préparation comme pendant le passage tant redouté avec l’inspecteur, ayez en tête ces quelques clés : prudence, sécurité et respect des autres usagers, notamment des plus vulnérables. • Se re-po-ser ! La veille de l'examen, il est évident que vous devez vous relaxer et vous coucher tôt. Assurez-vous que vous avez bien préparé tous les documents, rien de pire que d'arriver stressé pour une question de retard. • Maîtriser le déroulé de l’examen: enfin, le jour J approche et le stress augmente, c’est bien normal. Apprenez par cœur le déroulé exact du passage pratique pour ne pas vous rajouter une source de stress supplémentaire ! Nous vous souhaitons bonne chance et si malgré tout, vous ne décrochez pas le précieux sésame du premier coup, restez confiant et gardez en tête vos erreurs pour ne pas les refaire !