Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
10 conseils d'entrepreneur étudiant, par Sébastien de Fitizzy - La Ruche par Wizbii
Bannière d'un article

Fitizzy / Sebastien #1 "10 conseils d'entrepreneur étudiant"

Ça y est, tu as une bonne idée et tu décides de monter ta startup ? Félicitations, c’est le début d’une sacrée aventure ! D’après ma jeune expérience, si je devais conseiller un ami qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat, je lui donnerai les conseils suivants :

1. Valide ton projet (idée et concurrence) Cette étape permet de confronter ton projet à la réalité. Rencontre des clients potentiels et des acteurs de ton marché, leurs retours t’aideront à affiner tes choix. Il est essentiel d’actualiser cette étape régulièrement.

2. Forme une équipe de choc Avoir une idée c’est bien, la développer avec une équipe c’est mieux. Très vite, tu te rendras compte que tu n’as pas toutes les compétences nécessaires au développement de ton projet. Selon moi, il est essentiel de t’associer avec des personnes en qui tu as confiance, qui veulent s’investir dans le projet et qui ont les compétences qui te manquent. Ce sont les premières personnes à convaincre du potentiel de ton projet, bon courage !

3. Parle de ton projet Saisis toutes les occasions qui s’offrent à toi pour tester et pitcher ton projet, que ce soit auprès de proches ou de simples rencontres. Au début, on a tendance à vouloir garder son idée pour soi par crainte de se la faire piquer. Rassure-toi, le fait d’en parler te permet surtout de confronter ton idée aux questions, aux remarques, aux suggestions et pourquoi pas dénicher des early evanglists.

4. Essaye d’intégrer un incubateur S’il s’agit de ton premier projet de création, c’est rassurant d’être encadré et suivi par des coachs et des personnes plus expérimentées dans la création d’entreprise. Qu’ils soient publics ou privés, très souvent, ils proposent une subvention. Il ne reste plus qu’à réussir à intégrer celui qui répond au mieux au projet.

5. Inscris-toi aux concours de création d’entreprise C’est un exercice très formateur. D’une part, cela t’oblige à réaliser un dossier dans lequel il faut être synthétique et répondre à des questions bien précises. D’autre part, les gains sont intéressants : visibilité, crédibilité et aide financière. Cela prend du temps, donc la meilleure option est de se focaliser sur ceux en adéquation avec l’état d’avancement du projet.

6. Développe une première version rapidement L’objectif de cette version est de te positionner rapidement sur ton marché avec une solution au besoin identifié. En prouvant que cette première version fonctionne, tu pourras présenter ton projet aux business angels et aux fonds d’investissement afin d’accélérer son développement. Cette version te permettra aussi de vite réorienter ta stratégie, ton positionnement ou de limiter la casse si jamais tu constates que tes utilisateurs/clients ne sont pas au rendez-vous.

7. Participe aux événements en rapport avec ton projet Les salons spécialisés, les associations et les événements sur l’entrepreneuriat sont les meilleures occasions pour prospecter des clients et pour échanger avec d’autres entrepreneurs. Tu te rendras compte très vite que ces opportunités de rencontrer du monde et de constituer ton réseau pour ton projet sont indispensables.

8. Renseigne-toi sur les sites officiels et blogs spécialisés Pour créer sa société en France, il y a énormément de paramètres à prendre en compte et de démarches administratives mais il y a aussi beaucoup de moyens de s’informer. Par exemple, le site de l’Apce (lien interactif) est bien fait et tu y trouveras de nombreuses informations pour t’aider dans les démarches à suivre pour la mise en place de ton projet.

9. Entoure-toi de mentors Monter sa startup est une aventure passionnante, mais loin d’être évidente. Les mentors sont des personnes qui ont une grande expérience dans un domaine bien précis et qui t’apporteront beaucoup sur toutes les questions que tu te poses et les difficultés que tu rencontres dans leur domaine.

10. Vérifie tes ressources financières La phase de développement de ton projet peut être longue. Pour cela, il faut que tu sois conscient des ressources personnelles que tu as ou que l’on peut te prêter ( love money ) pour d’une part payer les dépenses liées à ton projet et d’autre part pouvoir vivre pendant le temps estimé sans entrée d’argent. Voila pour moi les principaux conseils. Si je devais t’en donner un dernier ce serait d’échanger au maximum, toute discussion apporte son lot de questions et de réponses !

rédigé par :

Sebastien Ramel

le 23 août 2012

Articles recommandés

image

29 juil., Maryam Orion

29 juil. 2020,

Maryam Orion

Interview avec le Fondateur d'Avril : LA marque de cosmétiques bio qui cartonne !

Nous avons interrogé Alexis, le fondateur de la fabuleuse marque de cosmétique bio et accessible tous : AVRIL. Découvrez son parcours, ses expériences et surtout son entreprise !

image

15 juil., Maryam Orion

15 juil. 2020

Après avoir levé 15M€, ZEWAY et ses scooters électriques innovants débarquent à Paris !

Découvrez le parcours de Stéphanie, la co-fondartrice de la start-up ZEWAY, qui propose des scooters électriques personnels à batteries échangeables ! Voici son témoignage !

image

09 juil., Sophie Lebel

09 juil. 2020

Réussir sa première entreprise avec les bons outils digitaux

Bien élaborer son plan de communication digitale quand on est un jeune entrepreneur est une obligation. Avec les bons outils digitaux, votre présence en ligne en sera d'autant plus effective, ce qui participera à l'évolution de votre nouveau business.

Derniers articles