5 clés pour être certain de réussir le test du TOEIC ! - La Ruche par Wizbii Le TOIEC est une certification permettant d'évaluer le niveau d'anglais des locuteurs non anglophones tant au niveau de l'écrit que de l'oral. Découvrez nos conseils pour vous y préparer.
Bannière d'un article

5 clés pour être certain(e) de réussir le test du TOEIC !

Vous le savez peut-être déjà mais le TOEIC est devenu un incontournable pour les entreprises en recherche de collaborateurs pour des postes à responsabilités internationales. Il fait également partie des moyens utilisés par les écoles et les universités pour certifier le niveau de langue des étudiants. Mais tout d’abord, connaissez-vous le TOEIC ? il s’agit d’un test d’anglais standardisé qui comporte 200 questions pour certifier votre compréhension en anglais dans un contexte professionnel. C’est un QCM qui se découpe en deux parties : la compréhension orale appelée “Listening” et la compréhension écrite appelée “Reading”
Pour réussir le TOEIC, il est certes important d’avoir un bon niveau d’anglais mais il est également primordial de mener une bonne préparation afin d’arriver le jour du test dans les meilleures conditions. Voici quelques conseils qui pourraient faire la différence dans votre réussite au TOEIC.

Conseil n°1 : Avant toute chose, familiarisez-vous avec le TOEIC

Une bonne préparation commence par une bonne compréhension du TOEIC. Cette première étape est importante car elle va vous permettre de bien comprendre toutes les spécificités du test pour mieux les travailler. En effet, le TOEIC est un test standardisé. La structure, le type de questions, les thématiques, la notation sont toujours identiques. Sachant cela, vous allez pouvoir commencer une préparation des plus efficaces ! 

Premièrement, examinez la structure du test. Le TOEIC commence toujours par la partie “Listening” dans laquelle vous écoutez des audios et répondez à des questions. Une fois terminée, la partie “Reading” s’enchaine avec des textes à compléter.

Faites attention, dans la partie “Listening” vous ne pouvez écouter les audios qu’une seule fois. Vous allez donc devoir être attentif. Pour la partie “Reading” vous êtes libre de répondre aux questions dans l’ordre que vous souhaitez.

Vous verrez également que le vocabulaire utilisé et les thématiques des questions se rapportent au monde des affaires et de l’entreprise. Faire une passe sur le vocabulaire lié au monde professionnel vous permettra de gagner en confiance le jour-J.

Conseil n°2 : Passez un TOEIC blanc pour lancer la préparation

Analyse de la structure du TOEIC : check ! Il est désormais temps de vous tester et de passer un TOEIC blanc pour analyser votre niveau actuel et vous confronter aux conditions de l’examen. L’objectif est de révéler vos points forts sur lesquelles vous vous appuyez et vos points faibles sur lesquels progresser.
GlobalExam vous propose de passer jusqu’à 5 tests blancs TOEIC en ligne pour progresser, profitez-en. 

Conseils n°3 : des objectifs pour booster votre prépa !

Le TOEIC n’est pas un concours. Il n’y a pas de note minimum à atteindre pour valider le TOEIC. La réussite au test passe par votre capacité à atteindre le score demandé par l’établissement que vous souhaitez rejoindre. Ce score à atteindre doit être votre source de motivation et doit définir votre rythme de travail.
Le test blanc passé, vous allez pouvoir estimer la différence entre votre niveau actuel et le score que vous souhaitez atteindre. Chaque établissement et entreprise sont libres d’exiger le score qu’elles souhaitent. Pour l’atteindre vous aurez besoin de vous fixer des objectifs intermédiaires qui vont vous permettre de mesurer vos résultats et garder votre motivation intacte. Fixez-vous des objectifs intermédiaires tels que : le score à atteindre par exercice, le score à atteindre par partie, le nombre de points à gagner sur vos points faibles etc.

Conseil n°4 : Travaillez activement et ... passivement (oui oui !)

Et oui, le TOEIC se prépare de manière active mais aussi passive :

  • La partie active vous permet de travailler tous les éléments qui se trouvent dans le TOEIC : exercices, grammaire, type de questions, gestion du temps... Fixez-vous un planning de révision TOEIC pour bien vous préparer. Une fois que vous terminez un bloc de révision, vous pouvez suivre vos progrès en réalisant un test blanc TOEIC ou un exercice en entier.
  • La partie passive complète votre préparation et ne doit pas être négligée. Elle consiste à utiliser toutes les situations du quotidien pour améliorer votre compréhension de la langue. Par exemple, en écoutant la radio anglaise, en regardant des films et séries en VO ou en lisant la presse étrangère. Toutes ces occasions vous permettront de vous familiariser avec la langue et de progresser dans l’écoute et la compréhension des audios mais également dans la compréhension des textes de la partie “Reading”.

Conseil n°5 : Préparez-vous à bien gérer votre temps

Le TOEIC est une épreuve exigeante sur la gestion du temps. 200 questions en 2 heures, cela demande de l’organisation et de l’efficacité. Vous ne pouvez donc pas passer trop de temps sur une question sur laquelle vous bloquez. Vous ne connaissez pas la question ? Passez ou alors répondez au hasard. En effet, une mauvaise réponse n’enlève pas de points. Le hasard peut donc bien faire les choses. Enfin, dernier conseil, simple, mais important : emportez avec vous une montre pour éviter toute déconvenue liée au temps.


GlobalExam vous permet de booster votre préparation au TOEIC pour progresser rapidement et atteindre vos objectifs de score !
Des tests blancs, des dizaines d’heures d’entraînement, des centaines d’exercices pour être prêt le JOUR-J grâce à une préparation 100% en ligne.


Offre partenariat Wizbii : –30% avec le code WIZBII30 sur global-exam.com.

rédigé par :

Damien Chesneau

Publié le 24 juillet 2019

Media image

Articles recommandés

image

20 août, Maryam Orion

20 août 2019,

Maryam Orion

Trouver un appartement : comment faire remonter votre dossier de location en premier ?

Pas toujours facile de se démarquer quand vous êtes 30 candidats pour un même appartement ! Mettez toutes les chances de votre côté en suivant nos conseils !

image

02 août, Maryam Orion

02 août 2019

Comment diminuer sa facture d'énergie quand on a un petit logement étudiant ?

Réduire sa consommation d'électricité, ce n'est pas très compliqué quand on est étudiant. Il faut juste adopter quelques gestes simples et efficaces que voici !

image

25 juil., Marion Epinette

25 juil. 2019

Logement étudiant : combien coûte une assurance habitation et comment la choisir ?

Vous êtes étudiant(e) et locataire ou êtes sur le point de louer votre premier logement ? Si votre propriétaire ne vous l’a pas encore demandé, pensez à votre assurance habitation.

Derniers articles