Luxembourg, le pays idéal pour le jeune diplômé en recherche d'emploi ?

Luxembourg, le pays idéal pour le jeune diplômé en recherche d'emploi ?

Dans un contexte où l’obtention d’un CDI est de plus en plus difficile pour les jeunes, la mobilité est souvent une option permettant de débloquer les choses. Ne vous y trompez pas, Luxembourg-city avec ses vignobles et champs de vaches avoisinants, a tout d’une capitale internationale, dynamique, et multiculturelle. Dans cet article, je vais vous donner un petit aperçu de ce carrefour multilingue, où vous pourriez propulser votre carrière. 

La success story luxembourgeoise

Dans les années 50, le Luxembourg, dont l’économie tournait autour de l’agriculture, a su s’ouvrir à la finance internationale en devenant un paradis fiscal, (comme la Suisse) jusqu’à il y a peu, avec la fin du secret bancaire. Cette activité a permis d’attirer des banques et des fonds d’investissements du monde entier, faisant aujourd’hui du Grand-duché, un hub européen technologique, financier et industriel où se retrouvent les géants mondiaux comme Amazon, Microsoft, Google, près de 150 banques, mais aussi les fleurons de l’industrie comme Arcelor Mittal, Ceratizit, ou encore Ferrero.

En 50 ans, ce pays est passé du stade de petits hameaux à une capitale au pouvoir d’achat le plus élevé juste derrière Zurich et Sydney et aux seconds salaires les plus élevés d’Europe, derrière la Suisse bien évidemment.

Un carrefour de cultures

Le Luxembourg, c’est une terre d’immigration de la taille de l’île de la Réunion (2586 km2), composé de 576 000 habitants dont 53 % Luxembourgeois, 16,2 % de Portugais, 7,2 % de Français, 3,4 % de Belges, 3,5 % d’Italiens et 2,2 % d’Allemands. Les habitants y parlent plusieurs langues à la maison, dans la vie de tous les jours et au travail. On compte d’ailleurs plusieurs écoles allemandes, anglaises, française à tous les niveaux. 

Mais on vous rassure tout de suite, les langues du business sont : le français et l’anglais, même si l’allemand ou une autre langue - tout dépend des clients et de l’historique de votre société - est considéré comme un vrai plus. Si vous souhaitez exercer dans les domaines de l’administration, de la santé ou de la formation, le luxembourgeois sera alors un prérequis.

La principale caractéristique du marché de l’emploi luxembourgeois aujourd’hui ? Son manque de talents !

Avec l’essor de la finance, les banques ont dû se doter de plus de bureaux, plus de systèmes informatiques : adaptés aux évolutions constantes de la régulation et adaptés à la sécurité des capitaux. Toute cette activité nécessite depuis près de 20 ans une main d’œuvre en croissance. Il a donc fallu embaucher à l’étranger, en Europe et au-delà. 

Chaque jour, 180 000 frontaliers traversent les frontières du Luxembourg : des 44 001 Belges, 43 701 Allemands et plus de 92 500 Français (1er janvier 2017) sachant que le nombre de nouveaux frontaliers augmente chaque année de 5 000 postes ! 

Le Luxembourg est donc un pays ouvert qui a su profiter pleinement de l’ouverture européenne pour grandir. 

Selon une étude Hays sur les salaires au Luxembourg de 2016, il y a 10 ans, il fallait 48 jours pour recruter un profil en informatique, aujourd’hui les demandes sont de l’ordre de 2 à 3 jours. La demande en profils s’intensifie et pas qu’en IT ! En effet, de toutes ces banques et industries découlent des services supports comme le juridique, le commercial, la logistique, les transports, etc.

Les recruteurs doivent donc diversifier leurs canaux de recrutement pour à la fois : attirer, faire monter en compétence et retenir les profils dans leurs effectifs. Ils sont d’ailleurs un peu aidés par les conditions de travail avantageuses du Grand-duché ou le Smic pour un travailleur qualifié est de 2100€ net par mois (impôt déjà prélevé à la source ; pour 40h de travail hebdomadaire) et où les packages sont bien souvent la norme.

Un jeune diplômé, ou étudiant, peu importe sont cursus (privé ou public) peut donc espérer réaliser des stages en contexte international, en français ou en anglais avec une rétribution correcte et espérer un bon premier salaire avec des missions d’envergure avec un CDI d’entrée de jeu. Le Luxembourg est un pays moins codifié qu’en France puisqu’il s’y mêle une certaine culture anglo-saxonne de proximité, de pragmatisme, et où le bla-bla ne suffit pas. Du fait de sa petite taille, il est possible de grimper vite, de faire des rencontres et de faire ses preuves au sein de grands groupes. Luxembourg est donc une belle carte de visite pour les jeunes Français qui pourront y approfondir leurs connaissances linguistiques en immersion. 😉

Petit conseil, si vous souhaitez faire un tour à Luxembourg pour rencontrer 133 des principaux recruteurs luxembourgeois, et voire ce que j’avance par vous-même, Wizbii et le Crédit Agricole vous donnent rendez-vous au salon de recrutement Unicareers.lu ouvert à tous les étudiants et jeunes actifs jusqu’à 5 ans d’expérience professionnelle, ce vendredi 29 septembre 2017. Des bus partiront de plusieurs villes gratuitement vers Luxembourg et vous ramèneront dans la journée. Alors ne ratez plus un instant, inscrivez-vous et RDV à Luxembourg Congrès le 29. Addi ! 😉