Le job s’habille en Prada : 5 conseils pour lancer ta carrière avec classe !

Le job s’habille en Prada : 5 conseils pour lancer ta carrière avec classe !

Talons hauts, tailleur impeccable et sac branché, tu arpentes les rues de la capitale sûr(e) de toi, prêt(e) à être embauché(e) dans le magazine de mode le plus en vogue du pays. Non, en fait ça c’était le générique du dernier film romantique. Toi, tu viens à peine de décrocher ton Master, tu n'as que très peu d’expérience et le seul poste auquel tu pourrais aspirer dans le magazine de tes rêves, est celui d’Assistant(e) photocopies / cafés / larbin à tout faire. Avant de prétendre à la gloire, il faut démontrer tes capacités à tout supporter, à être débrouillard(e) et ambitieux(se), même au prix des relations avec tes collègues ou de ta vie privée. Ça ne te rappelle rien ? Alors ce soir, rentre chez toi et (re)regarde un des meilleurs films de carrière au monde, Le diable s’habille en Prada ! Oui, tout à fait, ce film contient énormément de conseils précieux pour la carrière d’un(e) jeune diplômé(e), que je me ferai un plaisir de te présenter !

À l’entretien, préparé(e) tu arriveras

C’est le premier entretien que t'as réussi à décrocher depuis des mois, alors forcément tu as préparé tout ton matériel pour impressionner ton futur employeur. Seulement, c’est un univers dans lequel tu n'es pas hyper à l’aise, ou du moins tu penses l’être mais en réalité tu ne l'es pas… du genre Andrea et son goût inouï pour la mode par exemple. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Alors le minimum c’est d’être pré-pa-ré(e) ! Renseigne-toi sur le fondateur ou le gérant de l’entreprise, tu éviteras ainsi d’arriver bouche-bée devant la première assistante et de demander, très naïvement, « qui est Miranda ? » quand tout le monde s’affole autour de toi à la simple idée qu’elle va arriver d’une minute à l’autre. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Quelle que soit l’entreprise et son activité, il est primordial de se renseigner sur l’histoire, les valeurs et le fonctionnement de la boîte : que fait-elle, qui est son fondateur (ou sa fondatrice), quel est son style, etc. ? Ceci te permettra également de savoir comment t'habiller. Oui, ton apparence ne devrait pas influencer la décision du recruteur, mais quand même.

Si tu arrives dans les locaux de Vogue, vêtu(e) d’une vieille parka d’hiver, un pantalon délavé et une paire de chaussures datant d’il y a cent ans, on risque très fortement de te rire au nez et de t'expliquer que tu t'es trompé(e) de bureau. Idem pour une start-up, où le style est souvent jeune et décontracté. Renseigne-toi donc sur l’entreprise et adapte-toi. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Ah, et surtout… évite de manger un bagel avec des oignons avant ton entretien ! Préfére un bon petit déjeuner plein de vitamines avec lavage de dents après, c’est un détail mais avoir mauvaise haleine devant le recruteur, surtout s’il est du même genre que Miranda Priestly, peut avoir un effet très négatif !

Le travail des autres tu respecteras

Ça y'est tu as obtenu le poste, tu t'es installé(e), après une longue présentation de tes missions par ton responsable, tu prends petit à petit tes marques. Cet environnement est nouveau, et tu n'y connais pas encore grand chose, tu apprends comme un(e) bon(ne) débutant(e) qui se respecte. Très bien, mais ça ne te donne pas le droit de critiquer ou de te moquer de ceux qui t'entourent, sous prétexte que tu n’y comprends rien (surtout en réunion quand ton chef est en train de parler). Alors on se tient droit, on écoute et on reste professionnel.

Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Pas de remarques déplacées, du genre « ces ceintures sont exactement les mêmes » et pas de moqueries à l’égard de tes collègues. Certes, vous ne partagez pas les mêmes valeurs, mais pas besoin de critiquer leur travail ou leur façon d’agir, qui plus est en public. Défoule-toi sur ton/ta petit(e) ami(e) le soir, mais pendant les heures de travail, reste concentré(e) sur tes objectifs, ça finira par payer ! N’hésite pas cependant à demander conseils à tes collègues ou à ton supérieur en cas de doutes ou de questions, leur rôle est de t'apprendre et de te guider. Le tout est de le faire avec respect et professionnalisme.

