Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
Comment répondre à la question "quels sont vos défauts?" - La Ruche par Wizbii C'est généralement l'une des questions les plus redoutées et posées lors d'un entretien ! Pas de panique, découvrez une liste des "meilleurs" défauts que vous pouvez présenter !
Bannière d'un article

Entretien d'embauche : Répondre à la question “Quels sont vos défauts ?”

Lors d’un entretien d’embauche il arrive que cette question tant redoutée tombe : « quels sont vos défauts ? ». Dans ce cas deux possibilités, la première vous y avez déjà réfléchi, du coup tout se passe bien. Dans le deuxième cas, vous ne vous y attendiez pas et vous paniquez. Si c’est le cas, nous allons revoir ensemble les astuces pour répondre au mieux à ce type de questions en entretien d'embauche et surtout trouver vos "meilleurs" défauts !

Ambitieux(se)

On aura beau vous répéter que vous êtes «trop ambitieux», que vous voyez trop grand et que ce n’est pas très bien.

Peu importe ce que disent les gens, cela vous permet d’avoir des objectifs considérables et ce n’est pas forcément un défaut. Cela prouve que vous en avez dans le ventre et vous êtes prêt(e) à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir vos projets !

Obstiné(e)

Un très bon défaut aussi car si vous êtes face à un problème, vous ne baisserez pas les bras. Et les recruteurs aiment ce genre de profil, car c’est une preuve de courage, vous n’avez pas peur de surmonter des obstacles et votre devise est « à chaque problème il y a une solution ».

Réservé(e)

Bien loin d’une personne extravagante, vous êtes à l’inverse quelqu’un d’attentif et discret. Ce peut-être un bon moyen d’être plus productif et d’avoir un vision plus réfléchie pour une activité qui ne demande pas forcément d’être bavard(e).

Émotif(ve)

Émotif n’est pas synonyme de pleurnicheur(se), donc si vous êtes doté(e) d’une grande sensibilité, c’est bon signe, vous aurez ainsi des facultés à exprimer vos émotions et sentiments, ce qui peut être très bénéfique dans le milieu professionnel.

L’émotion est une grande source de motivation, car si vous travaillez sur un projet qui vous tient à cœur vous aurez plus de facilité à vous investir !

Être émotif et sensible peut s’avérer être utile dans la recherche de créativité et d’originalité.

Bavard(e)

Si vous travaillez dans un secteur qui demande beaucoup de relationnel c’est plutôt positif, car avoir « la tchatche » est une qualité qui n’est pas donnée à tout le monde. Encore faut-il être intéressant et raconter des choses utiles, qui vous aideront dans votre profession, tant au niveau de l’intégration que la négociation ou la communication.

Lent(e)

Les personnes lentes ne sont pas forcément contre-productives. Cela peut en effet s’apparenter à quelqu’un de méticuleux et calme, qui prend le temps de réfléchir et de prendre les bonnes décisions ou encore de ne pas faire d’erreurs dans sa profession.

Mieux vaut prendre le temps de faire les choses bien que de les faire vite et mal.

Autoritaire

Vous aimez contrôler, gérer et prendre des décisions. Certes cela peut être embêtant dans certaines conditions, mais si c’est bien fait et que vous êtes efficace c’est un très bon point. Parfois il faut savoir prendre des décisions pour avancer et ne pas rester dans le flou…

C’était une liste des « défauts » que vous pouvez utiliser lors d’un entretien, il en existe bien entendu beaucoup d’autres...C’est en fonction de votre personnalité. Mais ne choisissez pas un défaut au hasard, prenez le temps de vous connaître et de développer les justifications qui accompagnent vos défauts en essayant de les changer en « qualité » et de montrer comment ces défauts peuvent être bénéfiques dans votre travail .

rédigé par :

Maryam Orion

le 08 novembre 2019

Articles recommandés

image

08 juil., Maryam Orion

08 juil. 2020,

Maryam Orion

Mobilité étudiante : pourquoi la France attire moins les étudiants étrangers ?

Pourquoi la France attire moins les étudiants étrangers ? Comment expliquer les chiffres et surtout comment faire pour changer cette tendance ?

image

24 juin, Maryam Orion

24 juin 2020

5 conseils pour rester productif à la maison !

Malgré les difficultés liées à la crise du Covid-19, il est possible de trouver un rythme et un cadre de travail propice à la productivité. Voici nos conseils !

image

18 juin, Maryam Orion

18 juin 2020

Alternance : L’Etat versera jusqu’à 8.000 € aux entreprises qui recruteront des apprentis !

En 2020-2021, le gouvernement va encourager l’apprentissage pour faire face à la crise du Covid-19 ! Nous répondons à toutes vos questions : de quoi s’agit-il ? Quel est le montant de cette prime ?

Derniers articles