Mercredi Créatif : C’est quoi le motion design ? - La Ruche par WizbiiChaque mercredi, retrouvez un article de WIZBII dédié à la créativité, la création en tout genre ou l’entrepreneuriat et la gestion ! Aujourd’hui, on vous présente une technique d’animation graphique de plus en plus répandue : le motion design !
Bannière d'un article
#Entreprendre

Mercredi Créatif : C’est quoi le motion design ?

Bienvenue pour ce rendez-vous hebdomadaire : le Mercredi Créatif ! Chaque mercredi, retrouvez un article de WIZBII dédié à la créativité, la création en tout genre ou l’entrepreneuriat et la gestion ! Aujourd’hui, on vous présente une technique d’animation graphique de plus en plus répandue : le motion design !

Comment définir le motion design ?

Le motion design (ou design d’animation) est une technique qui consiste à animer des éléments graphiques. Tout repose essentiellement dans les mouvements. La plupart des vidéos que vous voyez quotidiennement utilisent du motion design depuis des années sans que vous y prêtiez vraiment attention. Aujourd’hui, le motion design est une véritable force à une époque où les contenus vidéos se multiplient, une grande opportunité pour les marques.

Motion design : les 10 principes

Une dizaine de principes ont été imaginés par deux collaborateurs proches de Walt Disney pour mieux comprendre et appréhender le motion design : Franck Thomas et Ollie Johnston.  

1. Le temps, l’espace et le rythme

Un mouvement a un rapport au temps, sa conception s’y repose. Avec le temps, il est possible de décomposer et modifier une fréquence. Il est aussi possible grâce au temps de modifier l’évolution d’une animation en fonction d’un rythme audio et donc de jouer sur la vitesse de celle-ci. 

2. La fluidité

C’est ce qui permet de contrôler l’effet de l’animation sur nos émotions. La faculté de transmettre un message correctement.

3. Le volume et le poids

Le volume et le poids d’un objet ont un impact sur son mouvement. En motion design, il faut donc réfléchir à ces éléments pour faire une animation réaliste. En effet, si vous donnez le même mouvement à une balle de tennis et à une boule de pétanque, le rendu sera le même mais l’un sera réussi et l’autre non. Car dans notre esprit, une boule de pétanque a plus de force qu’une balle de tennis.

4. L’anticipation

Quand nous faisons un mouvement, notre corps bouge d’abord à l’opposé comme pour prendre de l’élan. Lorsque l’on lance un caillou pour faire des ricochets, notre bras part en arrière pour le jeter vers l’avant. Nous ne mettons pas le bras devant pour que le caillou fasse des ricochets directement, sinon le caillou tomberait à nos pieds.

Eh bien, en motion design, il faut prendre en compte ces éléments pour donner plus de réalisme et de naturel lorsque l’on veut faire une animation.

5. La trajectoire arquée

Il n’existe pas vraiment de trajectoire en ligne dans la réalité. Tous les mouvements sont généralement courbés, à part peut-être les chutes libres, mais là encore la trajectoire n’est jamais parfaitement droite avec la gravité ainsi que la force qu’un élément donne à un objet lâché en chute libre, à l’élan, etc. Alors il faut aussi penser à ces trajectoires arquées pour les mouvements afin de donner toujours plus de réalismes aux animations

6. L’écrasement et l’étirement

Par exemple, un objet qui tombe au sol va avoir tendance à s’écraser sur lui-même avant de rebondir. Un élément qui s’élance va s’étirer. Un objet ne garde jamais la même forme en continu lorsqu’il se déplace, c’est un principe à prendre en compte également.

7. Le suivi et le chevauchement

Ce principe découle du principe du volume et du poids ainsi que de l’anticipation. Un mouvement qui a besoin d’une grande force pour se lancer à aussi besoin de beaucoup de force pour s’arrêter. Ainsi, il y a une série de mouvements comme suit : avant, pendant et après. En motion design, il faut être capable d’identifier et de retranscrire ses mouvements pour les rendre perceptibles et donc plus réels.

8. L’exagération

Une animation est artificielle et donc abstraite la plupart du temps. Pour la rendre plus réelle et attirer l’attention, il faut exagérer les mouvements. 

9. Les actions secondaires

Ne pas hésiter à glisser des informations sous la forme de texte pour appuyer les messages et casser l’ennui qui peut gagner ceux qui visionnent l’animation.

10. L’attractivité

Le dernier principe peut être évident tant il est important. Il faut que l’animation que vous créez soit attrayante. Même si vous respectez les 9 autres principes à la lettre, que tout est parfait et que le message est clair, si le résultat final n’est pas agréable à regarder… C’est peine perdu. Faites de belles animations !

À présent, vous connaissez le motion design et ses grandes lignes. Est-ce que cela vous donne envie de vous lancer dans le graphisme ? ​​Nous espérons que ce Mercredi Créatif vous aura plu, vous pouvez consulter les précédentes éditions sur notre blog et on se donne rendez-vous la semaine prochaine pour un nouveau Mercredi Créatif !

rédigé par :

Kévin FERREIRA

le 06 avril 2022

Articles recommandés

image

18 mai, Kévin FERREIRA

18 mai 2022,

Kévin FERREIRA

Mercredi Créatif : Quelles sont les meilleures banques d'images ?

Les banques d’images en ligne sont des plateformes sur lesquelles des photographes professionnels et/ou amateurs vous permettent d’avoir accès à leurs clichés contre quelques euros, un abonnement ou bien gratuitement !

image

04 mai, Kévin FERREIRA

04 mai 2022

Mercredi Créatif : Comment bien choisir une typographie ?

Les règles typographiques changent d’un pays à un autre, d’une langue à une autre, et cela peut concerner la ponctuation comme les espaces ou les caractères spéciaux, etc. Une typographie est réussie lorsqu’elle est capable de donner des informations aux lecteurs de manière simple en étant...

image

27 avr., Kévin FERREIRA

27 avr. 2022

Mercredi Créatif : L’essentiel à savoir sur la typographie

On va parler de typographie dans 3 grands concepts que sont la composition, l’impression et la conception. La composition typographique va désigner la manière dont le texte est mis en forme avec des caractères comme des lettres, des accents, des chiffres, des symboles, etc.

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante