Nos conseils pour refuser un job avec courtoisie

Nos conseils pour refuser un job avec courtoisie

Diplôme en main, CV sous le bras, volonté de fer sous le coude, vous êtes prêt(e) à intégrer l’entreprise de vos rêves. Après avoir essuyé les coups de téléphone, les entretiens, on vous propose le job, mais un couac se profile. Seul hic : finalement, le poste ou l’entreprise ne vous correspond pas. Comment refuser un poste de façon mature et intelligente ? Wizbii vous dit tout. 

Montrer que la rencontre a été agréable sans trop en faire

Quoi qu’il arrive, il est crucial de remercier la personne qui vous a reçu lors de votre entretien. Remerciements pour la proposition, bien évidemment, mais aussi pour le temps et l’énergie consacrés à votre candidature.

En clair, si vous voulez refuser un job, peu importe le poste, vous vous devez d’être sincère. C’est la règle d’or.

Petit exemple : "Madame/Monsieur (nom de l’interlocuteur ». Je tenais à vous remercier de nouveau pour notre entretien cette semaine, j’ai particulièrement apprécié la manière dont vous m’avez mis à l’aise, et j’ai beaucoup aimé rencontrer l’équipe et découvrir vos locaux. Je vous remercie pour cette offre"

Une réponse oui, mais sincère et courte

Alors évidemment ne dites pas non plus de but en blanc "désolé(e), votre offre ne m’intéresse pas.", ce n’est pas la question. Donnez une raison claire et concise à votre refus, le tout dans le respect de votre recruteur et de l’entreprise. Évitez d’entrer dans trop de détails et de déblatérer sur l’entreprise qui, elle, a retenu toute votre attention.

Vous pouvez, par exemple, dire : "Bien que votre proposition semble être une véritable opportunité, j’ai, après réflexion, finalement décidé d’accepter un poste dans une autre entreprise."

Garder le contact avec son interlocuteur

N’oubliez pas de souhaiter le meilleur à votre recruteur et à l’ensemble de son équipe. Et si vous avez particulièrement apprécié l’échange lors de votre entretien, qu’un sujet de conversation quelconque vous a marqué, ou si vous partagez une passion en commun, n’hésitez pas à le mentionner, histoire de garder un contact qui pourra toujours être utile dans le monde de l’entreprise.

Exemple qui fait son petit effet : "Cela a été un réel plaisir de faire votre connaissance et j’espère sincèrement que nous aurons l’opportunité de nous croiser à nouveau. Je vous souhaite à vous et à toute l’équipe tout le meilleur."

Refuser un emploi : par téléphone ou par mail ?

Même s’il est toujours possible de refuser une offre d’emploi en face à face, il n’est pas vraiment recommandé de choisir cette option, en raison de la précipitation qui reste très probable.


Tournez-vous plutôt vers le téléphone et l’e-mail pour refuser un job. Le téléphone, moyen plus direct, permet d’avoir un réel échange avec son recruteur. Au bout du fil, il est plus facile d’exposer ses arguments et ses raisons et, pourquoi pas, permettre au recruteur de mieux appréhender vos attentes pour de potentielles autres opportunités.

Le recours à l'e-mail n’est pas à bannir non plus. Tout est une question de facilité pour vous. Si vous êtes plus à l’aise à l’écrit pour donner vie à vos pensées, alors n’hésitez plus.

 

En clair, si vous comptez refuser un poste, tant que vous êtes courtois, respectueux et que vous expliquez le pourquoi du comment clairement, tout se passera bien. Il n’y a pas vraiment de raison pour que votre nom soit rayé de leur base de données et que vous soyez grillés pour d’autres potentielles opportunités. À vous de jouer !