ClimbStation / Ludovic #1 "La chance ne sourit pas qu’aux chanceux"

ClimbStation / Ludovic #1 "La chance ne sourit pas qu’aux chanceux"
La chance est un concept qui exprime la réalisation d'un événement, par exemple une découverte majeure, sans nécessairement qu'il y ait un lien de cause à effet entre le désir et sa réalisation, bonne ou mauvaise. Dans un projet entrepreneurial, cela m’amène à avoir régulièrement des commentaires d’amis : «Ah mais tu as de la chance ? Comment as-tu pu découvrir ce projet ? Tu as de la chance de travailler pour quelque chose qui te passionne. » En réalité, les découvertes ne se font pas réellement par hasard. Elles sont rendues possibles parce que celui qui fait ces découvertes s'est mis dans un certain état d'esprit composé d'ouverture, de disponibilité, de curiosité, d'émerveillement, d'étonnement et de pensée analogique et symbolique, celle qui permet de voir ce qui rassemble plutôt que ce qui divise. La sérendipité est  la compréhension  instantanée et l'exploitation concomitante des conséquences heureuses et inattendues d'un concours imprévu de circonstances. En d’autres termes, je vous propose ce dicton bien connu « des milliers de gens avaient déjà vu tomber des pommes avant Isaac Newton et aucun n'en avait imaginé pour autant la gravitation universelle » Voici donc la teneur de mon message. Il s’adresse à tous les entrepreneurs, porteurs de projets ou à toutes les personnes qui « font » aujourd’hui. On constate, par définition, qu’à posteriori. Cela est particulièrement vrai en cas de succès. Ces constats apportent confiance. Le succès appelle le succès. Mais quid de l’avant ? Oui, cette fameuse twilight zone, cette période de doutes, d’essai/erreurs, de solitude aussi. Ces questions qui vous réveillent avant l’heure au matin, qui peuvent partir d’une simple boîte mail un peu plus vite que d’habitude et qui peuvent prendre des dimensions cosmiques sur la place de l’homme dans l’univers ? Oui je l’affirme, dans cet article, peut être plus pour moi, que pour les autres, la chance ne sourit pas qu’aux chanceux. Cette part de chance, n’est en réalité que la partie visible de l’iceberg. Je forge aujourd’hui cet iceberg avec courage, modestie et curiosité. Et enthousiasme. Je considère chaque pas de fourmis comme une avancée fantastique. Je cherche à faire des relations entre les évènements et les circonstances. Je cherche à être ouvert. Oui, je ne suis pas Newton et je ne le serai jamais. Alors oui, la chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule...

La Rue Ketanou - La chance par Pir0uette-cacah0uete

Ludovic, chanceux porteur du projet ClimbStation