Partir étudier et travailler à Dublin puis Pékin : quels avantages et difficultés ?

Partir étudier et travailler à Dublin puis Pékin : quels avantages et difficultés ?
Aujourd'hui, on vous présente Julie, 19 ans, étudiante à Neoma Business School, école de commerce basée à Reims. Découvrez son histoire !  irlande stage experience étudiante dublin pékin Je suis en fin de 2e année. J’ai passé mes deux premières années d’école à Dublin dans une école partenaire pour avoir un double diplôme : Irlandais et Français. Pour le moment, je suis en stage à Pékin. Je suis actuellement en stage dans une start-up de peignoirs en Chine qui vend des articles en Europe. Je suis la “community manager” de l’équipe: je m’occupe des réseaux sociaux, de trouver de nouveaux partenaires, et de publier de nouveaux articles sur notre site. Je m’occupe du marketing pour être plus globale. Je suis une passionnée de voyages, de découvertes. Depuis petite, je voulais partir à l’étranger faire mes études. Dès que j’ai su que j’avais l’opportunité de partir, j’ai pris mes “cliques et mes claques”, j’ai fait mes valises et je suis partie !

Pourquoi Dublin? Et pourquoi Neoma?

J’ai choisi Neoma pour des raisons spécifiques : je voulais faire une école de commerce mais je ne savais pas exactement laquelle.  Mais lors de mes oraux j’ai adoré l'ambiance de Neoma Business School. Je m’y suis sentie très rapidement à l’aise. De plus, il y a la possibilité d’avoir un double diplôme (ce que peu d’écoles offrent) et de passer la moitié de son cursus à l’étranger. J’ai postulé pour le cycle Franco-Irlandais pour plusieurs raisons: vivre une expérience à l’étranger, découvrir une nouvelle culture. Cependant, je suis partie de chez mes parents pour aller vivre à Dublin à l’âge de 17 ans. Et je vous assure qu’à 17 ans, même si j’étais heureuse de partir, je ne voulais pas être trop de loin de ma famille (surtout de ma soeur jumelle dont je suis très proche) et de mes amis : l’Irlande me paraissait être un bon compromis. La culture irlandaise m’avait toujours attirée et j’avais entendu parler de la réputation des Irlandais : accueillants, ouverts, serviables mais surtout avec un accent bien prononcé ! pékin dublin études irlande chine pays  

Différences Dublin/Pekin

Dublin est une petite ville très conviviale. Quand je suis arrivée à Pékin, j’ai complément changé de paysage. Pékin est une des plus grandes villes au monde avec des très grands buildings. Le dépaysement est total mais j’ai aimé autant l’une que l’autre.

Points positifs et négatifs de partir à l’étranger

Les +

Progresser en langues étrangères : partir à l’étranger m’a permis de pratiquer l’anglais. Gagner en maturité. Cette expérience m’a fait grandir. Ne plus vivre chez mes parents m’a permis de m’ouvrir et d’apprendre à me débrouiller toute seule et à me faire confiance. Faire des rencontres enrichissantes. J’ai pu rencontrer des personnes qui vivent partout à travers le monde.

Les -

Difficulté d'adaptation au début et le manque de la famille et des amis. Je suis partie de chez moi à 17 ans et ce fût dur au début de m’habituer à ne plus voir ma famille et mes amis. Cependant, je me suis créé un véritable groupe d’amis là-bas aussi. Différences culturelles en particulier la nourriture. Le bon fromage et le pain me manquaient!

Pourquoi ce stage en Chine ?

J’ai fait mon stage en Chine pour plusieurs raisons. Je voulais changer d’air et j’avais l’occasion de partir loin de la France et de l’Irlande pour 4 mois. C'était l’occasion ou jamais de visiter l’Asie car je n’y étais jamais allée. Mon stage qui n’est pas encore terminé m’a permis d’apprendre sur moi-même, de m’ouvrir culturellement parlant car je ne travaille pas qu’avec des Francais de gagner en autonomie et de grandir. pékin stage dublin études jeunes étranger travail   Ce stage ne m’a pas permis de savoir exactement ce que je voulais faire plus tard mais le point très positif de travailler dans une start-up comme j’ai fait est que cela permet de “toucher à tout” et je trouve que c’est un grand avantage. J’ai beaucoup aimé etre community manager et j’ai appris énormément pendant mon stage.

Mes regrets

J'aurais aimé m’ouvrir davantage aux différentes nationalités pendants mes deux années à Dublin. Cependant, je ne changerai en rien mon parcours. La plupart de mes amis étaient Allemands, Francais, Espagnols et Irlandais. Et j’aurais bien aimé aller un peu plus loin et découvrir de nouvelles cultures que je n’aurais pas l’occasion de découvrir de si tôt. Mes deux années à Dublin sont les deux plus belles années de ma vie. J’ai mûri, jamais je n’aurais pu mûrir autant en restant chez mes parents, j’ai rencontré des amis et j’ai progressé au niveau des langues.

Mes difficultés

Partir à l’étranger et s’expatrier est toujours difficile au début. Quand je suis arrivée à Pékin pour mon stage, le dépaysement était total et j'ai perdu mes repères. Mais, il ne faut juste pas perdre espoir et continuer d’essayer quoiqu’il se passe. C’est le conseil le plus important que je donnerai: ne jamais baisser les bras. Je dirai que la décision de partir de chez moi, bien que dure au début est la plus importante j’ai prise de toute ma vie. Mais, être "expat” comme on dit dans le milieu n’est pas fait pour tout le monde. Je finirai par donner un dernier conseil à ceux qui partent dans les prochains mois ou qui veulent partir mais qui n’ont pas franchi le pas : si vous avez des questions que ce soit sur la vie dans votre future ville d’accueil, la nourriture, les sorties, les visas… Il existe de nombreux groupes d’expatriés par exemple sur Facebook comme celui de Pékin (Français à Pékin/ French in Beijing) où celui de Dublin (Français expatriés à Dublin) qui sont des groupes d'entraide et ou les gens postent généralement des questions, des suggestions ou encore des événements.