"J’ai une idée d’entreprise mais je ne veux pas en parler"

La crainte d’être spolié de son idée est présente chez de nombreux créateurs d’entreprise. Pour autant, parler de son idée de start-up peut être réellement positif et apporter beaucoup… Voici quelques raisons d’en parler :

Avoir des Feedbacks 

Lorsqu’on a une idée, la meilleure façon de savoir ce qu’elle vaut et de la faire évoluer, c’est d’en parler aux autres et de recueillir leurs avis. Votre idée répond à un besoin, et pour y répondre de façon optimale, vous avez besoin d’un maximum de feedbacks.Tant pis si votre idée n’est pas sexy ou ne déchaîne pas les passions : c’est en analysant les objections que vous pourrez améliorer votre idée de business. De plus, ce sera l’occasion de confirmer qu’il y a une véritable demande pour votre service et que c’est le bon moment pour vous de lancer le fameux time to market, véritable kairos des temps modernes ... Sans ces feedbacks, il serait bien possible que vous fonciez droit dans le mur. Il faut donc parler de son idée à un large éventail de personnes pour avoir de précieux feedbacks qui vous permettront d’avancer.

Générer davantage d’idées

L’important, quand on veut monter une start-up innovante et le rester, c’est de générer continuellement énormément d’idées. Plus une start-up est capable de générer des idées, de s’adapter aux nouvelles tendances et remous du marché, plus elle sera capable de satisfaire les besoins de ses clients. Les entreprises qui n’innovent plus sont très souvent condamnées à être dépassées par de nouvelles et à disparaître. C’est le cycle de vie Schumpéterien. Et la start-up se présente avant tout comme une entreprise innovante, capable de dépasser les solutions existantes. Pour générer ces idées, vous l’aurez compris, rien de mieux que de partager votre idée et vos problématique.

Seule compte l’exécution

Une idée ne vaut pas grand-chose, ce qui compte, c’est l’équipe qui la met en place et le produit final. Combien de personnes parmi celles à qui vous en parlez voudraient et auraient les capacités de monter une start-up semblable à la vôtre ? Et dans le cas où elles le feraient, ce ne serait pas avec la même vision que vous. Il est important aussi de garder en tête que lorsque vous avez une idée, aussi exceptionnelle soit-elle, plusieurs milliers d’autres personnes l’ont eu au même moment voir avant vous. Mais parmi ces personnes, combien vont se lancer et avoir la même vision que vous ? Seule compte la façon dont vous ferez les choses et les personnes avec qui vous travaillerez dessus.

Personne ne peut s’approprier une idée

Enfin, d’un point de vue juridique, il est impossible de protéger une idée. Ce que vous pouvez protéger, c’est la forme de cette idée : graphisme, logiciels… l’exécution de cette idée. Lorsque vous aurez avancé sur votre projet et développé certaines techniques ou autres, vous pourrez protéger ces actifs en particulier lors d’échanges avec d’actuels ou futurs partenaires, avec des accords de non-divulgation.

Et vous, qu’en pensez-vous ?