Enquête - L'année 2020, une année difficile pour l'arrivée des jeunes sur le marché du travail - La Ruche par WizbiiDécouvrez une étude menée par WIZBII auprès de 1180 jeunes sur leur ressenti face à la crise sanitaire et leur arrivée sur le marché de l'emploi
Bannière d'un article

Enquête - L'année 2020, une année difficile pour l'arrivée des jeunes sur le marché du travail

Comment les jeunes ont-ils vécu leur arrivée sur le marché de l'emploi en 2020 ? C'est la question que WIZBII s'est posée. 2020, une année difficile pour chacun d'entre nous de par une crise sanitaire qui touche tout le monde et notamment les jeunes. Nous savons à quel point il est fastidieux de trouver un emploi à la fin des études, qu'il faut faire face à de nombreux refus et accumuler des déceptions. Mais qu'en est-il quand il faut rajouter à cela une crise sanitaire ? Nous avons mené une étude en octobre 2020 auprès de 1180 jeunes sur leur ressenti face à la crise sanitaire et leur arrivée sur le marché de l'emploi, découvrez nos principales conclusions !

Le marché du travail, un milieu particulièrement touché 

Le marché de l'emploi a subi considérablement la crise du Covid-19, de nombreuses entreprises ont dû revoir à la baisse leurs ambitions d'embauches ou même pire se sont vues mettre la clé sous la porte... Ainsi l'emploi des jeunes a été extrêmement touché par cette crise. En effet, 1 jeune sur 2 était encore à la recherche d'un emploi à la mi-octobre ce qui représente 51% des 1180 jeunes sondés. Seulement 27% ont décroché un emploi en entreprise, dont 7% pour qui il s'agissait d'un emploi précaire. 

 

Des jeunes parfois démotivés, obligés de faire des concessions

Cette crise dans le marché de l'emploi inquiète énormément les jeunes, qui se sentent en position de vulnérabilité. Leurs peurs et leurs inquiétudes ne les réconfortent pas dans la facilité à trouver un emploi. En effet, parmi les sondés, 38% se disent très peu confiants dans l'idée de trouver un poste dans les 6 mois à venir. Une réalité qui leur génère énormément de stress.

Avec de telles inquiétudes et avec un fort besoin de trouver un emploi, les jeunes se sentent obligés d'élargir leurs champs de recherche et d'accepter des postes en dessous de leurs qualifications, et cela concerne un tiers des jeunes sondés. Ils peuvent même aller jusqu'à baisser leurs prétentions salariales. Une façon d'obtenir un job et de palier à la crise sanitaire qui ne leur laisse pas beaucoup de chance. 

Malgré tout, une jeunesse qui reste optimiste

Malgré des conditions difficiles dans la recherche d'un emploi, les jeunes refusent de s'attribuer l'étiquette de "génération sacrifiée", donnée par la société après le premier confinement. D'après eux, leur "environnement n'est pas plus difficile ou moins difficile que l'environnement du passé, il est simplement différent". Il faut se donner les moyens de réussir avec de l'innovation et de l'envie, ainsi il est possible d'afficher pleinement ses ambitions. 

Les jeunes diplômés se montrent confiants quant à leur avenir professionnel. La plupart de ceux sondés pensent pouvoir trouver un poste en adéquation avec leur formation et ainsi évoluer dans un environnement professionnel qui leur conviendra. 50% d'entre eux se disent confiant dans le fait d'obtenir une rémunération correspondant à leur niveau de compétences. La jeunesse n'est donc pas totalement effrayée par la crise sanitaire mais qui reconnait avoir besoin d'aide. C'est pourquoi l'Etat a mis en place avec WIZBII la plateforme www.1jeune1solution.gouv.fr, une aide considérable pour les jeunes.

L'année 2020 n'aura pas été facile pour cette jeunesse qui s'est vue se sous-estimer pour trouver un emploi. Néanmoins elle en ressort grandie, avec des ambitions plus hautes et beaucoup de volonté pour réussir. 

rédigé par :

Léana Avignon

le 29 décembre 2020

Articles recommandés

image

22 juil., Maryam Orion

22 juil. 2021,

Maryam Orion

Quelles sont les professions qui recrutent le plus en 2021 ?

Les commerces rouvrent, les chantiers reprennent et les entreprises cherchent à recruter ! Quels sont les secteurs qui recrutent ? Quels sont les métiers d’avenir ? WIZBII vous dresse une liste des secteurs prometteurs !

image

05 juil. 2021

Nounou : quelles formations et quelles opportunités pour ce métier qui recrute ?

La petite enfance fait partie des secteurs qui ont le vent en poupe. Avec plus de 180 000 nouvelles créations de postes annoncées d'ici l'horizon 2022, on peut dire que ce secteur ne connaît pas la crise.

image

07 juin 2021

Comment devenir traducteur sans diplôme et travailler pour une agence de traduction ?

Vous pouvez devenir traducteur sans avoir de diplôme de traduction. Encore faut-il être spécialisé dans un domaine d'activité et connaître plusieurs bonnes pratiques du métier.

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante