Le travail mobile, une nouvelle réalité ?

Le travail mobile, une nouvelle réalité ?

Cette année encore, nombreuses seront les entreprises qui traverseront, de leur plein gré ou par obligation, des phases de restructuration de départements, de suppression et création de postes, d’internationalisation des équipes ou encore de transformation digitale de leurs services et communication.

Exercer le même métier durant plus de trente ans au sein d’une seule et unique entité, connaître le nom de famille de tous ses collègues de bureau, ne pas avoir de téléphone portable constamment à portée de main, ne pas recevoir d’e-mail de la semaine, tout ça, c’est du passé.

Aujourd’hui, les outils et les modes de travail ont complètement changé. De plus en plus de professions peuvent désormais être pratiquées grâce à un simple ordinateur portable, un smartphone et une bonne connexion internet. Partant de ce constat réel, une nouvelle tendance axée sur la flexibilité horaire et géographique est en train de se développer aux quatre coins du monde : le travail mobile.

UN SYSTÈME WIN-WIN AUSSI BIEN POUR LES EMPLOYÉS QUE POUR LES ENTREPRISES 

La banalisation des smartphones, tablettes et autres appareils électroniques connectés facilite l’apparition d’une nouvelle catégorie de travailleurs plus mobiles. Entre leurs domiciles et les lieux de mission, leurs déplacements sont limités.

De nombreuses enquêtes réalisées un peu partout dans le monde démontrent que la grande majorité des mises en place de ce type de postes sont en premier lieu motivées par l’amélioration de la qualité de vie des salariés : moins de stress, plus de calme, moins d’heures perdues dans les transports, plus de temps libre, une légère hausse du pouvoir d’achat et surtout, la possibilité d’évoluer dans un environnement familier et paisible.

Du côté des entreprises, accorder ce « privilège » à un employé est une marque de confiance, une manière indirecte de le motiver et de maximiser son rendement. Libérer une place physique au sein de la structure permet aussi aux dirigeants de faire des économies.

Sur ce point, les entrepreneurs et chefs d’entreprises sont unanimes : la dématérialisation est rentable sur le long terme et ce phénomène est en train de se développer à vitesse grand V aussi bien en France que dans les autres pays de l’hémisphère Nord.   

LES DANGERS ET LES LIMITES DU TÉLÉTRAVAIL

Travailler à distance n’est pas toujours aussi facile que certains pourraient, à tort, le penser. Les difficultés à contourner quotidiennement sont nombreuses pour les salariés concernés : risque d’isolement, de solitude, de perte de motivation, un sentiment de ne pas appartenir à un groupe réel de travail, une communication interne ralentie – un échange virtuel de mails ne sera que très rarement aussi efficace qu’une vraie discussion en tête-à-tête –, un manque d’accompagnement professionnel et une deshumanisation des relations interpersonnelles.

Tous ces facteurs à risque peuvent avoir un impact négatif sur l’état psychologique et la productivité de l’employé. Les entreprises en sont conscientes et afin de garder un contrôle permanent sur l’efficacité et le taux de rentabilité de ces travailleurs, de nombreuses méthodes de traçabilité sont mises en place. Rester à son domicile, ne rien faire et penser que son supérieur hiérarchique ne s’en rendra pas compte relève de l’utopie.

5 CONSEILS CONCRETS POUR TRAVAILLER À DISTANCE DE MANIÈRE EFFICACE

Afin de bien travailler loin de ton équipe, les deux mots d’ordre à respecter coûte que coûte sont la discipline et la rigueur. Pour réussir à concilier vie personnelle et professionnelle, lutter contre la procrastination et ne pas tomber dans l'isolement, voici cinq conseils avisés qui t’aideront à être aussi efficace au bureau qu’à la maison :

1. « Crée un environnement de travail adapté ». Avant toute chose, il est indispensable que tu définisses un lieu qui sera ton nouveau bureau. Cela te permettra d’installer une vraie rupture entre tes moments de travail et de détente. Important : pense à investir dans le matériel adéquat afin de ne manquer de rien et d’éviter des situations de stress inutiles. Télévision, magazines, jeux, portable personnel ou tout autre objet pouvant potentiellement être une source de distraction doivent être bannis de cette salle.

2. « Impose-toi un emploi du temps fixe ». Garde les mêmes horaires que tes collègues au bureau. Pour communiquer avec eux et avec d’autres interlocuteurs externes, ça sera bien plus simple. Aussi, optimise ton planning en te fixant des deadlines et des objectifs quotidiens à atteindre, cela t’évitera à remettre une tâche au lendemain, ou à plus tard, voire à jamais.

3. « Communique régulièrement avec tes collègues ». Que ce soit par téléphone, sur Skype ou via e-mail, garde le contact avec ton équipe de manière constante et continue. Même si tu n'y mets que rarement les pieds, tu fais pleinement partie de l’entreprise et contribues à la bonne entente, au dynamisme et à l’efficacité de ton groupe de travail.  

4. « Entrecoupe tes journées de présence humaine ». Travailler à distance favorise la perte de sociabilité et représente souvent un frein à l’efficacité et à l’épanouissement du salarié. Pour ne pas te sentir trop seul, pense à organiser des réunions de travail avec des collègues hors du bureau, des déjeuners entre amis ou même des activités sportives.

5. « Accorde-toi des pauses ». Déconnecte. Prends du recul. Repose-toi. Et reconcentre-toi à nouveau. Rester devant ton écran d'ordinateur toute la journée sans faire de breaks n’est pas une bonne idée. Fractionner ta journée de multiples pauses courtes t’aidera à être plus productif et réactif.

Le travail mobile représente autant d’avantages que d’inconvénients. Si l’employeur et l’employé arrivent à tomber d’accord sur un système effectif, en toute discipline, cette culture d’entreprise a tout pour réussir. Bien qu’il ne soit pas adapté à tout le monde et à tout type de business, il reste un mode de fonctionnement moderne de plus en plus plébiscité par les entreprises qui souhaitent agrandir leur espace d’activité de manière plus rapide et moins coûteuse en réduisant certaines dépenses devenues dispensables.

Si aujourd’hui la technologie nous permet de travailler à distance et que ce système permet aux chefs d’entreprise, à long terme, d’optimiser leurs profits, cette tendance nous laisse à penser que dans les années à venir, les entreprises virtuelles seront omniprésentes et seront amenées à remplacer certaines structures dites plus traditionnelles… autant de nouvelles sociétés qui, obligatoirement, seront techno-dépendantes.