Bien choisir ses études : comment faire ?

Quand on pense « avenir », on pense au fait de trouver un travail, le plus souvent avec une bonne rémunération, et donc on se pose toujours la question : dans quel domaine d’études vais-je m’orienter ? Claire Bas de Direct Etudiant vous donne quelques conseils pour vous aider à trouver une formation qui convient à vos motivations.

 1. Faire de sa passion un métier

Beaucoup d’étudiants ont des passions : pour certains c’est l’Art, pour d’autres il s’agira plutôt de l’informatique… Quoi qu’il en soit, à cette première étape dans l’orientation, la passion que vous développez est très importante pour le choix de votre domaine d’études. Effectivement, s’engager dans une voie qui vous motive vous aide aussi, la plupart du temps, à trouver le professionnalisme pour réussir vos examens (et on espère, votre diplôme !). Mais il faut aussi faire la différence entre projet professionnel et voie intérieure : par exemple, beaucoup d’étudiants choisissent une formation informatique car ils voudraient s’engager dans une carrière qui les passionne. Mais beaucoup d’entre eux baissent aussi vite les bras car ils se rendent compte que leur passion est justement là… Pour rester une passion, et non pour construire une vie professionnelle ! Il faut donc réfléchir aux avantages et inconvénients, et savoir si vous êtes prêts à « prendre un rêve pour en faire votre vie » (merci Google).

2. École privée ou publique

Évidemment, c’est la deuxième grande question qui se pose : combien vais-je devoir avancer pour financer ma formation ? Et à cette question on répond : tout dépend de votre parcours ! Sachez tout d’abord qu’il est possible, selon plusieurs critères personnels et professionnels, d’avoir accès à une bourse pour financer vos études. Il faut aussi savoir qu’en règle générale, une école publique est moins couteuse qu’une école privée, mais que cette dernière bénéficie d’un bon réseau d’anciens étudiants et de professionnels de l’emploi. De plus, dans certains établissements de formation, vous pouvez effectuer vos études soit en initial, auquel cas vous devrez effectuer plusieurs stages en entreprise, soit en alternance, qui vous propose à la fois d’étudier et de vous insérer dans une profession avant d’être totalement indépendant dans le monde du travail. C’est un mode de formation de plus en plus apprécié par les jeunes étudiants, en BTS particulièrement, car cela permet d’obtenir une paye et de ne pas avoir à financer l’école (c’est l’entreprise qui avance les frais).

Néanmoins, en université, vous serez plus indépendant et vous aurez une discipline de travail basée essentiellement sur vos motivations professionnelles : plus libre mais plus minutieux, donc.

3. Déterminer ses limites

Bien entendu, faire des études est une chose, mais obtenir son diplôme en est une autre. Il faut que vous soyez conscient de ce que vous pouvez faire, et de ce que vous aurez du mal à faire. Avant de vous lancer dans un cursus, examinez bien votre personnalité et vos connaissances déjà acquises. Par exemple, si vous sortez d’un baccalauréat littéraire, s’engager dans la branche de la médecine est bien compliqué ! De la même manière, un étudiant en informatique sortant d’un bac S qui souhaite se réorienter dans les langues aura plus de difficultés que les autres. Mais il existe de nombreuses formations qui mettent à niveau les jeunes étudiants si vous souhaitez vraiment changer d’orientation. Rien n’est impossible donc, mais mesurez bien les risques que vous prenez.

De plus, évitez par exemple de vous orienter vers une formation de linguistique si vous avez l’anglais ou l’espagnol en horreur : même si apprendre les langues étrangères est très important dans le monde du travail, vous pouvez les acquérir plus lentement et surement grâce à d’autres écoles, moins spécialisées, mais ou vous aurez des cours qui vous remettront à niveau au fur et à mesure. C’est peut-être plus efficace que d’entrer directement dans le vif du sujet et de se sentir perdu dès le premier semestre de cours.

Malgré tous ces conseils, gardez à l’esprit que vous pouvez, quand vous voulez, faire appel à des conseillers d’orientation qui vous aideront à faire votre choix quant à votre orientation professionnelle, et qui pourront vous aider à trouver une formation en particulier qui vous convient réellement. Bon courage à vous tous, chers étudiants !