#FashionTech : Avec Urban Circus, fini les gilets jaunes moches en vélo !

#FashionTech : Avec Urban Circus, fini les gilets jaunes moches en vélo !

Aujourd'hui nous interviewons Quentin, jeune entrepreneur et co-fondateur d'Urban Circus, la start-up qui revisite le gilet jaune afin de créer des vestes haute visibilité tendances et colorés. Découvres-en plus sur cette jeune start-up prometteuse qui a récemment réussi une campagne de financement participatif avant d'enchainer une levée de fonds de 130 000 euros. En plus, ils recrutent ! 

Bonjour Quentin, dis-nous un peu, qui se cache derrière Urban Circus ?

Nous sommes deux ingénieurs passionnés de tech mais surtout cherchant du fun et du sens à nos actions.

Quentin : Je suis un ingénieur aéronautique ayant travaillé pour des grandes entreprises comme Safran ou Zodiac aerospace. J’ai rejoint Henri, son idée reversait les murs et c’était ce dont j’avais besoin pour donner un peu plus de sens à mes journées. C’est aussi la recherche de liberté qui nous a poussés à nous lancer.

Henri : Je suis ingénieur aussi mais à la différence de Quentin j’ai très vite choisi de m’orienter dans le design. Quand nous étions colocs avec Quentin, je dessinais sur les murs de ma chambre. J’ai monté une première marque Lenger qui a cartonnée (parapluie et casquette haut de gamme en circuit court). Urban Circus a toujours été mon projet de cœur.

Tu peux créer un projet de start-up sur Wizbii !

Qu’est-ce qui vous a inspiré à créer Urban Circus ?

Quand la loi imposant le port du gilet jaune a été votée, je me suis tout de suite dit « mince je vais devoir porter cette horreur ». Et puis pourquoi doit-on toujours contraindre les gens alors qu’il s’agit de leur propre sécurité ? Il nous est donc venu l’idée de joindre l’utile à l’agréable, faire de la haute visibilité qui sauve des vies une tendance plutôt qu’une contrainte. Nous nous sommes donc inspirés de la rue de ce que nous voyions, les couleurs, les images, ces travailleurs urbains aux vêtements brillants et colorés, les chalumeaux utilisés pour faire adhérer les marquages au sol. Tout cela nous a fait penser à un grand cirque, c’est de cela qu’Urban Circus puise son inspiration, et aussi son nom. Depuis nous n’avons pas cessé de nous inspirer de la rue et de ses évolutions. La nouvelle collection « urban jungle » est le pur fruit de ce nouvel urbanisme qui cherche à ramener de la nature et du déplacement propre en ville. La difficulté de ces nouveaux modes de transports dans le milieu hostile urbain nous fait penser à une jungle.

Tu peux créer un projet de start-up sur Wizbii !

Quelles ont été les premières étapes dans la création d’Urban Circus ?

Nous avons d’abord réalisé plusieurs prototypes, jusqu’à arriver à un prototype acceptable. Cela nous l’avons fait sur nos propres deniers. Nous étions donc un peu à sec, et puis une production, c’est cher. Nous avons donc lancé un financement participatif sur Ulule, notre premier succès, fort de cette réussite nous avons enchainé avec une levée de fonds de 130 000 euros. Puis nous avons réalisé notre première production, l’enfer, nous n’avons eu que des problèmes. Puis il a fallu commencer à vendre, donc nous avons créé le site internet et cherché des revendeurs, devinez quoi, ce n’est pas facile. C’est lors de la foire de Paris que nous avons pris notre envol. Nous sommes maintenant reconnus pour notre expertise textile tech et nous avons multiplié notre CA par 10, cela nous a valu beaucoup de récompenses et de visibilité que nous souhaitons exploiter dans le futur, en espérant que cela dur bien sûr.

En quoi vous différenciez-vous d’autres produits similaires sur le marché ?

Aucun produit similaire au nôtre n’existe, mis à part le gilet jaune moche et… moche.

Comment financez-vous votre start-up ?

Nos clients sont nos premiers actionnaires, nous souhaitons que cela dure. Nous avons eu la chance d’être aidés par beaucoup de financement en tous genres. Un des acteurs majeurs de notre développement est le réseau entreprendre 93, ils sont à l’écoute de nos besoins et hyper dynamiques, ils ont aussi participé à notre financement. Même si notre situation inspire confiance, nous aspirons à une croissance maitrisée et financée majoritairement par une croissance organique.

Tu peux créer un projet de start-up sur Wizbii !

Recrutez-vous ?

Nous cherchons une ou des perles pour continuer à croitre, fun original et talentueux. Nous sommes regardants sur la capacité à apporter du dynamisme et être très autonome sur son poste. Nous souhaitons laisser une place importante à l’imagination, à la créativité et à l’originalité. Que ceux qui se sentent visés nous envoient un mail à contact@urban-circus.fr

Quels sont vos futurs objectifs ?

Acheter Google et Facebook. Cela serait franchement pratique pour faire la pub de nos produits. Nous souhaitons faire des créations de plus en plus folles mais aussi tech et utiles. L’objectif c’est que la marque devienne un nom et prospère. Nous lançons actuellement des filiales à l’étranger pour accélérer notre développement

As-tu une phrase fétiche à partager qui te motive dans ta vie d’entrepreneur ?

« Un avion décolle toujours face au vent. »

Cette phrase aide à rester positif même dans les moments de doute.  

Tu peux créer un projet de start-up sur Wizbii !

Enfin quelles sont les start-up qui vous inspirent ?

Je ne suis pas autant inspiré par les start-up que par les boites qui réussissent et se réinventent en permanence. Le modèle start-up est souvent synonyme de levée de fonds de « big money » mais pas forcément de profit (réelle réussite). En ce sens j’ai eu la chance de rencontrer des belles entreprises telles que coursier.fr qui nous ont aidés à développer des produits d’exception, le directeur nous a toujours challengé mais sur des valeurs réellement commerciales. Sans eux aujourd’hui nous n’aurions pas une telle réussite.

L’autre start-up est: picture organic clothing. Je ne sais même pas si on peut toujours considérer qu’il s’agit d’une start-up, mais cette marque basée sur la vertu écologique m’inspire énormément.

Maintenant, avec Urban Circus, plus aucune raison valable pour ne pas être protégé en vélo la nuit ! Merci Quentin, on vous souhaite tout le meilleur pour le futur. :)

Tu peux suivre Urban Circus sur Facebook ou visiter leur page web