Interview de Raphaël Demnard, cofondateur de Sampleo

Interview de Raphaël Demnard, cofondateur de Sampleo
Raphaël, jeune entrepreneur et fondateur associé de Sampleo, se livre à Wizbii et nous parle de son expérience de création d'entreprise. Peux-tu te présenter ? Bonjour à tous. Je m’appelle Raphaël Demnard, j’ai 24 ans et je suis co-fondateur avec mon associé et ami Edouard Cremer de la société SAMPLEO (www.sampleo.com). Edouard et moi nous sommes rencontrés lors de notre cursus d’entrepreneuriat en 3ème cycle au Master Spécialisé Entreprendre de l’EM Lyon l’année dernière. J’ai décidé de me tourner vers l’entrepreneuriat après un parcours assez atypique qui m’a fait passer des mathématiques (Mathématiques Appliqués aux Sciences Sociales), à l’économie (Ingénierie Economique) puis la Finance à l’Université Paris Dauphine. Durant ma scolarité j’ai effectué 2 expériences dans le conseil. L’une dans le cadre de mes 2 années d’apprentissage à Dauphine dans une structure de conseil en fusions-acquisitions : Conseil & Stratégie. La seconde lors d’un stage de 6 mois au sein de Capgemini Consulting. Mon envie d’entreprendre était bien plus forte que celle de faire une carrière dans le conseil, c’est pourquoi j’ai choisi de créer Sampleo ! Peux-tu nous présenter ton entreprise ? Sampleo est une entreprise de marketing alternatif qui met les consommateurs au centre des enjeux stratégiques des entreprises. Notre modèle s’appuie sur le concept du Tryvertising plus connu sous le nom de publicité par l’essai. Nous offrons aux consommateurs des produits en échange de leur opinion sur le produit reçu. L’expérience consommateur est donc extrêmement simple : on lui propose de choisir - recevoir - essayer - et donner son avis sur le produit, tout ça bien sûr 100% gratuitement ! Nous nous servons ensuite de tous les avis reçus pour publier un salon des consommateurs dédié au produit où nous regroupons sur une même page toute l’information relative au produit. Notre force est de donner une vraie place à la marque sur cette page. Elle est identifiée et peut répondre à l’ensemble des avis publiés. Notre solution permet de créer le premier site de rencontres Entreprises – Consommateurs. Sur notre salon des consommateurs, marques et internautes ont tous plusieurs raisons d’être satisfaits :
  1. La marque pourra apporter des informations objectives pour enrichir l’expérience du consommateur sur la page mais aussi faire valoir les qualités de son produit.
  2. Le consommateur sera aussi satisfait car il trouvera une page qui synthétise l’ensemble de l’information dont il a besoin. Il disposera d’avis de qualité sur lesquels il pourra s’appuyer dans ses décisions d’achat, en toute confiance.
Tu as créé ta boite à la fin de tes études : pourquoi choisir la voie de l’entrepreneuriat plutôt qu’une autre ? Comme je l’ai dit en introduction, j’ai eu la chance d’avoir 2 expériences très enrichissantes et formatrices en conseil, mais je savais que ce métier n’était pas vraiment fait pour moi. J’avais depuis longtemps le désir d’entreprendre, mais je n’avais jamais réussi à trouver le projet et l’associé avec qui je franchirai le pas. Ma rencontre avec Edouard et la naissance du projet pendant notre Mastère à l’EM Lyon ont été les éléments déclencheurs de ma décision. D’autre part, on le répète souvent, mais c’est totalement vrai… même s’il n’y a pas d’âge pour entreprendre, c’est bien plus facile de créer son entreprise à 24 ans qu’une fois que l’on en a 40 avec une famille et un travail. Ton entreprise existe maintenant depuis plus de 3 mois quel est ton meilleur souvenir ? Bien que l’entreprise soit créée juridiquement depuis 3 mois, le projet initial a plus d’un an. Le meilleur souvenir, c’est difficile, il y en a eu beaucoup… Le premier client que nous avons rencontré, la sortie du site Internet, la réception du Kbis… Plus concrètement, je me souviens d’une soirée où nous avions parlé de SAMPLEO à quelqu’un que nous ne connaissions pas et qui nous a répondu « ah oui, je connais ! », nous étions très fiers ! Mais le meilleur des souvenirs est quotidien, c’est celui d’avancer chaque jour un peu plus vers nos objectifs, de voir l’entreprise se développer et de toucher notre rêve chaque soir un peu plus. Les erreurs font également partie du processus d’apprentissage : un conseil en particulier sur les choses à éviter ? Quand on crée une entreprise, les erreurs sont quotidiennes, elles peuvent être plus ou moins importantes, mais elles sont indispensables dans le processus d’apprentissage. Le conseil que nous aimons répéter est le suivant : il est important de ne pas se laisser abattre par une mauvaise nouvelle ou par quelque chose qui ne fonctionnerait pas comme prévu. Il faut réussir à se fixer quotidiennement des objectifs atteignables et se satisfaire de choses simples. Il faut savoir regarder en arrière, se rendre compte de tout le chemin qui a été parcouru jusqu’ici et savoir en être fier ! De plus, il est important d’être bien entouré, d’avoir des personnes autour de soi avec lesquelles il vous est possible d’échanger sur votre entreprise et votre travail, mais aussi et surtout pour couper un peu. Savoir prendre du recul, se poser une soirée ou un week end sans mails et ordinateur, bien que ça soit difficile, cela reste primordial ! Merci Raphaël pour cette interview et pour ta disponibilité.