Atolia, l'application parfaite pour travailler en équipe à distance !

Atolia, l'application parfaite pour travailler en équipe à distance !

Que ce soit dans le cadre du travail ou encore de l'école à l'occasion de travaux de groupe, il n'est pas facile de travailler en équipe ! Il existe heureusement de nombreux outils collaboratifs permettant aux équipes de travailler ensemble. Malheureusement, ces derniers sont bien souvent démodés, compliqués et incomplets. Guillaume Nominé et Billy Shen, deux jeunes au goût prononcé pour l'entrepreneuriat, nous expliquent comment ils ont lancé l'application parfaite pour travailler en équipe : Atolia.

 

Bonjour à vous deux, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques lignes ?

Je suis Guillaume Nominé, j'ai 25 ans et je suis co-fondateur d’Atolia. Après l’obtention d’un double diplôme d’ingénieur de l’ENSIIE et un Master Big Data, j’ai suivi un Bachelor d’étudiant-entrepreneur à l’Université de Strasbourg pour me former aux aspects marketing et commerciaux.

Billy Shen, j'ai 25 ans et je suis également co-fondateur d’Atolia. J'ai suivi un DUT informatique pendant lequel nous nous sommes rencontrés. J'ai ensuite poursuivi avec un Master à HETIC, l’école du Web, et je suis spécialisé en UX/UI et développement technique.

C’est en parallèle de nos études que nous avons débuté notre projet Atolia.

Pouvez-vous nous expliquer plus en détails le concept d’Atolia ?

Atolia est l'application parfaite pour travailler en équipe sur tous vos projets !

Que vous soyez une entreprise, une association ou une école, grâce à Atolia vous allez pouvoir échanger des messages très facilement avec vos collaborateurs (internes ou externes), leur partager des documents ou encore les appeler en vidéo dans des groupes.

L'application va également vous permettre de répartir les tâches entre chacun, de suivre les progressions globales et de partager des agendas communs sur lesquels seront visibles tous les événements propres à votre projet (réunions, milestones, livrables).

Le tout sur ordinateur, tablette et mobile :)

Comment cette brillante idée vous est-elle venue ? Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

L’histoire d’Atolia a débuté avec celle de Scoledge, un espace collaboratif dédié à l’éducation. C’est en 2015, encore étudiants à l’époque, que nous avons constaté que les outils utilisés dans les écoles étaient très démodés, compliqués d’utilisation et ne répondaient plus du tout aux habitudes des jeunes générations.

Après avoir développé un premier prototype, nous nous sommes rendus compte que l’application répondait également aux besoins de collaboration des entreprises. C’est à partir de ce constat que nous avons décidé de l’ouvrir au plus grand nombre : entreprises, associations mais aussi écoles. Scoledge étant un nom trop axé sur l’éducation, nous avons changé de nom il y a quelques mois pour Atolia (en référence à “atelier” et au travail collaboratif). 

Qu’est-ce qui vous a poussés à vous lancer dans un projet entrepreneurial ?

Billy et moi-même avons toujours eu cette fibre entrepreneuriale. À 18 ans déjà, nous étions auto-entrepreneurs et vendions nos services de développement informatique, c’est donc tout naturellement que nous avons profité de cette idée commune pour lancer notre startup !

De plus, le fait d’avoir été lauréats de plusieurs concours de création d’entreprise et le soutien d’organismes régionaux nous ont conforté dans notre idée de nous lancer. 

Entreprendre pendant ses études, bonne ou mauvaise idée ?

Je pense qu’entreprendre pendant ses études est une très bonne idée, il n’y a rien à perdre et tout à y gagner à cette étape de la vie.

En quelques mois seulement, on développe énormément de compétences très variées. De la communication, au marketing, en passant par la comptabilité, la gestion ou encore le développement informatique, c’est extrêmement enrichissant. 

De plus, certains dispositifs, comme le statut d’étudiant-entrepreneur, permettent d’aménager les emplois du temps et de se former à l’entrepreneuriat pendant les études.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et comment les avez-vous surmontées ?

Parmi les plus grosses difficultés, il y avait celle du marché sur lequel on voulait évoluer initialement, celui de l'éducation. Il n'est pas très adapté aujourd'hui aux jeunes pouces, avec peu de financement et des cycles de décisions complexes et trop longs pour des start-up.

C'est à ce moment là que nous avons décidé d’évoluer vers le marché des entreprises.

Quel est votre business model ?

Nous proposons un modèle de type Freemium. Toutes les fonctionnalités de communication (messagerie instantanée, documents et appels vidéos) sont disponibles dans notre offre gratuite. Puis, nous avons ensuite 2 offres payantes permettant de débloquer les modules complémentaires (agendas, gestion de projet et partage de connaissances), ainsi que le branding à l’image du client. Les tarifs varient de 5€ à 12€ HT/utilisateur/mois en fonction de l’offre choisie.

Quelles sont les prochaines étapes pour Atolia ?

Avec plus de 2 500 équipes sur Atolia et un modèle économique qui fonctionne, nous voulons désormais passer à la vitesse supérieure pour atteindre le 1er million d’euros de chiffre d’affaires.

Pour atteindre cet objectif, nous sommes en train de rassembler du financement supplémentaire. Cela nous permettra d’investir en R&D et en marketing pour internationaliser l’application et attaquer de nouveaux marchés. 

Comment est l’ambiance chez Atolia ? Recrutez-vous ?

L’ambiance est à la fois studieuse et décontractée. Nous sommes une équipe de bons vivants et aimons nous retrouver régulièrement autour d’un bon repas. Le lundi matin nous organisons un petit-déjeuner pour l’équipe : un moment convivial pendant lequel nous nous réunissons pour parler des projets à venir dans la semaine.

Concernant les recrutements, nous prévoyons d’embaucher 3 à 4 personnes l’année prochaine, notamment dans les équipes marketing/communication, commerciales et relation clients. Nous cherchons avant tout des collaborateurs dynamiques, enthousiastes, curieux et motivés !

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux jeunes qui voudraient se lancer dans un projet entrepreneurial pour les aider ?

  1. Le travail et la persévérance : le parcours est souvent semé d'embûches et de difficultés mais il faut savoir les surmonter au quotidien pour avancer.
  2. L'apprentissage continu : accepter les critiques et les erreurs, elles permettent de se remettre en question et de s’améliorer !
  3. Bien s'entourer et ne pas hésiter à aller voir les organismes de création d’entreprises comme les incubateurs, toujours prêts à aider les jeunes qui veulent se lancer !

 

Merci à vous deux de nous avoir fait découvrir votre start-up !

Si vous souhaitez en savoir plus sur Atolia et profiter de tous leurs bons plans, on vous donne rendez-vous sur leur site web et sur leurs réseaux sociaux.