Guide pour se lancer dans le montage vidéo en tant que débutant

Guide pour se lancer dans le montage vidéo en tant que débutant

Ça y est tu t’es décidé(e) à réaliser tes propres vidéos ? Peut-être veux-tu te lancer sur Youtube ? Le montage vidéo peut aussi être un sacré + sur ton CV, notamment dans le domaine de la communication ! Bienvenue dans les voies non impénétrables, mais magiques du montage vidéo, je vais te donner tous les conseils pour bien débuter ! 

Le montage vidéo c'est sélectionner, modifier, traiter, et assembler plusieurs séquences vidéo afin d’en faire un ensemble cohérent et continu, qui constituera ta vidéo finale.

C'est l’une des étapes indispensables de la postproduction. Même si l’on n’est pas un(e) monteur(se) vidéo professionnel(le), on peut quand même filmer et monter des vidéos de très bonne qualité grâce à l’existence d’appareils et de logiciels de montage vidéo vraiment performants.

Avant de monter 

La création

Essaie le plus possible d’imaginer ce que tu veux comme rendu final. Même avant de tourner fais-toi un petit storyboard où tu dessines les plans que tu veux et essaie de t’y tenir le plus possible.

Lors du tournage, pense bien aux spécificités de tournage comme la règle des tiers et la ligne infranchissable de 180 degrés. En bref, la règle des tiers consiste à placer les personnages, objets importants ou tout autre élément clé sur des lignes imaginaires qui divisent l’image en parties égales. Ces lignes doivent être placées aux tiers horizontaux et verticaux. On les appelle les lignes de force et leurs intersections des points forts.

Lorsque l’on filme, il ne faut jamais franchir la ligne de regard entre deux personnages, histoire de conserver la cohérence spatiale entre les plans, sinon le spectateur est totalement perdu. C’est ce qu’on appelle la règle des 180 degrés.

Une fois tes plans tournés, assure-toi de bien les derusher – sélectionner les séquences à utiliser lors du montage, appelés rushes et les transférer sur la plateforme de montage- et qu’ils sont à l’image de ce que tu avais imaginé.

Avant de te mettre au montage de ta vidéo, enregistre bien un projet de montage vidéo. Dans la plupart des logiciels – Adobe Premiere, Final Cut Pro, Final Cut Express, par exemple – on va te proposer de créer un projet de montage vidéo. Si on ne te le propose pas, tu peux créer un dossier spécifique où tu mettras tous tes fichiers nécessaires à la réalisation de ton projet.

Gare au format que tu utilises ! Il doit forcément correspondre à tes rushes. Voici un petit tableau récapitulatif qui va permettre d’y voir plus clair.

 

L’importation

Il est maintenant temps d’importer tes vidéos dans ton logiciel de montage. Les vidéos et sons sont tels qu’ils ont été enregistrés lors de ton tournage, que tu pourras modifier ensuite à ta guise.

Si jamais tes vidéos ne sont pas compatibles avec ton logiciel, tu peux toujours les convertir au bon format et ce sera tout bon !

Le montage en lui-même

Passer d’un plan à un autre par les transitions

Commence par poser sur ta timeline les vidéos que tu as sélectionnées pendant ton derushage et colle-les côte à côte. Souvent les plans ne se suffisent pas à eux-mêmes et tu vas devoir faire quelques coupes en utilisant l’outil Blade ou Cutter que tu vas placer là où tu veux couper ton plan.

Tu peux ensuite faire ton petit micmac en ajoutant des effets vidéo ou sonores, des transitions, faire ton paramétrage colorimétrique, ajouter des images, des logos…

Il existe vraiment pas mal de transitions, mais en général on n’en utilise que 3 :

  • Le fondu enchaîné qui suggère le rêve. Cette transition peut faire forte impression dans des scènes à forte intensité émotionnelle.
  • Le fondu au noir qui évoque une ellipse temporelle ou spatiale. On l’utilise souvent entre 2 scènes par exemple.
  • La transition franche qui fait passer d’un plan à un autre sans aucun effet de transition. Ça permet de suggérer une continuité dans le temps et l’espace.

Le son de ta vidéo

Tu peux ensuite t’occuper du son de ta vidéo. Tu entends des bruits dont tu pourrais te passer ? Des bourdonnements, des grésillements en arrière-plan ? Tu peux t’en débarrasser ! Tu peux faire tes réglages à la main, mais je te conseille vivement de te tourner vers des plug-ins de suppression de bruit. Sur certains logiciels comme Final Cut Pro X par exemple, il existe une amélioration de l’audio automatique, parfois très pratique. Pour ça, pense bien à scinder la vidéo du son pour pouvoir travailler sur l’un indépendamment de l’autre.

Tu peux également rajouter des bruitages que tu peux télécharger assez facilement. Si ta vidéo possède une voix off pense bien à vérifier qu’elle soit claire et que le volume soit suffisamment élevé, mais sans être saturé. Idem pour la musique. Elle a pas mal d’influence et d’impact sur le téléspectateur. Choisis-en une libre de droit si tu veux l’héberger sur YouTube ou l’utiliser à des fins professionnelles, et amuse-toi avec cette musique pour la mêler à ton montage et le rendre encore plus impactant.

Je te conseille d’assembler d’abord tes différents plans sans trop te préoccuper de la musique. Insère-la ensuite de manière à en harmoniser la durée avec celle de la scène.

Gare au volume sonore ! Fais bien attention à régler tous tes sons sur -6db, sinon le rendu en sera saturé.

Maintenant que tu connais les bases du montage vidéo, je t’invite à télécharger ou acheter des logiciels pour commencer dès maintenant ! Il en existe des gratuits comme des payants : Windows Movie Maker, Adobe Premiere Pro, Adobe Premiere Elements, Sony Movie Studio, iMovie, Final Cut Pro. Personnellement, je suis une grande adepte de Premiere, mais Final Cut Pro X est facile d’utilisation pour débuter tranquillement.

Bon montage ;)