Une croissance à 2 chiffres sur un marché très concurrentiel : interview avec le Fondateur de Emma Matelas

Une croissance à 2 chiffres sur un marché très concurrentiel : interview avec le Fondateur de  Emma Matelas

Se démarquer dans un univers fortement concurrentiel n'est pas chose facile ! Pourtant, certains acteurs savent tirer leur épingle du jeu. Nous avons été à la rencontre de Max Laarmann, le jeune Fondateur de Emma Matelas, une société de 130 employés avec une croissance à deux chiffres, 100 000 matelas haut de gamme vendus et 30 Millions d'€ de chiffre d'affaires en 2017. Comment réussir à mener une telle croissance  ? Comment se développer à l'international ? Interview !

Hello Max, qui se cache derrière Emma Matelas ? 

Le matelas Emma, c'est avant tout une histoire humaine, un projet concret d'apporter une réponse aux personnes cherchant le sommeil idéal. Chercher un matelas en magasin c'est parfois compliqué, nous avons tout simplement voulu changer les normes et révolutionner le marché de la literie. Emma matelas est né en 2015 après une phase de R&D très longue. Nos testwin en Europe le prouve, notre matelas à mémoire de forme est N°1 du marché.

Quelle est votre stratégie pour vous démarquer sur ce marché à forte concurrence ?

Notre stratégie : offrir des produits toujours plus qualitatifs en restant des eplayers.

Cela passe par la création de nouveaux produits pour se diversifier (matelas bébé, oreiller, sommier, protège matelas, surmatelas…). Le but étant de démontrer le sérieux, la fiabilité d’Emma. Nous avons été élus meilleur matelas dans 7 pays européens, un record dans l’industrie du matelas.

Une forte concurrence est aussi une bonne chose, cela laisse le choix aux clients de se décider sur le meilleur produit. Je pense qu’une concurrence forte sur un marché nouveau et à forte croissance est bénéfique pour les entreprises comme pour les clients.

Vous êtes aussi développés à l’international…quelles sont vos recommandations pour réussir à s’implanter à l’étranger ?

Je pense qu’une bonne implantation à l’étranger réside en la capacité d’investir au bon moment, de s’entourer des collaborateurs les plus pertinents et natifs du marché prospecté. Chez Emma matelas, chaque équipe est composé de personnes ayant une expérience concrète sur ces marchés. Nous souhaitons créer une image de marque internationale d’une start-up à fort potentiel de croissance, mais en gardant à l’esprit que toutes les cultures ne sont pas les mêmes.

Recrutez-vous ? Quelles qualités appréciez-vous particulièrement chez vos collaborateurs ?

Nous recrutons, constamment, nous sommes passés de 60 fin 2016 à plus de 130 fin 2017.

Nous avons besoin de nouveaux talents, nous cherchons des candidats, motivés, réactifs, très créatifs.

Vous avez un customer happiness officer au sein de votre équipe, que vous apporte-t-il ?

Le service client chez Emma matelas c’est ESSENTIEL. Nous demandons toujours à nos équipes de partir du principe que chaque client est unique. Nous demandons aussi à nos collaborateurs de toujours aller plus loin, faire ce petit geste qui va rendre l’expérience Emma matelas unique.

Quels sont vos prochains objectifs pour Emma Matelas ?

Nos prochains objectifs :

  • Croitre de plus en France en s’imposant dans le top 3 du marché
  • Continuer d’innover par le biais de nos produits
  • Se développer en Europe et potentiellement dans d’autres marchés plus lointains

 

Merci Max ! À la rédaction nous avons eu l'opportunité de tester en vrai les matelas Emma et on comprend mieux le succès : vous avez l'impression de flotter sur un nuage.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Emma Matelas c'est par ici !