Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
Logement

L'assurance habitation sans engagement dédiée aux jeunes

Découvrir
L'entrepreneuriat en France et en Europe - La Ruche par Wizbii Une étude sur l'entrepreneuriat en Europe publiée par la Commission européenne avec une analyse détaillée de chaque pays, dont la France.
Bannière d'un article

L’entrepreneuriat en France : plus faible qu’en Europe, mais un taux d’échec inférieur

La Commission européenne vient de publier son Eurobaromètre 2009 de l'entrepreneuriat en Europe et consacre une analyse détaillée à 25 des pays membres de l'UE, dont la France. L'étude révèle un taux d'entrepreneuriat légèrement inférieur dans notre pays par rapport aux autres pays de l'UE. Ceci est en partie dû au fait que les entrepreneurs français présentent une faible tolérance au risque, et ont tendance à se lancer par nécessité plutôt que par opportunité (profil de "push" entrepreneurs, par opposition aux "pull" entrepreneurs). La France présente cependant le taux d'échec le plus faible parmi les 25 pays étudiés.

Un lien entre entrepreneuriat et niveau d'études

La proportion d'entrepreneurs avec un haut niveau d'études (ayant terminé leurs études à temps plein après 21 ans) est plus élevée en France que dans la plupart des autres pays . Or, paradoxalement, les Français avec un haut niveau d'études ont une probabilité moyenne inférieure de devenir entrepreneur par rapport aux habitants de la plupart des autres pays de l'UE. La France figure par ailleurs parmi les pays dont la proportion d'entrepreneurs habitant en zone rurale et en zones urbaine ou métropolitaine est égale. En France, le fait d'habiter en ville ou à la campagne n'a donc pas d'impact sur le taux d'entrepreneuriat.

Liberté, indépendance et épanouissement

L'étude montre par ailleurs que, par comparaison avec la moyenne des 25, les Français ont une légère préférence pour le statut d'employé plutôt que pour celui d'indépendant. Ils sont cependant prêts - plus que les sondés des autres pays européens - à donner une seconde chance aux entrepreneurs qui ont échoué. En conclusion, le rapport souligne qu'en France, le souhait de devenir entrepreneur rime - plus qu'ailleurs en Europe - avec liberté, indépendance et épanouissement . Photo : Celso Flores /Flickr

rédigé par :

Nils Talibart

le 08 juin 2010

Articles recommandés

image

06 mars, Maryam Orion

06 mars 2020,

Maryam Orion

Interview start-up : Endro, le déodorant naturel !

Découvrez Endro, un déodorant naturel respectueux de la nature et de la santé ! Marion et Boris, les fondateurs bretons nous livrent leur interview !

image

28 févr., Maryam Orion

28 févr. 2020

Interview start-up : deux étudiants ont co-fondé e-Repro, un service d’impression en ligne pour étudiants !

Imprimer des dossiers près de chez soi et les recevoir en moins de 24h ? C'est désormais possible grâce à Oualid et Chekoua, deux étudiants qui ont fondé e-Repro un service d’impression en ligne destiné aux étudiants. Voici leur interview !

image

18 févr. 2020

Devenir autoentrepreneur en 2020 !

L'auto-entreprise, aujourd'hui appelée micro-entreprise, séduit de plus en plus de Français. Ce statut est à la mode depuis plusieurs années, mais est-il toujours aussi pertinent en 2020 ? Faisons le point sur les avantages et inconvénients de l'auto-entreprise en 2020.

Derniers articles