Nouveau type de CDI, contrat plus souple pour l'alternance, suppression de cotisations : ce qui change pour les jeunes

Nouveau type de CDI, contrat plus souple pour l'alternance, suppression de cotisations : ce qui change pour les jeunes

Emmanuel Macron et son gouvernement viennent d’annoncer plusieurs réformes du Code du travail qui donneront non seulement pas mal de travail supplémentaire aux RH, mais qui auront également un fort impact sur les étudiants et les jeunes diplômés.

Ces réformes risquent d'être implémentées dès la rentrée, mais quelles sont-elles et dans quelle mesure vont-elles te toucher ? 

Pour les alternants : un contrat unique plus souple

Actuellement, il existe deux types de contrats d’alternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Tu peux trouver plus d'informations sur les différences entre ces deux contrats ici.

M. Macron et son gouvernement ont décidé de proposer un seul contrat pour tous les alternants. Cette réforme vise à unir le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation afin de proposer un contrat unique plus souple et mieux adapté aux besoins de l’entreprise.

De l’espoir pour les jeunes diplômés : un nouveau type de CDI

Si tu es ou si tu n’as jamais été jeune diplômé, tu dois connaître la galère pour trouver un CDI. Même si tu arrives à décrocher un entretien d’embauche, il faut ensuite passer par plusieurs étapes difficiles, afin que le recruteur puisse être certain que tu es le meilleur candidat pour le poste, vu les difficultés actuelles à rompre un contrat de CDI une fois la période d'essai dépassée.

M. Macron a annoncé le 1er septembre la création d’un nouveau type de CDI, un “contrat de projet”, pour des embauches plus souples. Mais qu’est-ce qu’un “contrat de projet” ? C’est tout simplement un contrat en CDI qui peut être rompu à la fin d’un projet défini. Cette réforme pourrait encourager les entreprises à recruter plus pour des postes en CDI et stimuler le marché du travail pour générer plus de postes de ce type

La suppression de cotisations chômage et maladie : 21€ de plus par mois !

Cette réforme ne changera pas énormément de choses, mais la suppression des cotisations aux assurances chômage et maladie rapportera environ 21€ par mois net pour des salariés percevant 1 500€ brut. Ce n’est pas un montant énorme, mais 21€ par mois est toujours bienvenu pour se payer un petit resto ou, économiser sur l’année, 252€ pour payer un voyage - à toi de décider comment tu le dépenses !

D’autres réformes du Code du travail ont également été annoncées par M. Macron et son gouvernement, y compris un compte pénibilité simplifié et des indemnités prud’homales plafonnées. Le prélèvement à la source, prévu pour le 1er janvier 2018, a encore une fois été repoussé à janvier 2019.  

N'oublie pas qu'en tant qu'étudiant ou chercheur d'emploi, tu as aussi accès aux aides de l'état telles que l'APL, mais aussi une multitude d'autres aides. Pour ne pas les manquer, rendez-vous sur Fibii !