Incubée HEC, Monkey Tie lance le recrutement sur la personnalité

Jérémy Lamri est le co-fondateur de Monkey Tie, nouveau site de recrutement prometteur basé sur la personnalité du candidat. En exclusivité pour La Ruche, il nous parle de son parcours de jeune diplômé, de son équipe, de son projet, des avantages d'être incubé HEC ou encore du financement de sa start-up.

jérémy lari

Salut Jérémy, tu as décidé d’entreprendre avec trois amis, peux-tu nous décrire vos parcours étudiants ?

On a tous un parcours très différent, et c’est d’ailleurs ce qui fait notre force. Saoud, notre Directeur Marketing, est Mauricien, il est parti étudier en Angleterre après son bac. Après 8 ans d’expérience en tant qu’ingénieur,  il a fait un MBA à HEC pour changer de voie. Yoni, notre Directeur Technique, a arrêté ses études après le bac pour entrer dans l’Armée de l’Air. Presque 10 ans plus tard, il en est parti avec un gros bagage d’ingénieur informatique. Ingrid, notre Business Analyst, termine son double diplôme entre Sciences Po et HEC. Et me concernant, j’ai beaucoup voyagé pour mes études, en France, en Angleterre et en Australie, et j’ai travaillé plusieurs années en tant qu’ingénieur puis financier. Ce qui nous rassemble est la volonté forte de trouver un sens à ce que l’on fait au quotidien dans le travail. C’est de là qu’est parti Monkey Tie !

monkey tie fondateurs

Pourquoi avoir choisi la voie de l’entrepreneuriat ?

Il arrive un moment dans la vie où on veut tout plaquer et tout recommencer. Et bien là ce n’était pas le cas du tout ! Je me suis tout simplement réveillé un matin en me disant que je voulais vraiment trouver ma place, être utile et créer de la valeur. Je me suis donc mis à chercher un autre job sur les sites bien connus de tous. Et là ça a été la révélation : on était en 2012, et pourtant la recherche d’emploi sur Internet en était encore à l’âge de pierre.

Peux-tu nous expliquer le concept Monkey Tie ? Et quel est votre business model ?

Aujourd’hui, en ligne, on peut choisir la couleur des yeux de notre future copine, le nombre de pièces de notre prochain appartement, et même la forme du pommeau de vitesse de la voiture de nos rêves, mais on ne peut toujours pas choisir dans quel type d’entreprise on souhaite travailler, alors qu’on passe littéralement près du tiers de notre vie au travail !

A l’heure où rien ne ressemble plus à un CV qu’un autre CV, et rien à une offre d’emploi plus qu’une autre offre d’emploi, nous proposons aux candidats et aux entreprises de pouvoir exprimer clairement ce qui les différencie des autres, pour leur permettre de se trouver sur une base plus élargie que le simple CV face à la simple annonce bateau.

Concrètement, nous prenons en compte les infos classiques du CV, mais surtout la personnalité du candidat et ses attentes quant à la culture d’entreprise qu’il recherche. Grâce à cet outil, on dévoile des talents que le CV seul n’aurait jamais pu mettre en avant !! Les bilans de personnalité que nous utilisons sont les seuls dont la validité a été prouvée scientifiquement dans le monde.

Le site est totalement gratuit pour les candidats, qui disposent en plus d’un accompagnement solide dans leur démarche, à travers des mini-jeux, des informations clés sur l’actualité des métiers et secteurs, des conseils prouvés, et bien plus... Les recruteurs ne paient que pour contacter les candidats qui les intéressent, tout le reste est gratuit (inscription, publication d’offres et recherche de candidats). Ainsi, si un recruteur ne trouve pas ce qu’il cherche, il n’aura rien dépensé. Et la cerise sur le gâteau : le recruteur n’aura à dépenser qu’une vingtaine d’Euros par candidat qui lui plaira.

Tout le monde y trouve son compte, entreprises et candidats, c’est du bon sens.

Qui fait quoi chez Monkey Tie ?

On a séparé l’interne en 4 grands pôles : la technique pour Yoni, le marketing pour Saoud (marketing, communication), le business (commercial, veille, analyse) pour Ingrid, et l’administration pour moi (compta, RH, finance, stratégie). Bien sûr, on s’entraide et on communique beaucoup.

C’est un nom bien original…d’où vient-il ?

La cravate est le symbole de la réussite au travail au XXè siècle. Mais aujourd’hui les codes sont bousculés, et par exemple on n’a plus besoin de porter une cravate pour incarner la réussite : le monde change, et à toute vitesse.  Monkey Tie est le porte-étendard d’une génération qui souhaite se détacher des codes archaïques et des discriminations, pour avancer dans une société de plus en plus complexe mais décomplexée. En résumé, nous voulons ouvrir des opportunités à ceux qui estiment que l’on peut être très sérieux sans pour autant se prendre trop au sérieux.

Comment vous financez-vous ?

Nous avons tous fait un emprunt pour financer le projet et continuer à vivre. Et nous avons eu la chance de rapidement trouver des entreprises partenaires pour qui notre solution répond à des besoins de plus en plus essentiels : se différencier. La région Ile de France soutient également notre innovation sociale, et plusieurs investisseurs souhaitent déjà s’associer à nos côtés.

Vous faîtes parties de la nouvelle promo de l’incubateur de HEC : A ton avis, qu’est-ce qui a joué en votre faveur pour être choisi parmi d’autres projets ?

Se démarquer dans l’univers du recrutement en ligne n’est pas chose aisée. Il existe plus de 400 sites rien qu’en France. L’incubateur HEC est intransigeant sur la qualité des projets, et nous le savions. Nous avons beaucoup travaillé le concept et la présentation, nous avons demandé de très nombreux conseils auprès de jeunes patrons de startups, puis répété plus de 50 fois pour l’entretien final de 8 minutes, où chaque mot compte !

Quels sont les principaux avantages et inconvénients d’être incubé selon toi ?

Je ne vois aucun inconvénient à être incubé.

C’est un gage de crédibilité pour des clients potentiels, des banques, et même des investisseurs, qui réalisent que notre startup a plus de chances de survie que la moyenne. De plus, les formations et les services apportés sont un réel accélérateur. Et surtout, on se fait challenger en permanence, ce qui pousse à être honnête avec soi-même, le fameux « No Bullshit ».

Quels sont les prochaines étapes pour vous ?

Le lancement officiel en France pour début juillet, puis le lancement dans au moins 4 pays supplémentaires dans les 12 mois qui suivent. Nous sommes en négociations avec plusieurs grandes entreprises pour des contrats cadres, donc il faudra également concrétiser ces efforts. Nous savons que nous avons un concept qui plait, soutenu par une technologie aujourd’hui à la pointe, donc nous voulons aller vite et loin.

Allez-vous recruter (stage, alternance,emploi…) ? C’est le moment de passer le message !

Nous avons déjà reçu de très nombreuses candidatures suite à notre propre démarche de recrutement, où la règle est simple : pas de CV, soyez créatifs dans vos candidatures ! Nous avons embauché récemment 1 développeur, puis nous aurons 1 stagiaire pour l’été, et 2 autres dès septembre. Et nous ne fermons jamais la porte !! Alors si vous croyez que votre personnalité devrait compter au moins autant que votre CV, rejoignez-nous pour que cela se sache.

Merci Jérémy et à très bientôt ;)