Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
Made In France et écologie : interview avec awake, la montre star du G7 - La Ruche par Wizbii Lilian et Fred ont fondé awake, avec une idée simple : concevoir des montres solaires de grande qualité, dotées d’un design élégant et faites à partir de matériaux recyclés.
Bannière d'un article

Made In France et écologique : interview avec Awake, la montre star du G7

Dans notre série Made in France et écologie, nous vous présentons Awake. Avec son slogan « Designed for good », Awake révolutionne l’utilité des montres en proposant des modèles éco-responsables, éthiques, solaires et surtout design ! Nous avons papoté avec Lilian, son Fondateur qui nous partage sa formidable aventure entrepreneuriale !

Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je suis Lilian, 42 ans , passionné par les gens intéressants, les voyages, et aussi, un "petit peu" par les montres :).

Après une quinzaine d’années passées dans le marketing digital, dont la moitié en tant qu’entrepreneur, j’ai souhaité effectuer un virage professionnel et m’engager dans un projet beaucoup plus personnel, en rapport avec mes propres valeurs.

Pouvez-vous nous expliquer plus en détails le concept de Awake ?

Notre mission est assez simple : montrer l’impact de notre (sur)consommation sur la planète, et c réer des objets fabriqués à partir de matériaux recyclés et recyclables, tout en utilisant des technologies nous permettant de limiter notre impact au maximum. Nous plaçons le design et l’innovation au coeur de notre démarche.

Comment cette brillante idée vous est-elle venue ?

Un ras-le-bol :) de constater une dégradation de plus en plus rapide de la planète, victime de produits de consommation de basse qualité et/ou rapidement obsolètes. La publicité nous pousse à acheter toujours plus de produits dont nous n’avons pas besoin, sans prendre en considération l’impact de leur fabrication, sans proposer de solutions une fois qu’ils seront usés ou démodés. Nous imaginons des alternatives responsables à ces objets, fabriqués avec la plus grande éthique environnementale, et conçus pour durer.

Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Des gens qui nous sensibilisent, comme le photographe Yann Arthus Bertrand, des marques qui fabriquent autrement, comme Patagonia, et mes parents, qui m’ont inculqué ces valeurs.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans un projet entrepreneurial de montres écoresponsables ?

La montre a toujours été pour moi bien plus qu’un support pour lire l’heure (que l’on trouve sur n’importe quel smartphone). C’est un objet qui dévoile un peu, voire beaucoup votre personnalité. Dans le cas d’AWAKE, cela va encore plus loin en permettant d’afficher ses valeurs. La montre est un objet assez personnel, car au final, on le porte tous les jours sur soi, contrairement à un vêtement ou un accessoire. Enfin, la symbolique du temps qui passe, rappelant l’urgence d’agir pour changer les choses, avait beaucoup de sens dans notre mission. Au final, cela faisait beaucoup de raisons de lancer la marque de montres la plus écoresponsable au monde !

Comment confectionnez-vous vos produits ?

La première étape, celle du design (la plus importante), se fait dans nos bureaux à Paris. Tout comme la recherche et développement. Ensuite, nous sélectionnons des partenaires et des fournisseurs en fonction de leur engagement, de la qualité des matières premières, et de l’impact que représente notre collaboration. Une fois les matériaux choisis, nous les testons pour vérifier leur durabilité, puis nous réalisons des prototypes, qui après plusieurs séances de corrections, donneront naissance à la montre finale, destinée au grand public.

Quelles sont les prochaines étapes pour awake ?

Elles sont nombreuses, malgré notre jeune âge :

- clairement, continuer à innover. Nous avons fabriqué la première montre au monde fabriquée à partir de filets de pêche recyclés à l’occasion du sommet du G7, mais d’autres projets sont déjà en cours de recherche et de développement…

- lancer de nouvelles collections , deux arriveront d’ici la fin de l’année.

- mettre en place des collaborations avec des gens qui nous inspirent, que l’on appelle nos « héros ». Soit par leur engagement en rapport avec nos valeurs, soit par leur art (mais version street).

- n eutraliser notre emprunte carbone en deux étapes : la mesurer, puis la compenser avec plusieurs initiatives.

Comment est l’ambiance chez awake? Recrutez-vous ?

Le sommet du G7 à Biarritz nous a donné une visibilité exceptionnelle et a permis de faire connaitre notre marque et notre démarche dans le monde entier. Depuis, nous avons beaucoup plus de travail et nous avons besoin de gens motivés grandir (on est encore une « start-up » !). Un senior designer vient de nous rejoindre, et actuellement nous cherchons des personnes pour le « community, social media and client management » , le marketing, et un rédacteur pour écrire et partager nos histoires. Bref, l’équipe va bien grossir dans les prochains mois !

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui voudraient se lancer dans un projet entrepreneurial pour les aider ?

Vouloir faire avancer le monde dans le bon sens.

Avoir une totale implication dans ce que l’on fait.

Placer ses valeurs personnelles au sein de son projet. Ce n’est pas indispensable pour réussir, mais cela donne une énergie et une volonté hors du commun. Sans même parler du plaisir et de la fierté qu’on en retire.

Merci beaucoup pour cette interview ! Pour suivre les aventures de awake , suivez les sur les réseaux sociaux Facebook , Instagram, et Twitter !

rédigé par :

Maryam Orion

le 07 janvier 2020

Articles recommandés

image

01 juil., Maryam Orion

01 juil. 2020,

Maryam Orion

[Qilibri] De 5 à 35 salariés : découvrez cette start-up spécialisée sur le rééquilibrage alimentaire !

Nous avons interrogé Bastien, le co-fondateur de Qilibri, une start-up spécialisée dans le rééquilibrage alimentaire sur-mesure. De 5 à 35 salariés, découvrez leur aventure.

image

19 juin, Maryam Orion

19 juin 2020

Interview de Mélanie : cheffe d’entreprise et maman qui a fondé Colibree, plateforme de rencontre intergénérationnelle !

Nous avons interrogé Mélanie, cheffe d’entreprise et maman, qui a fondé Colibree : une plateforme de rencontre intergénérationnelle pour trouver un logement ! Voici son interview.

image

26 mai 2020

Le statut d'auto-entrepreneur : l'idéal pour se lancer dans le business ?

Le statut auto-entrepreneur est-il vraiment idéal pour faire ses premiers pas dans les affaires ? Pourquoi le choisir et quelles sont ses limites ? Les réponses dans ce petit guide.

Derniers articles