Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Mobilité

Révisez le code de la route à partir de 9,90€

Découvrir
Devenir autoentrepreneur en 2020 ! - La Ruche par Wizbii L'auto-entreprise, aujourd'hui appelée micro-entreprise, séduit de plus en plus de Français. Ce statut est à la mode depuis plusieurs années, mais est-il toujours aussi pertinent en 2020 ? Faisons le point sur les avantages et inconvénients de l'auto-entreprise en 2020.
Bannière d'un article
#Creation-d-entreprise

Devenir autoentrepreneur en 2020 !

L'auto-entreprise, aujourd'hui appelée micro-entreprise, séduit de plus en plus de Français. Il faut dire que ce statut, à mi-chemin entre le salariat et la gestion d'une société commerciale, a de quoi plaire. Simple à mettre en œuvre, il apporte de nombreux avantages aux travailleurs qui souhaitent gérer leur propre entreprise. Ce statut est à la mode depuis plusieurs années, mais est-il toujours aussi pertinent en 2020 ? Faisons le point sur les avantages et inconvénients de l'auto-entreprise en 2020.

L'auto-entreprise, qu'est-ce que c'est ?

Exercer une activité professionnelle de manière indépendante peut aujourd'hui se faire de plusieurs façons. Si la plus simple consiste à se déclarer comme auto entrepreneur , d'autres solutions plus ou moins complexes sont parfois privilégiées par les créateurs d'entreprise.

Tout d'abord, le portage salarial permet d'exercer son activité de manière indépendante. Dans ce cadre, une entreprise de portage conclut un contrat de prestation de service avec l'entrepreneur, et reverse à ce dernier la somme correspondant à la facture, déduction faite des frais de fonctionnement et des charges sociales. Cela permet à l'entrepreneur d'obtenir une rémunération nette, mais cependant moins importante que s'il avait exercé seul, dans le cadre d'une micro-entreprise .

L'autre manière d'exercer de manière indépendante est de créer une société commerciale. Cette démarche, plus lourde en termes juridique et financier, permet à l'entrepreneur individuel de protéger son patrimoine. Néanmoins, la difficulté de création et le coût de cette dernière conduisent à privilégier la micro-entreprise , et à ne passer en société que lorsque l'activité est suffisamment stable et développée.

Comment créer une micro-entreprise lorsqu'on débute ?

Lors des débuts, il peut paraître complexe de se déclarer en tant que micro-entrepreneur et de créer sa structure. En réalité, il n'en est rien. La démarche s'effectue sur internet. Il suffit alors d'indiquer le domaine dans lequel l'entrepreneur souhaite exercer son activité, ainsi que des éléments personnels permettant de réaliser l'inscription. Cela permettra également de recevoir à domicile un numéro Siret, qui devra être indiqué sur l'ensemble des factures et documents officiels de l'entreprise.

Le plus difficile lors des débuts, consiste à franchir le cap et à se lancer en tant qu'auto-entrepreneur . La démarche représente souvent le début de l'activité. À compter de son immatriculation, l'entrepreneur sera assujetti à certaines obligations, telles que la déclaration du chiffre d'affaires à l'Urssaf et le paiement des cotisations sociales. Ces derniers points sont également valables s'il ne génère aucun chiffre d'affaires au début de l'activité : dans ce cas, il sera nécessaire d'effectuer la déclaration, même s'il n'y aura aucune charge sociale à payer.

Quels changements en 2020 pour les micro-entrepreneurs ?

Le principal changement qui a eu lieu au 1er janvier 2020, concernant les micro-entrepreneurs, est la réforme de l'ACCRE . Désormais dénommée ACRE, l'aide aux créateurs et repreneurs d'entreprise se veut plus limitée, aux personnes en difficulté financière notamment, et l'exonération des charges sociales qui en découlait est désormais moins importante qu'auparavant. Cependant, il reste toujours aussi intéressant de passer en micro-entreprise lorsqu'on débute son activité.

Pourquoi préférer devenir auto-entrepreneur pour créer son entreprise en 2020 ?

Le statut de micro-entrepreneur possède un énorme avantage lorsqu'on démarre son activité : si cette dernière ne génère aucun chiffre d'affaires, alors l'entrepreneur n'aura aucune charge sociale fixe à payer. Le montant dû à l'Urssaf au titre du paiement des cotisations sociales est en effet proportionnel au chiffre d'affaires réalisé.

