Fiches-droit.com, un outil pour aider les étudiants en droit à réussir tous leurs examens ! - La Ruche par WizbiiMaxime Bizeau, Élève-avocat à l'Ecole de Formation du Barreau de Paris a créé Fiches-droit.com, un site qui propose des fiches de révisions pour réussir ses études de droit !
Bannière d'un article

Fiches-droit.com, un outil pour aider les étudiants en droit à réussir tous leurs examens !

Fiches-droit.com, c’est le site pour réussir ses études de droit, avec des fiches de révisions, des articles juridiques, de la méthodologie et des conseils pratiques ! 

Aider les étudiants en licence de droit à réussir leurs examens, c’est le projet qu’a lancé Maxime, découvrez son interview : 

Image result for maxime bizeau

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Maxime Bizeau, j’ai 27 ans et je suis élève-avocat à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris.

Avant cela, j’ai effectué un double cursus droit/commerce, dans le but de devenir avocat en droit des affaires. Ainsi, après deux ans de prépa HEC, j’ai intégré une grande école de commerce et j’ai effectué ma licence de droit et mon master 1 en droit des affaires en parallèle. 

J’ai ensuite passé l’examen du CRFPA (plus communément appelé examen du Barreau) que j’ai obtenu du premier coup, et ai fait mon master 2 en droit financier à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Enfin, je suis entré à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris. C’est pendant mes études d’élève-avocat que j’ai créé mon site : Fiches-droit.com

Pouvez-vous nous expliquer plus en détails le concept de Fiches-droit.com ?

Le concept de Fiches-droit.com est simple : aider les étudiants en droit à réussir leurs examens, en mettant à leur disposition des ressources adaptées.

Le site se compose d’abord de plus d’une centaine d’articles de blog librement accessibles qui visent à :

  • Analyser et expliquer les notions juridiques essentielles des différentes matières juridiques ;
  • Aider les étudiants à comprendre la méthodologie des exercices phares des études de droit (commentaire d’arrêt, dissertation juridique, cas pratique…) ;
  • Donner des conseils pour permettre aux étudiants d’optimiser leur méthode de travail (comment prendre des notes, comment apprendre ses cours, comment réviser ses partiels, etc…).

Ensuite, pour les étudiants qui veulent aller plus loin, il est possible de commander sur le site des packs de fiches de révisions synthétiques, claires et optimisées pour l’apprentissage.

Actuellement, neuf matières sont disponibles en fiches sur le site, mais d’autres matières arriveront dans les prochains mois afin de couvrir l’ensemble des besoins des étudiants.

Comment cette brillante idée vous est-elle venue ? 

J’avais fini mes études de droit, mais j’étais en contact avec plusieurs personnes qui étaient encore à la fac (notamment des membres de ma famille). Comme j’étais passé par là avant elles, ces personnes me demandaient naturellement mon aide pour comprendre leurs cours, réviser, etc…

Ayant moi-même été étudiant en droit, et constatant les nombreuses difficultés auxquelles les étudiants en droit faisaient face, l’idée m’est alors venue de créer quelque chose, une sorte de plateforme, qui permettrait de toucher plus de monde, d’avoir un impact à une plus grande échelle.

Seul problème : j’étais élève-avocat (autrement dit encore étudiant), et je n’avais pas d’argent à investir dans mon projet (par exemple pour payer un développeur ou un webdesigner). J’ai alors essayé de trouver d’autres moyens de créer un site Internet. J’ai découvert qu’on pouvait créer un site simplement, sans investir beaucoup d’argent. J’ai utilisé Wordpress, j’ai dépensé environ 40 euros pour payer mon nom de domaine et l’hébergement web pour un an, et Fiches-droit.com était né !

Quelles ont été vos sources d’inspiration ?

Pendant la phase de construction de mon site, j’ai consulté énormément de contenus sur la création de sites Internet, l’entrepreneuriat, le marketing…

J’avais beau avoir fait une école de commerce, j’avais suivi une spécialisation en droit et finance. Je partais donc de zéro en termes d’entrepreneuriat et de marketing digital.