Ton âme au diable tu ne vendras pas

Après quelques mois de durs efforts, tu en viens à apprécier ton travail. Déposer les robes de ta chef chez le teinturier et aller chercher le café chaque matin n’est plus le même supplice, tu commences même à t'adapter à l’environnement de travail. Tu as en effet troqué les vieilles chaussures orthopédiques pour une magnifique paire de Jimmy Choo, empruntée de la collection dernière.

Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

C’est très bien de vouloir s'adapter... seulement, attention à ne pas te faire avoir et vendre ton âme au diable (surtout s’il s’habille en Prada, c'est qu'il ou elle a des goûts de luxe...). Aussi légitime soit-il de changer et de s’adapter au style de l’entreprise, ne va pas à l’encontre de tes valeurs. S’intégrer d’accord, être quelqu’un d’autre, non. Tu as tout à fait le droit de changer d’avis ou d’opinion, mais veille à ne pas oublier qui tu es et ce qui compte vraiment à tes yeux : passer du temps avec ton partenaire, ne pas travailler à ton domicile, profiter de tes amis le weekend, etc.

Une vie privée tu conserveras

C’est ton premier emploi alors forcément tu as envie de t'impliquer et de montrer à ton (cruel) patron à quel point tu es prêt(e) à tout pour atteindre ton objectif professionnel, même si ça implique de te réveiller à 6 heures tous les matins pour aller lui chercher son double latté macchiatto ou de lui déposer le book à son domicile après 22 heures. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Bon, c’est bien, au moins à ton prochain entretien tu pourras expliquer que la motivation et la détermination c’est ton truc, et puis on ne pourra pas te reprocher de ne pas avoir tout essayer (ou presque).

Sauf qu’en dehors du travail, tu as quelque chose qui s’appelle une vie privée, à savoir un lieu neutre et privé du stress professionnel dans lequel tu peux décompresser et te consacrer à celui/celle avec qui tu partages ta vie (ton chat ça marche aussi).

Le risque, quand on commence à travailler, c'est de ne pas s’imposer de limites, sous prétexte que l’on doit faire ses preuves. Il est difficile de tout donner pour son travail sans oublier que l’on a une vie à côté, tu dois donc savoir faire le lien entre les deux.

Quand ta vie privée ne sera plus qu'un champ de ruines, fais-moi signe : je t'obtiendrai une promotion... - Nigel

Toi seul(e) peux trouver le moyen de le faire, chacun y parvient à sa façon : certains s’imposent des limites horaires, d’autres choisissent de ne pas travailler le week-end et d’autres encore préfèrent travailler depuis chez eux (quand l’emploi le permet bien évidemment). Arrange-toi donc du temps pour toi et pour ta vie privée, ou tu risqueras de passer à côté de quelque chose d’important comme l’amour de ton/ta partenaire ou la joie de pouvoir t'amuser avec tes amis. Le travail pourra quand même se faire, et la promotion arrivera même si ta vie privée n'est pas devenue un champ de ruines, promis !

L’impossible en possible tu ne transformeras pas

Sache aussi mettre des limites dans ton travail : quand c’est impossible, c’est impossible ! Ton patron doit absolument rentrer en avion ce soir car demain il y a la représentation de ses deux filles, mais il y a une tempête monstre et aucun avion ne décolle ? Eh bien malheureusement il faudra s’arranger autrement. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Ne te plie pas en quatre pour quelque chose qui est, de loin, perdu d’avance, tu ne feras que perdre du temps et cela ne te conduira nulle part. Pense plutôt à une solution alternative qui te permette quand même de répondre aux besoins de ton responsable. Anticipe ses besoins en lui demandant clairement son programme, fait preuve d’initiative dans le cas où tu n'as pas assez d’informations (en plus ça pourrait le/la surprendre positivement) et surtout n’hésite pas à demander de l’aide quand c’est vraiment nécessaire. Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada

Nous sommes tous confrontés au moins une fois dans notre vie à l’une de ces situations, de façon plus ou moins intense je te l’accorde. Mais aussi incroyable que le boulot puisse être et même si des milliers de filles tueraient pour avoir ce poste, ça n’en reste pas moins ta carrière et ta vie. Prends les bonnes décisions et rappelle-toi toujours que lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre. Alors tiens bon et vis aussi pleinement que possible cette expérience, qui de toute façon te sera bénéfique ! Et surtout, profite bien du film, il est génial ;)

Prada, emploi, carrière, premier emploi, jeune diplômé, mode, job, implication, cinéma, film, le diable s'habille en Prada