Emploi

Trouvez facilement votre premier job

Découvrir

L'actualité professionnelle des 18-30 ans

Découvrir
Finance

Découvrez les aides financières auxquelles vous êtes éligible

Découvrir
Santé

La mutuelle qui prend soin de la santé des jeunes

Découvrir
Logement

L'assurance habitation sans engagement dédiée aux jeunes

Découvrir
Contrat pro, contrat d'apprentissage : quelle est la différence ? - La Ruche par Wizbii Vous êtes tenté(e) d'entrer dans le monde de l'alternance, mais vous ne connaissez toujours pas cette satanée différence entre contrat pro et d'apprentissage ? Vous êtes au bon endroit. On fait le point.
Bannière d'un article

Contrat pro, contrat d'apprentissage : quelle est la différence ?

Ça y est, vous vous êtes décidé(e) : vous allez entrer dans la magnifique aventure qu’est l’alternance. Mais avant toute chose, il vous faudra savoir quel parcours emprunter : la voie du contrat de professionnalisation, ou du contrat d’apprentissage ? Allez, on est bonne pâte, on vous explique tout.

Les deux contrats tripartites (entre vous, l’école, et l’entreprise) semblent à première vue très similaires. Mais la réalité n’en est que différente. Entre conditions d’accès, rémunération, rythme, objectifs et accompagnement… les deux formules n’ont finalement pas tant en commun.

Parfois, vous n’aurez finalement pas le choix. Il y a finalement deux écoles : celles qui choisiront soit l’un soit l’autre uniquement, et celles qui offriront la possibilité de choisir.

Entre contrat pro et d’apprentissage, il y a finalement des points communs

Contrat pro et d’apprentissage : des contrats destinés aux jeunes

Cette formation, qui propose de partir en quelque sorte en immersion professionnelle pendant un cursus, en alternant activité pros et scolaires, est destinée aux jeunes. Et oui, ces formules sont réservées aux 16-25 ans , qui préparent un diplôme reconnu par l’État ou qui vise une qualification pro bien particulière . Ça concerne le Bac pro , le BTS , le CAP, la Licence et même le Master.

Contrat d’apprentissage et pro pour quasiment toutes les entreprises

Alors avant, c’est vrai, l’alternance rimait avec industrie, bâtiment, artisanat … Aujourd’hui, c’est de l’histoire ancienne. L’alternance s’est immiscée dans pratiquement tous les secteurs , et c’est une magnifique initiative qu'on applaudit.

Et le mieux, c’est que les entreprises de plus de 250 salariés sont obligés de compter au moins 4% d’alternant(e)s dans leur structure. Enfin, lorsque l’on dit "obligé", ça veut surtout dire sanctionnées ou récompensées selon leur quota.

Attention toutefois. Même si une alternance est tout à fait possible dans une administration publique ou une collectivité territoriale, cela ne concerne que les contrats d’apprentissage . Les contrats de professionnalisation sont eux visées par les établissements publics industriels et commerciaux , ou même les entreprises d’armement maritime.

Contrat pro et d’apprentissage : l’étudiant devient également salarié

Voilà aussi un point commun de taille. Dans les deux types de contrats, l’étudiant devient aussi salarié. Et qui dit salarié dit côtisation au chômage , retraite, impôts, protection sociale, congés … Et ce qu’il y a de plus beau, c’est que l’alternant(e) peut toujours bénéficier des avantages à être étudiant , comme la carte étudiante et ses nombreuses et belles réductions .

Contrat d’apprentissage et de professionnalisation : des différences de taille

Un salaire différent selon le contrat choisi

Alors si ces deux contrats se ressemblent, il y a bien un point qui les divise : la rémunération . L’alternant(e) ayant signé un contrat pro est considéré(e) comme plus présent dans l’entreprise qui l’accueille et est souvent plus âgé que ses confrères apprentis, et reçoit donc un salaire plus conséquent qu'eux.

Mais ce n’est pas tout. Sinon ce serait trop facile. L’apprenti bénéficie lui, en revanche, d’ une exonération plus importante des charges sociales . Le salaire net se rapproche donc grandement du brut . Pour les contrats de professionnalisation, la différence avoisine plutôt les 20% .

La poursuite des études, ou le monde de l’entreprise pour de bon ?

Vous souhaitez continuer vos études après votre alternance ? N’hésitez plus, le choix est simple : le contrat d’apprentissage . Il vise l’obtention d’un diplôme de l’enseignement secondaire ou supérieur. Autrement dit, il a été créé pour compléter un cursus scolaire. C’est une formation diplômante .

De l’autre côté, le contrat de professionnalisation , comme son nom l’indique, a été créé pour aider les jeunes de moins de 26 ans sans qualification particulière , à trouver plus simplement un emploi. Après une alternance avec ce type de contrat, reprendre ses études sera plus compliqué qu’avec l’autre contrat . C’est une formation qualifiante .

Alors, team contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation ? Quel que soit votre choix, les deux sont des formules intéressantes et enrichissantes professionnellement. Vous ne pouvez pas vous tromper. Les entreprises raffolent des profils alternants et n’hésitent pas à les embaucher.

rédigé par :

Marion Epinette

le 11 février 2019

Articles recommandés

image

22 janv., Maryam Orion

22 janv. 2020,

Maryam Orion

2020 : qu’est-ce qui change pour Parcoursup ?

En 2020, la plateforme Parcoursup devrait connaître de nombreuses améliorations et changements. Mais quels sont-ils ? On fait le point !

image

17 janv., Maryam Orion

17 janv. 2020

Comment choisir son prêt étudiant ? Les critères à prendre en compte !

Quelles sont les questions qu'il faut se poser avant de faire une demande prêt étudiant ? Comparer les banques, vérifier les taux et le montant...Voici toutes les réponses !

image

15 janv., Maryam Orion

15 janv. 2020

Top 10 des phrases que les étudiants en ont marre d'entendre !

Il existe un grand nombre de clichés sur les étudiants ou les jeunes en général... Mais quelles sont les phrases insupportables que l'on a marre d'entendre sans cesse ?

Derniers articles