Formation, débouchés, profil… Zoom sur le métier de gendarme

Formation, débouchés, profil… Zoom sur le métier de gendarme

Faire respecter l'ordre public, c'est votre truc ? Vous rêvez de réveiller l'âme de justicier qui sommeille en vous ? Ça tombe bien, la gendarmerie recrute ! Formation, débouchés, profil... voici tout ce que vous avez besoin de savoir pour devenir sous-officier de gendarmerie !

En quoi consiste le métier de gendarme ?

Un gendarme c'est en fait un militaire en charge d'assurer la protection des biens et des personnes, le contrôle routier ainsi que les enquêtes judiciaires.

Selon ce site qui indique comment devenir gendarme , il existe 3 catégories de missions pour la gendarmerie nationale.

La police judiciaire

Sa principale mission est de traquer les infractions commises par les citoyens :

  • Prendre en flagrant délit les vols, agressions, trafics et meurtres
  • Rassembler les preuves pour mener l'enquête
  • Rechercher les auteurs des infractions, les arrêter et les interroger si besoin.

La police administrative

Elle assure et maintien la sécurité publique :

  • Surveiller les routes (radar, observation, poursuite, arrestation),
  • Assurer la prévention routière (conseil, mise en garde, contrôle d'alcoolémie).
  • Intervenir en cas d'accident en protégeant et rassurant les victimes, en appelant les secours, etc.

La défense militaire

Son rôle est de défendre les intérêts nationaux :

  • Contrôler les armes et les systèmes d'armes nucléaires
  • Recueillir des renseignements et protéger les individus
  • Assurer des patrouilles militaires et des missions à l'étranger. Elles viennent renforcer l'intervention de l'armée en termes de protection de la population, de rapatriement de Français qui vivent à l'étranger, etc.

Quelle est la rémunération d'un gendarme ?

La rémunération nette mensuelle du gendarme est de 1177 € en début de carrière. Aussi, de nombreuses primes et indemnités lui sont reversées en plus de son salaire selon sa situation et il profite d'un logement de fonction gratuit au sein de la caserne. Le salaire d'un gendarme peut évoluer s'il monte en grade au cours de sa carrière.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des fourchettes de salaires nets perçus par les sous-officiers de la gendarmerie :

  • Gendarme : de 1177 € à 1660 €
  • Maréchal des logis-chef : de 1306 € à 1674 €
  • Adjudant : de 1472 € à 1753 €
  • Adjudant-chef : de 1627 € à 1876 €
  • Major : de 1699 € à 2039 €

Voici également les fourchettes de salaires nets perçus par les officiers de la gendarmerie :

  • Sous-lieutenant : 1284 €
  • Lieutenant : de 1443 € à 1898 €
  • Capitaine : de 2031 € à 2374 €
  • Chef d'escadron : de 2292 € à 2728 €
  • Lieutenant-colonel : de 2583 € à 3489 €
  • Colonel : de 2 891 € à 4038 €
  • Général de brigade : de 4038 € à 4214 €
  • Général de division : de 4214 € à 4597 €

Au niveau des horaires de travail, il faut savoir que les gendarmes sont amenés à réaliser des heures supplémentaires en fonction des événements qui ont lieu. Ils peuvent également être affectés dans un service où ils effectuent un roulement (prise de poste le matin ou le soir, le week-end, etc.).

Comment devenir gendarme ?

Pour devenir gendarme, la réussite du concours de sous-officier de la gendarme nationale est indispensable. Pour ce faire, il faut effectuer les épreuves d'admissibilité et l'épreuve d'admission avec succès.

Les épreuves d'admissibilité :

  • Une composition en culture générale
  • Une épreuve d'aptitude professionnelle
  • Un QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques
  • Une épreuve de langue étrangère

L'épreuve d'admission :

  • Un entretien avec un psychologue
  • Un entretien avec un jury portant sur un sujet d'ordre général
  • Une épreuve physique de gendarmerie (parcours d'obstacles)

Après avoir réussi le concours, les futurs gendarmes doivent suivre une formation initiale de 12 mois dans l'une des écoles de gendarmerie françaises (Nantes, Lille, Poitiers, Rennes, Tours, Lyon, Paris, Reims, Strasbourg, Versailles).

Bon à savoir : la formation est rémunérée 1143 € par mois après réussite du concours !

À la fin de l'année, vous serez nommé gendarme et vous vous verrez attribuer le Certificat d'Aptitude à la Gendarmerie , un diplôme équivalent au baccalauréat (de niveau IV).

Quel profil pour devenir gendarme ?

Pour passer le concours et ainsi devenir gendarme, il y a quelques conditions à remplir :

  • Être de nationalité française
  • Être en règle quant aux dispositions du code du service national
  • Jouir de leurs droits civiques et être de bonne moralité
  • Être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours
  • Être reconnu apte physiquement.

Au niveau du profil, si vous souhaitez devenir gendarme, il vous faudra posséder des qualités telles que la patience , l'empathie , la pédagogie et l' esprit d'équipe . Il vous faudra également être résistant physiquement et psychologiquement.

Quels sont les débouchés ?

À la fin votre formation, vous pourrez être affecté(e) à la direction générale de la gendarmerie nationale, à la brigade de gendarmerie départementale, à l'escadron de gendarmerie mobile, ou encore à la compagnie d'infanterie de la garde républicaine.

Après quelques années, vous pourrez vous spécialiser dans de nombreux domaines grâce à des examens internes : police judiciaire, sécurité routière, formateur relais antidrogue ou écologie-environnement, spécialiste en montagne, pilote d'hélicoptère, pilote de bateau ou d'engin blindé, plongeur, maître-nageur sauveteur, moniteur de sport, cavalier, informaticien, etc.

Où exercer ?

Selon le marché ouvert de l'emploi (statistiques Pôle Emploi), les départements qui ont enregistré le plus grand nombre de candidatures pour le métier de gendarme l'an dernier sont le Nord, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime, la Gironde et les Bouches-du-Rhône. Dans ces derniers, le métier de gendarme semble attirer les foules, contrairement aux départements de Lot-et-Garonne, Lozère, Alpes-de-Haute-Provence, Gers, Cantal et de la Corse qui n'enregistraient, à cette même période, aucune candidature.

Un petit mot sur la gendarmerie nationale

La gendarmerie nationale est constituée de plus de 100 000 hommes et femmes ! Une institution militaire placée sous l'autorité du ministère de l'Intérieur a pour objectif le maintien de l'ordre et la sécurité des citoyens . Elle assure des missions de police judiciaire, mais elle porte également assistance aux personnes. Elle participe au maintien de l'ordre et à la défense de notre pays.

Les gendarmes consacrent une partie de leur vie à ces missions, que ce soit en France métropole, en outre-mer ou encore à l'étranger. Les gendarmes, hommes et femmes aux compétences diverses, constituent la gendarmerie nationale. Leur rôle est de sécuriser la population et le territoire national et les aléas. Ils gèrent également les flux de population dans la zone dont ils ont la responsabilité.