Rapidement, j’ai compris que je devais apprendre de ceux qui avaient réussi avant moi. Alors je me suis immergé dans les podcasts, vidéos Youtube, articles de blog… J’en ai consulté des centaines, voire même peut-être des milliers. Au bout d’environ 3 mois, j’avais développé un état d’esprit beaucoup plus entrepreneurial, et j’avais assimilé les connaissances marketing indispensables pour lancer un business.

Je recommande en particulier les podcasts et Vidéos Youtube de Marketing Mania et Koudetat.

Vous êtes à la fois élève-avocat à l’école de formation du barreau de Paris et entrepreneur, comment partagez-vous votre temps ?

Pour résumer, l’école d’avocats dure 18 mois, et se décompose en trois stages de 6 mois (dont un en alternance). Personnellement, j’ai effectué mes trois stages dans des cabinets d’avocats.

Cela me laissait donc peu de temps pour travailler sur mon projet, et j’ai dû m’organiser. Tous les matins, je me levais une heure plus tôt pour travailler sur mon projet avant d’aller au travail. Bien sûr, il m’arrivait également de travailler le soir, ou pendant la pause déjeuner, ou encore le week-end. Mais ce n’était pas systématique. En revanche, me lever chaque matin une heure plus tôt, je le faisais tous les jours. 

Une heure cela paraît peu. Mais en faisant l’effort de se couper de toutes les distractions éventuelles et en étant le plus efficace possible, on peut quand même faire un certain nombre de choses. Dans mon cas, c’est ce qui a fait la différence sur le long terme.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre activité entrepreneuriale ?

Sans aucun doute la diversité ! Mon activité peut être décomposée en deux grands aspects. Il y a d’abord un aspect juridique. Je dois alimenter mon site en contenus de qualité et pour cela, j’écris sur des sujets variés, dans les différentes matières juridiques.

Mais il y a également un aspect business/marketing, où je vais chercher à :

  • Attirer plus de visiteurs sur mon site web
  • Convertir ces visiteurs en clients
  • Fidéliser les clients

Tout cela rend mon activité très diversifiée et extrêmement intéressante !

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite développer son projet entrepreneurial en parallèle de ses études ?

Je lui dirais que c’est le meilleur moment pour se lancer ! Les étudiants ont du temps, et peu de responsabilités. Le risque est donc minime.

En tant qu’étudiant, on pense souvent qu’on a peu de temps mais en réalité, le temps se fait d’autant plus rare une fois entré dans la vie professionnelle.

À un étudiant qui souhaite se lancer, je lui recommanderais de suivre les étapes suivantes :

  • Se former à l’entrepreneuriat (en allant à des meetings, à des conférences, ou plus simplement en consultant les innombrables contenus de qualité accessibles sur Internet)
  • Développer une offre qui répond à un besoin et qui est liée à une de ses compétences (dans mon cas, je suis parti d’une de mes compétences, qui est le droit, et j’ai répondu à un besoin, qui est de permettre aux étudiants de réviser rapidement et efficacement leurs cours)
  • Confronter son offre au marché le plus vite possible
  • Améliorer son offre en fonction des retours des utilisateurs

Quelles sont les prochaines étapes de votre vie professionnelle ? 

Ce n’est pas encore déterminé avec précision. Mais je pense mettre ma carrière d’avocat en pause pour me consacrer à 100% à mon projet, au moins pour les mois qui viennent. 

Ensuite, on verra bien ce que l’avenir me réserve :) 

Pour suivre l'actualité de Fiches-droit.com, vous pouvez liker la page Facebook

rédigé par :

Maryam Orion

le 04 juillet 2019

Articles recommandés

image

15 juil., Maryam Orion

15 juil. 2019,

Maryam Orion

Bordeaux : 3 start-up prometteuses à découvrir !

Lors du cocktail entrepreneurial organisé par ETIcoop, nous avons interviewé trois start-up : OUIDROP, BlueBakeLite et les Céréales du Goût.

image

03 juil. 2019

Lancer une start-up dans la restauration : Comment faire ?

Vous souhaitez créer votre start-up et le domaine de la restauration ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir, étape par étape, pour la concrétisation de votre projet avec Legalvision.

image

03 juil., Sophie Lebel

03 juil. 2019

L'obligation d'utiliser un logiciel de facturation conforme

Quelles sont les réglementations concernant la TVA ? Quels logiciels utiliser ? Entrepreneurs, nous faisons le point sur la ruche !

Derniers articles