Comment financer la création de son entreprise ?

Comment financer la création de son entreprise ?

Financer une entreprise à la création n'est pas toujours facile. Mais, si vous êtes en phase de création et de lancement de votre projet, ne partez pas battu pour autant ! En effet en France, un grand nombre de solutions de financement vous tendent les bras (si si c’est vrai !)

Premier conseil, porter une attention particulière à l’analyse globale de son plan de financement et solliciter l’ensemble de la chaine de financement mis à disposition des entrepreneurs.

Deuxième conseil, solliciter les acteurs adéquats qui vous accompagneront dans vos recherches de financement par exemple les experts-comptables ou les plateformes Initiative qui ont pour mission d’aider gracieusement les créateurs.

Enfin, bien avoir en tête que près d’un tiers des entreprises créées disparaît dans les 5 ans en raison de difficultés financières. Une des raisons qui explique ce phénomène est le fait que les entrepreneurs sous-estiment souvent la nécessité des fonds propres et du besoin en fonds de roulement.

Voici une liste non exhaustive de solutions de financement à activer et qui sont bien évidemment complémentaires les unes des autres :

Épargne personnelle

Si vous voulez trouver des capitaux, il faudra investir vous-même : plus le montant de votre apport sera important, plus vos interlocuteurs vous prendront au sérieux. De plus, cet apport vous permettra de financer des coûts de départ (frais administratifs, rémunération avocat ou comptable, logo…) inhérents au démarrage de votre entreprise. 

En gros, il s’agit là des dépenses propres au lancement et non au fonctionnement de votre structure. Donc l’apport personnel sera votre premier coup de pouce et le levier pour décrocher d’autres financements. Pensez aussi à votre famille et à vos amis, ce que l’on a habitude d’appeler la love money !

epargne personnelle

Prêt d’honneur

Le prêt d'honneur est un "coup de pouce" financier pour les porteurs de projet qui ne possèdent pas suffisamment d'apports financiers personnels pour financer la création/reprise de leur entreprise.

Il s'agit d'un apport en fonds propre qui permet de financer les investissements de départ. C'est un prêt à la personne sans garantie ni caution personnelle et surtout son obtention renforce la crédibilité du projet dans l'obtention d'un prêt bancaire complémentaire.

Pour plus d’informations, c'est par ici !

Prêts bancaires

Vous pouvez également emprunter à un établissement financier. Sachez que le montant des prêts bancaires qui vous seront accordés dépendra de la qualité du projet et des garanties que vous pouvez offrir. Il sera aussi fonction de votre apport personnel.

La banque peut tout financer, mais elle cherche à savoir comment elle sera remboursée. On peut financer le fonds de commerce, le matériel, les équipements… En somme, l’outil de travail de l’entrepreneur.

pret bancaire

Subventions et aides diverses

D’autres aides financières peuvent être accordées à des créateurs d’entreprises par l’État, les collectivités locales ou d’autres organismes (associations, fondations).

Elles peuvent aussi prendre la forme d’allègements fiscaux (État) ou de dispositifs de cautionnement (fonds de garantie de l’OSEO). 

Le financement participatif

En quelques années, les plateformes de finance participative se sont multipliées, avec des modèles de financement de trois types : le don avec contreparties, les prêts rémunérés et l’investissement en fonds propres.

Ces plateformes représentent de véritables outils complémentaires aux outils plus traditionnels, alors n’hésitez pas à les solliciter !

financement participatif

 

Si financer son entreprise vous semblait une problématique insurmontable, nous espérons que cet article vous aura éclairé ! 

Envie de donner de la visibilité à votre projet de création d'entreprise, n'hésitez pas à l'ajouter sur Wizbii