De la première à la dernière année : comment se déroulent les études de médecine ? - La Ruche par WizbiiPour accéder aux métiers de la santé il existe de nombreuses formations, mais le cursus le plus répandu reste « médecine ». Ce fameux parcours qui où il faut s’accrocher dès la première année, et certainement une des plus compliquées, la fameuse PACES.

De la première à la dernière année : comment se déroulent les études de médecine ?

Pour accéder aux métiers de la santé il existe de nombreuses formations, mais le cursus le plus repandu reste « médecine ». Ce fameux parcours où il faut s’accrocher dès la première année, et certainement l'un des plus compliqués, est le fameux PACES.

Ainsi, nous allons vous dévoiler les principales informations sur les études de médecine et leur déroulement de la première à la dernière année.

Le déroulé des études de médecine 

En règle générale, pour devenir médecin, il fait compter 9 ans d’études de médecine pour les généralistes et 10 à 12 ans pour les spécialistes comme les cardiologues ou les pédiatres. 

La première année d'études en médecine  

Anciennement nommée la PACES, l’accès à la première année de médecine changera bien pour la rentrée 2020 et devient « le portail santé ». Bien qu’avec la fin du numerus clausus et l’arrivée de « la Licence avec option mineure santé » l’accès aux études de médecine soit plus simple, la première année reste extrêmement intense et difficile pour les étudiants, qui passent la quasi-totalité de leur temps à réviser… mais avec de la bonne volonté, du courage et surtout beaucoup de passion, vous réussirez ! 

2ème et 3ème année des études de médecine 

Durant ces années, vous apprendrez les bases du médical qui vous apportent des connaissances scientifiques nécessaires pour l’exercice d’une profession médicale, vous étudierez ainsi « l’homme sain » et « l’homme malade ». Vous aurez des cours de base : sémiologie (étude des signes cliniques et des symptômes des maladies), physiologie, anatomie, microbiologie, des notions de pathologie, de pharmacologie ou de bactériologie, etc. 

Vous pouvez aussi approfondir vos connaissances avec des options supplémentaires : philosophie des sciences, anglais médical, histoire de la médecine ou informatique médicale.

La pratique démarre avec un stage d’infirmier/ère de 4 semaines puis 12 semaines au minimum à l’hôpital, dans des services généraux ou spécialisés, par exemple en cardiologie, dermatologie ou en réanimation ! 

Et en 3ème année les étudiants en études de médecine reçoivent le « diplôme de formation générale en sciences médicales », l’équivalent d’une licence. 

4ème, 5ème et 6ème année des études de médecine : L’externat 

Ces années permettent d’acquérir une formation médicale complète avec des cours et beaucoup d’expériences professionnelles. Les cours s’articulent autour de plusieurs domaines : gériatrie, appareil locomoteur, neurologie, cancérologie, pédiatrie, etc.

La pratique en clinique est de plus en plus importante et les étudiants deviennent comme des alternants, ils sont à la fois étudiants et salariés de l’hôpital. Ils touchent également une rémunération qui varie selon le cursus de l’étudiant. 

Certains de ces stages sont obligatoires durant vos études de médecine par exemple aux urgences et en chirurgie (ce sont aussi souvent les stages les plus éprouvants). 

Après la 6ème année des études de médecine : l’internat 

L’internat vous permet de vous orienter vers une spécialité médicale. Cela dure 3 ans pour devenir généraliste de et 4 à 6 ans pour d’autres spécialités comme la cardiologie. Au total il existe 44 spécialités : 

  • 13 dédiées à la discipline chirurgicale (chirurgie vasculaire, gynécologie-obstétrique…)
  • 30 dédiées à la discipline médicale (psychiatrie, pneumologie, radiologie et imagerie médicale…)
  • la biologie médicale est l'unique spécialité de la discipline biologique.

Et selon les spécialités, le nombre de places ouvertes varie chaque année, par exemple en 2018 il y avait 204 places en gynécologie, 150 place en ophtalmologie et 121 en chirurgie orthopédique. 

Mieux vous êtes classé(e), plus vous aurez vos chances d’intégrer la spécialité qui vous passionne. 

L’internat se passe en trois étapes : 

  • socle
  • approfondissement
  • consolidation

Les internes effectuent des stages tous les semestres, tout en continuant d’aller aux cours théoriques. Mais ils acquièrent de plus en plus d’autonomie parmi les membres de l’équipe médicale tout en restant sous la responsabilité des praticiens expérimentés. 

Les internes doivent également préparer leur thèse d’exercice, qui n’est pas semblable à une thèse de doctorant, c’est une thèse propre aux études de médecine et de santé pour permettre de délivrer le diplôme d’État de docteur en médecine. 

Nous espérons que vous en savez désormais plus sur le déroulé du parcours en médecine. 

Vous êtes déjà étudiant(e) en médecine et souhaitez des conseils pour réussir votre année ? Cliquez ici !  Et surtout si vous êtes étudiant, rendez-vous sur WIZBII Money, notre simulateur d'aides étudiantes ! 

rédigé par :

Maryam Orion

le 16 avril 2020

Articles recommandés

image

19 janv., Maryam Orion

19 janv. 2021,

Maryam Orion

Parcoursup : quels sont les documents à préparer pour votre inscription ?

Quelles sont les pièces justificatives indispensables pour vous inscrire sur Parcoursup ? Qu'est ce qu'il faut faire avant de vous inscrire ? On vous dit tout !

image

14 janv., Maryam Orion

14 janv. 2021

Quels sont les changements liés au Brexit pour le programme Erasmus+ ?

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé la fin des accords entre le Royaume-Uni et le programme Erasmus+ 2021-2027. En effet, le Royaume-Uni devient un pays tiers depuis le Brexit et ce départ aura des conséquences sur les étudiants français à partir de janvier 2021. On vous dit tout !

image

13 janv., Maryam Orion

13 janv. 2021

Covid-19 : Une aide de 500 euros pour les jeunes diplômés en recherche d’emploi

Face aux difficultés économiques engendrées par la crise sanitaire du covid-19, le gouvernement a décidé d'aider les jeunes diplômés en recherche d’emploi avec une aide financière de 500 euros par mois.

Derniers articles