Quant au paiement de la Cotisation foncière des entreprises (CFE) , l'entrepreneur en est exonéré lors de l'année de création de son auto entreprise, et pourra également en être exonéré si le chiffre d'affaires qu'il réalise les années suivantes est inférieur à 5000€. En d'autres termes, le statut de micro-entrepreneur ne coûte absolument rien au créateur d'entreprise si son activité ne lui rapporte aucun revenu.

En conséquence, ce statut est très pratique pour les entrepreneurs qui souhaitent tester une nouvelle activité sans savoir si cette dernière plaira au public ou non. Dans tous les cas de figure, si l'activité ne fonctionne pas, il n'en coûtera pas un centime au chef d'entreprise. Si celle-ci fonctionne, et que l'entrepreneur souhaite se prémunir contre les risques en passant sur une structure juridique plus solide , il pourra toujours transférer son activité en créant une véritable société.

auto-entrepreneur

Auto-entreprise ou salariat : que choisir lorsqu'on souhaite travailler en 2020 ?

Le choix entre l' entrepreneuriat individuel ou le salariat relève davantage du projet de la personne qui se questionne, et de sa capacité à gérer seul son activité. En réalité, les deux sont totalement opposés, mais pas incompatibles. Ils sont tout d'abord opposés parce que le micro-entrepreneur est son propre patron : il gère son entreprise, ses clients, ses horaires, les formalités administratives, paie ses charges sociales et gère le risque lié à son activité. Le fait d'exercer en étant son propre patron peut apporter de nombreux avantages, notamment en termes financiers, mais apporte également une charge de travail supplémentaire. Celui qui souhaite devenir son propre patron doit donc veiller à être capable de gérer seul ses affaires administratives .

En revanche, le salariat offre une certaine sécurité dans l'emploi : si l'activité connait une baisse durant une période d'un à deux mois, le salaire du travailleur sera fixe (la question économique se pose si l'activité baisse considérablement durant plusieurs mois). À l'inverse, en auto-entreprise , il est nécessaire de mettre de l'argent de côté en cas de coup dur dans l'activité. Le salariat offre aussi l'avantage de n'avoir qu'une seule tâche à effectuer, et des horaires fixes. Toute la partie juridique et administrative est classiquement assurée par l'entreprise. Cependant, les prétentions salariales sont généralement plus basses en tant que salarié qu'en tant que micro-entrepreneur.

Conclusion sur l'auto-entrepreneuriat

En conséquence, devenir micro-entrepreneur est une décision qui ne se prend pas à la légère. La charge de travail et les obligations pour le travailleur indépendant peuvent être beaucoup plus fortes que lorsqu'il est salarié. Cependant, le potentiel de gain est illimité en tant qu'entrepreneur individuel. Ainsi, il est tout à fait possible d'envisager la création d'une entreprise dans le cadre d'une micro-entreprise, afin de tester cette idée et de voir si elle s'avère rentable, avant de s'y consacrer à temps plein. Si l'auto-entreprise n'est pas jugée incompatible avec un contrat de travail, alors il est possible de cumuler les deux statuts, et ainsi effectuer une transition douce entre deux activités.

rédigé par :

Léa Beli

Publié le 18 février 2020

Articles recommandés

image

29 juil., Maryam Orion

29 juil. 2020,

Maryam Orion

Interview avec le Fondateur d'Avril : LA marque de cosmétiques bio qui cartonne !

Nous avons interrogé Alexis, le fondateur de la fabuleuse marque de cosmétique bio et accessible tous : AVRIL. Découvrez son parcours, ses expériences et surtout son entreprise !

image

15 juil., Maryam Orion

15 juil. 2020

Après avoir levé 15M€, ZEWAY et ses scooters électriques innovants débarquent à Paris !

Découvrez le parcours de Stéphanie, la co-fondartrice de la start-up ZEWAY, qui propose des scooters électriques personnels à batteries échangeables ! Voici son témoignage !

image

09 juil., Sophie Lebel

09 juil. 2020

Réussir sa première entreprise avec les bons outils digitaux

Bien élaborer son plan de communication digitale quand on est un jeune entrepreneur est une obligation. Avec les bons outils digitaux, votre présence en ligne en sera d'autant plus effective, ce qui participera à l'évolution de votre nouveau business.

Derniers articles