Méthode OKR ou comment augmenter significativement la motivation d'une équipe - La Ruche par WizbiiVous avez déjà entendu parler de la méthode OKR mais pour vous c'est du charabia ? Wizbii vous explique tout de cette méthodologie managériale par objectifs utilisée par Google et tant d'autres.
Bannière d'un article
#Emploi-jeune-diplome

Méthode OKR ou comment augmenter significativement la motivation d'une équipe

Votre entreprise n’a pas de visibilité sur ses objectifs, vos collaborateurs ne vont pas forcément dans votre sens et ne se sentent pas impliqués ? Vos objectifs sont remplis mais les résultats ne sont pas ceux escomptés ? Il est temps de passer la troisième et d’adopter une technique de management bien connue pour son efficacité redoutable. On passe la méthode OKR au crible.

La méthode OKR, c’est quoi déjà ?

OKR, c’est O pour Objectifs, et KR pour Résultats clé (Key Results, en anglais). En français, cela donne donc les "Objectifs et Résultats Clés". Née aux États-Unis dans les années 50 par Peter Drucker et qui fait fureur dans les entreprises de la Silicon Valley., la méthode de management OKR a des particularités bien à elle. Elle repose sur une règle simple : prioriser les projets en fonction des objectifs d’une entreprise, en gros. 

Concrètement, la méthode OKR repose sur des objectifs bien définis au préalable et étroitement liés aux résultats clés d’une entreprise. En clair, ce sont les objectifs qui mènent la danse. Et les résultats clés, mesurables, sont le reflet du bon (ou mauvais) fonctionnement de l’entreprise.

Pour ceux qui n’auraient toujours pas compris, c’est tout simplement le fait de décomposer la stratégie principale d’une boîte en objectifs vraiment très précis ("où la boîte souhaite-elle aller ?"), qui sont eux-mêmes divisés en résultats clés mesurables ("par quels moyens ?" "Comment va-t-elle y parvenir ?").

Pourquoi la méthode OKR ?

La méthode, d’ailleurs mise en place avec succès chez Intel dès les années 70, a des bienfaits incomparables pour une entreprise. Elle suscite :

  • L’engagement pour les collaborateurs en les impliquant dans la réalisation de leurs objectifs
  • L’alignement des équipes vers des objectifs communs et ambitieux
  • L’autonomie de ces équipes
  • La transparence grâce à une meilleure visibilité
  • Une communication permanente entre tous les collaborateurs
  • Un gain de productivité considérable liés aux objectifs précis et priorisés
  • La réactivité de l’entreprise par le suivi des objectifs

Les résultats parlent d’eux-mêmes.

Comment applique t-on la méthode OKR dans son entreprise ? 

Décidé à appliquer la méthode OKR au sein de votre entreprise ? Parfait. 

Alors d’abord, règle numéro uno : la méthode OKR ne peut pas être mise en place sans la définition de la mission essentielle et principale de l’entreprise en question, la ligne directrice. En somme, il faut avoir répondu aux questions suivantes : "Quel est l’objectif de la boite ?" "quel est son rôle ?" 

Enfin, vient l’heure des rapports trimestriels des données statistiques traitées avec des KPIs (indicateur clé de performance). De cette manière, les managers pourront vérifier l’état des projets et rectifier le tir le cas échéant. Et hop par ici la réduction des coûts et la gestion plus efficace ! 

La méthode OKR, oui, mais quel résultat pour les collaborateurs ?

Ce sont surtout les nouvelles générations (Y, Z et même snowflakes) avides de plus d’implication dans leur travail, qui sont le plus à même d’être réceptives à la méthode. Et c’est aussi à ça que sert la méthode OKR, à construire une forte culture d’entreprise qui permettra à l’ensemble des collaborateurs de comprendre au mieux le sens de ses tâches et missions.

Vous l’aurez compris, tout est une histoire d’objectifs à définir, et à atteindre.

Résultats des courses : les collaborateurs se sentent impliqués dans la boîte, les décisions, la stratégie de l’entreprise, en clair, ils se sentent utiles, et donc motivés.

En tout cas, nous chez Wizbii, nous avons adopté cette méthode ! Et vous, prêt à passer le pas et entrer dans la danse de l’OKR ?

rédigé par :

Marion Epinette

le 14 décembre 2018

Media image

Articles recommandés

image

11 oct., Maryam Orion

11 oct. 2019,

Maryam Orion

Comment faire patienter un recruteur sans le froisser ?

C'est une situation délicate que de faire patienter un employeur avant de donner une réponse définitive. Alors voici quelques conseils pour mieux gérer cette situation.

image

10 oct., Maryam Orion

10 oct. 2019

Comment s'intégrer dans une entreprise lorsque l'on est timide / introverti ?

Pas de panique ! Ce n'est pas un défaut et certainement pas un frein à votre intégration, peu importe vos traits de caractère, vous pouvez participer à la vie de votre société !

image

09 oct., Maryam Orion

09 oct. 2019

Bonnes et mauvaises réponses : que faut-il dire en entretien d'embauche ?

Comment se préparer à un entretien d'embauche ? Voici les bonnes et les mauvaises réponses en fonction des questions les plus courantes qui peuvent tomber à entretien !

Derniers articles