Les 10 commandements du candidat à une soirée de recrutement

Si vous lisez cet article, c’est que vous allez participer à une soirée de recrutement sous peu. Oriane de Moovijob partenaire de Wizbii, vous livre les secrets pour non seulement réussir votre soirée, mais aussi faire la différence avec les autres candidats.

1 – Les informations du site de la soirée, tu liras

Cet article commence par un point évident, mais la première façon de faire la différence avec tous les autres super-bons-candidats-qui-ont-bien-plus-d’expérience-que-vous, c’est d’avoir lu toutes les infos sur le site de l’évènement. Vous y trouverez souvent des fiches sur les sociétés présentes ou encore les postes proposés. Allez glaner quelques informations supplémentaires sur les réseaux sociaux des sociétés ou leur page carrière. La soirée sera un excellent moyen d’entrer directement en contact avec les RH pour leur montrer que vous avez été chercher plus loin et que vous êtes intéressé(e).

2 – Ton CV à jour pour ton inscription, tu enverras

Il est souvent demandé aux candidats de se préinscrire, car les soirées de recrutement sont limitées pour assurer un matching entre les postes proposés et les profils présents. Pour établir cette vérification, les organisateurs ont besoin de consulter tous les CV au préalable. Il vous sera donc nécessaire de le mettre à jour afin qu’il corresponde au thème de la soirée. Il faut donc qu’en 6 secondes, le sourceur (celui qui lit les CV et les trie) comprenne que vous êtes commercial, et que vous cherchez un poste dans le domaine.

3 – Ton profil à jour sur les réseaux sociaux, tu mettras

Il arrive sans cesse que des candidats ne mettent pas à jour leurs profils sur la toile. Vous allez participer à une soirée de recrutement, de manière informelle et votre CV aura moins d’importance que votre façon d’être le jour-J. Mais le lendemain matin, que croyez-vous que le recruteur va faire ? Il va taper votre nom sur Google, alors vérifiez tout de suite sur quoi il pourrait tomber… Ce serait dommage de le décevoir surtout s’il avait bien accroché avec vous, au premier abord.

4 – Une tenue adaptée, tu adopteras

Règle numéro 1 : choisir des vêtements où vous serez à l’aise, donc pas de chaussures que vous ne mettez jamais, car elles vous martyrisent les pieds, ou de chemise trop serrée qui vous empêche de lever le bras…

Règle numéro 2 : optez pour une tenue simple de style business casual pour éviter de faire trop endimanché. Les soirées informelles sont pour le plus souvent décontractées. A part si vous visez le domaine de la finance, le costume/tailleur n’est donc pas obligatoire.

Règle numéro 3 : éviter la tenue tape-à-l’œil ou vulgaire, exemple : la jupe trop courte qui risque de craquer, ou le smoking que vous portez au 31 janvier. Ça va, vous me suivez toujours ? J

5 – A, l’heure, tu arriveras

Pour certaines soirées de recrutement, les sociétés font des présentations devant les candidats. Ne loupez pas ce moment important. Pour d’autres soirées, vous devrez patienter quelques minutes avant de pouvoir échanger avec THE-boîtes-de-vos-rêves donc venez tôt et vous aurez assez de temps pour rencontrer toutes les sociétés souhaitées. 

6 – Un elevator pitch, tu prépareras

Kesako ? C’est un résumé de quelques secondes de vous, ce que vous voulez faire et ce que vous pouvez apporter au recruteur. Ce discours doit donner envie de poursuivre le processus de recrutement avec vous lors d’un second entretien plus formel suite à la soirée. Assurez-vous que votre discours et bien rodé avec un de vos proches et adaptez le, au besoin, pour chaque société de la soirée.

7 – La carte des recruteurs, tu prendras

Pourquoi faire ? Pour les rajouter à votre réseau virtuel pardi ! Et oui, même si ce recruteur, ou expert n’est pas la personne qui vous embauchera aujourd’hui, elle peut être celle qui vous donnera une info sur les réseaux sociaux demain. Il est drôle de voir que les gens se connectent à des parfaits inconnus sur les réseaux professionnels, mais qu’en revanche, ils n’ajoutent pas leurs vraies rencontres du réel. 

8 – Tes coordonnées, tu transmettras

Bon nombre de recruteurs qui liront cet article auront un petit sourire en coin, car en effet, beaucoup de candidats transmettent encore un faux numéro ou une adresse e-mail erronée sur leur CV. Vérifiez donc à deux fois que les RH disposent des bonnes coordonnées pour vous annoncer que vous avez le job ! 

9 – Toi-même, tu seras

L’idée c’est de ne pas tricher, aussi bien dans votre CV, que dans votre attitude. Restez vous-même, c’est tout ce que le recruteur vous demandera. Si vous essayez trop  de coller à un poste qui n’est pas fait pour vous, de une, le recruteur trouvera cela louche et de deux, il vous évitera car un mauvais recrutement coûte cher. Attention, ceci vous en coûtera également, puisque vous aurez à vous justifier sur votre parcours lors de vos futures recherches d’emploi.

10 – Un mail de remerciement, tu enverras

L’ultime outil de différenciation entre candidats, c’est « l’après-soirée ». Les recruteurs apprécient toujours beaucoup de personnes sur le vif du moment, mais une fois l’enthousiasme passé et le retour au quotidien, on oublie vite. L’idée est donc d’envoyer un poke, sous forme de mail aux recruteurs (seulement si vous pensez que le feeling est passé !). Mettez impérativement une photo de vous sur le CV joint, ceci aidera les recruteurs à vous remémorer plus facilement. Et comme ils reçoivent beaucoup de demandes, facilitez-leur la tâche : réexpliquez brièvement votre profil, votre objectif et le poste qui vous intéresse, à la manière d’un mail d’accompagnement de candidature.

Bon courage pour votre prochain Job-Dating ;)

Moovijob organise des soirées de recrutement Plug&Work, sans CV ni lettres de motivation depuis 2010. N’hésitez pas à vous inscrire à la prochaine, près de chez vous, sur : www.plugnwork.fr !

Pour ne pas manquer les cocktails recrutement Wizbii, n'oubliez pas de suivre notre page Facebook !