Comment faire entrer son entreprise en bourse ? - La Ruche par WizbiiQuand une entreprise souhaite financer sa croissance, elle peut, soit miser sur la solution classique qui consiste à emprunter le capital nécessaire auprès d'un établissement bancaire, soit s'introduire en bourse, en mettant en vente ses titres sur le marché financier, ou en augmentant son capital.
Bannière d'un article
#Creation-d-entreprise

Comment faire entrer son entreprise en bourse ?

Quand une entreprise souhaite financer sa croissance, elle peut, soit miser sur la solution classique qui consiste à emprunter le capital nécessaire auprès d'un établissement bancaire, soit s'introduire en bourse, en mettant en vente ses titres sur le marché financier, ou en augmentant son capital. Au cours de cet article, un focus sera réalisé sur la deuxième option, une procédure qui n'est pas aussi simple qu'elle n'y paraît et qui requiert une étude minutieuse des principes et conditions d'admissibilité.

Pourquoi introduire son entreprise en bourse ?

Par marché boursier, on entend un marché sur lequel s'opèrent des transactions qui s'articulent essentiellement autour des actions, aussi appelées titres financiers. Il regroupe ainsi les entreprises et investisseurs qui cherchent à financer leur développement en ouvrant leur capital. Ce marché s'inscrit de surcroît comme le terrain de jeu des traders en bourse, ceux qui acquièrent et vendent des actions, soit en direct, soit par le biais des produits dérivés et, à la différence des investisseurs, privilégient plus particulièrement les gains à court terme. Tous ceux qui souhaitent se renseigner sur le forex peuvent s'orienter directement vers les spécialistes en la matière, ou encore sur les simulateurs de trading en ligne.

En outre, en s'introduisant sur ce marché financier, une entreprise fait le choix de s'affranchir des emprunts qui, selon le montant du capital emprunté, pourraient alourdir son modèle économique. Ce choix va aussi lui permettre de bénéficier des liquidités récurrentes auprès d'une multitude d'investisseurs et d'en tirer le meilleur parti pour doper sa croissance, éponger ses dettes et se créer de nouvelles opportunités.

L'introduction en bourse ne manquera pas alors d'améliorer la notoriété de l'entité, notamment par rapport aux partenaires potentiels, aux banques ou encore aux clients, d'augmenter et diversifier le nombre des actionnaires, de réduire le plus possible son endettement et de lui permettre de se lancer dans de nouveaux investissements, etc.

Comment introduire son entreprise sur le marché financier ?

Pour s'introduire en bourse, l'entreprise doit en tout premier lieu réfléchir minutieusement à la nature de son introduction. Lors de cette étape, elle doit faire un choix entre la cession de titres et l'augmentation de capital. Une fois la décision prise, l'entité désireuse d'entrer en bourse se doit de solliciter l'accompagnement de différents types de conseils aux rôles spécifiques, c'est-à-dire ses partenaires. Chacun d'eux apporte sa pierre à l'édifice de l'introduction en bourse :

  • prestataires de services d'investissement : structuration de l'offre et présentation de celle-ci aux investisseurs,
  • commissaires aux comptes et experts-comptables : réalisation des bilans et rapports financiers permettant l'évaluation de l'entité,
  • avocats spécialisés : conseils juridiques,
  • listing sponsor(expert agréé par Euronext) : choix du marché le plus pertinent (Euronext Access, Euronext Growth ou Euronext), coordination de l'introduction et établissement d'un lien entre l'entreprise, l'AMF (Autorité des Marchés Financiers),
  • agence de communication financière : relation presse, marketing…

Ensemble, ces partenaires peuvent aider l'entreprise à se conformer aux exigences du marché sur lequel elle désire se positionner. Puis, lors de la prochaine étape, l'entreprise doit choisir sa procédure d'introduction. En général, 4 options s'offrent à elle : offre à prix ouvert (OPO), offre à prix fermé (OPF), offre à prix minimal (OPM) et cotation directe. Là encore, ses partenaires peuvent l'aider à faire le bon choix. Enfin, l'entreprise n'a plus qu'à attendre l'accord du marché ciblé suivi de l'autorisation de l'AMF. Si tout est positif, elle est officiellement introduite dans le marché boursier.

rédigé par :

Léa Beli

Publié le 30 juin 2021

Articles recommandés

image

15 oct. 2021,

Business : comment optimiser la gestion du poste client avec l'affacturage ?

L'affacturage est une solution de financement à court terme permettant aux entreprises de contourner les délais de règlement de leur clientèle.

image

08 oct., Kévin FERREIRA

08 oct. 2021

My Little Coupon : la start-up qui rend glamour et chic l'upcycling !

Hello ! Je m'appelle Élie, j'ai 26 ans. J'ai fondé My Little Coupon en 2020 et j’étais encore étudiant en M2 management immobilier à cette époque. My Little Coupon a précisément vu le jour le 1er avril 2020, en plein confinement...

image

28 sept., Kévin FERREIRA

28 sept. 2021

Comment obtenir le Statut National Étudiant-Entrepreneur ?

Avec le Statut National Étudiant-Entrepreneur, les jeunes étudiants entreprenants peuvent développer leurs projets en bénéficiant d’un accompagnement de PÉPITE en fonction de leurs besoins qu’ils soient sur des aspects économiques, financiers, marketing etc.

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante