Quelles méthodes de travail adopter pour réussir toutes ses années d'études ? - La Ruche par WizbiiVous vous demandez quelle est la technique imparable pour réussir ses études ? Nous vous révélons ainsi une méthode en quatre axes : persévérance, organisation, compréhension et mémorisation !
Bannière d'un article

Quelles méthodes de travail adopter pour réussir toutes ses années d'études ?

Vous venez d’entamer une première année dans l’enseignement supérieur ?! Bravo ! Voilà un fameux défi à relever ! Pour vous aider dans la suite de vos études, nous vous suggérons des pistes autour de quatre axes.

La mise au travail et la persévérance

Selon des études récentes en éducation, 75% des étudiants de première année de l’enseignement supérieur éprouvent des difficultés à se mettre au travail et/ou à y rester, alors qu’ils sont motivés pour leurs études. De plus, ces mêmes recherches montrent que ces étudiants ne sont pas nécessairement moins courageux ou moins sérieux, mais que leurs difficultés proviennent du fait qu’ils mettent peu en œuvre de stratégies de mise au travail et de maintien de l’effort, ce qui les rend facilement distraits ou enclins à arrêter leur travail avant d’avoir terminé ce qu’ils avaient prévu. Et cet aspect du métier d’étudiant est capital puisque les étudiants pour qui la mise au travail et la concentration sont aisées réussissent mieux que les autres. 

Disposer d’un large panel de stratégies de mise au travail et de maintien de l’effort représente dès lors un atout indéniable. Nous vous en proposons un échantillon dans cinq catégories différentes : le contrôle de l’environnement, l’exploitation des ressources, la structuration du temps, la gestion de la motivation et le contrôle des émotions. 

  • Éviter que son ordinateur et/ou son téléphone portable devienne un distracteur en apprenant à mieux les gérer
  • Prévoir une séance question-réponse avec d’autres étudiants après avoir étudié quelques chapitres ;
  • Réaliser un planning hebdomadaire ;
  • Se dire qu’on souhaite se prouver qu’on a la volonté d’étudier ;
  • Subdiviser une tâche conséquente ou complexe en plusieurs petites tâches plus acceptables ou plus simples ;
  • Penser au plaisir et à la fierté que ses proches éprouveront si on réussit ;
  • Apprendre à entraîner sa volonté.

L’organisation du travail et la gestion du temps

Les travaux sur les méthodes d’étude mettent en évidence que les compétences d’organisation du travail et de gestion de son temps discriminent les étudiants en réussite des étudiants en échec.

Prendre l’habitude de lister les tâches à réaliser et plus précisément encore planifier un moment pour les réaliser en fonction de son rendement intellectuel et des caractéristiques de chacune de ces tâches constituent donc d’autres stratégies clés de la réussite.

La compréhension en profondeur de la matière et l’appropriation des contenus

Au-delà de l’investissement dans le travail, de la persévérance et de la gestion du temps, la maitrise des contenus s’avère particulièrement cruciale pour réussir dans l’enseignement supérieur. Trois grandes classes de stratégies peuvent favoriser la compréhension en profondeur de la matière. La recherche de la signification des mots, des symboles, des abréviations, des acronymes, des sigles, des phrases… est incontournable. 

L’étudiant devra également dégager la structure et la logique des contenus qu’il étudie et enfin établir de très nombreux liens au sein de sa matière notamment entre les notions nouvelles et celles qu’il connait déjà, entre les différents mots du texte, entre le texte et les schémas, les graphiques, les tableaux, etc. Pour ajouter de la valeur à ce travail d’appropriation de la matière, conserver une trace de la mise en œuvre de ces différentes stratégies (noter la définition des nouveaux termes, réaliser une carte conceptuelle, concrétiser les liens par des flèches…) est une stratégie supplémentaire qui permettra un gain de temps précieux dans le processus d’étude.

La mémorisation efficace en vue de mobiliser les notions apprises

Mémoriser avec efficacité implique de respecter quelques principes pour que la mémorisation soit compatible avec le fonctionnement de la mémoire humaine. Ainsi, étudier en trois couches (le plan, les idées-clés et les détails) plutôt que mémoriser en bloc de A à Z, réactiver sa mémoire à des moments adéquats et gérer ses sensations, ses émotions, ses pensées et son stress sont autant de pistes permettant d’améliorer cette compétence nécessaire à la réussite.

Pour développer des compétences dans ces quatre axes, se doter de stratégies et d’outils efficaces et personnels… un nouveau MOOC[1] sera proposé gratuitement dès février 2020 par l’UNamur. Pour en savoir plus et s’inscrire à ce cours en ligne GRATUIT. 

[1] Massive open online course (cours ouvert à tous en ligne). 

rédigé par :

Mireille Houart

Publié le 02 décembre 2019

Articles recommandés

image

19 janv., Maryam Orion

19 janv. 2021,

Maryam Orion

Parcoursup : quels sont les documents à préparer pour votre inscription ?

Quelles sont les pièces justificatives indispensables pour vous inscrire sur Parcoursup ? Qu'est ce qu'il faut faire avant de vous inscrire ? On vous dit tout !

image

14 janv., Maryam Orion

14 janv. 2021

Quels sont les changements liés au Brexit pour le programme Erasmus+ ?

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé la fin des accords entre le Royaume-Uni et le programme Erasmus+ 2021-2027. En effet, le Royaume-Uni devient un pays tiers depuis le Brexit et ce départ aura des conséquences sur les étudiants français à partir de janvier 2021. On vous dit tout !

image

13 janv., Maryam Orion

13 janv. 2021

Covid-19 : Une aide de 500 euros pour les jeunes diplômés en recherche d’emploi

Face aux difficultés économiques engendrées par la crise sanitaire du covid-19, le gouvernement a décidé d'aider les jeunes diplômés en recherche d’emploi avec une aide financière de 500 euros par mois.

Derniers articles