Bilan de compétences : qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ?

Bilan de compétences : qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ?

La rentrée c'est la période idéale pour prendre du recul sur soi, sa vie personnelle et professionnelle. En poste depuis quelque temps dans une entreprise, vous réfléchissez à votre parcours professionnel, mais aussi à l’avenir de votre carrière. On vous a parlé du bilan de compétences, mais vous ne savez pas en quoi cela consiste et comment procéder ? Nous répondons à toutes vos questions.

Bilan de compétences : qu’est-ce que c’est ?

Le bilan de compétences est un dispositif qui consiste à analyser ses compétences professionnelles et personnelles, aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation (article L 6313-10 du Code du Travail).

En résumé, le bilan de compétences vous permet de faire le point professionnellement afin d'envisager votre carrière future sereinement grâce à la validation d'un projet professionnelle ou de formation.

Qui peut en bénéficier ?

Vous êtes salarié(e) ? Alors vous pouvez réaliser un bilan de compétences ! Il n'existe aucune condition si vous décidez de le réaliser en dehors de votre temps de travail : aucune obligation d'en informer votre employeur et nul besoin de justifier d'une quelconque ancienneté. 

Cependant, si vous décidez de réaliser le bilan de compétences sur votre temps de travail il vous faudra en informer votre employeur et effectuer une demande de congé de bilan de compétences. Dans ce cas, il est nécessaire de correspondre à l'un ou l'autre des profils suivants :

  • Vous êtes en CDI, vous justifiez d'un an d'ancienneté dans votre entreprise actuelle et de 5 ans d'expériences professionnelles en tant que salarié(e) au cours de votre carrière.
  • Vous êtes en CDD, vous justifiez de 2 ans d'expériences professionnelles en tant que salarié(e) au cours des 5 dernières années et de 4 mois en CDD au cours des 12 derniers mois.

Comment procéder ?

Vous souhaitez réaliser un bilan de compétences, mais vous souhaitez savoir comment celui-ci se déroule, concrètement ?

Vous pouvez choisir de réaliser votre bilan de compétences pendant ou hors temps de travail. Selon ce que vous décidez, vous pourrez ou non bénéficier d'aides pour le financer et aurez le devoir ou non d'en informer votre entreprise. Dans tous les cas, le bilan de compétences doit être réalisé au sein d'un organisme agréé.

Le bilan de compétences se déroule en 3 temps : 

  • La phase préliminaire prend la forme d'un entretien individuel au cours duquel vous confirmez votre engagement dans la démarche, le conseiller et vous-même analysez ensemble votre besoin et le conseiller vous informe du déroulement et des méthodes. 
  • La phase d'investigation, durant laquelle on analyse et évalue vos motivations et intérêts professionnel et personnel, et au cours de laquelle on identifie vos compétences et aptitudes afin de déterminer vos possibilités d'évolution du projet de formation. 
  • La phase de conclusion, au cours de laquelle vous prenez connaissance de vos résultats et effectuez, avec votre conseiller, une synthèse qui vous sera remise et qui validera ou non votre projet professionnel ou de formation.

La durée d'un bilan de compétences est de 24h maximum si celui-ci est réalisé dans le cadre d'un congé de bilan de compétences (sur votre temps de travail). Sinon, il peut s'étaler sur plusieurs semaines.

Quel prix pour un bilan de compétences ? 

Réaliser un bilan de compétences n'est pas gratuit. En effet, le prix peut varier entre 1500 et 2000 € HT selon l'organisme, ce qui représente une somme assez conséquente, en particulier lorsque l'on débute dans la vie ! Heureusement, il existe différentes solutions permettant de financer totalement ou partiellement son bilan de compétences.

Le Compte Personnel de Formation 

Au cours de vos années travaillées, vous avez cumulé des heures CPF que vous pouvez utiliser afin de vous former.

Par exemple, si vous êtes salarié(e) à temps plein, vous cumulez 24h/an jusqu'à un palier de 120h puis 12h/an dans la limite d'un plafond totale de 150h.

Ces heures sont calculées à partir des déclarations de votre employeur et inscrites automatiquement dans votre compte activité. Pour en savoir plus sur le Compte Personnel de Formation, rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr. 

Le Fongecif (ou autres Opacif) 

Les Organismes Paritaires Agréés au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF) sont chargés de collecter les contributions obligatoires des entreprises au titre du CIF. Grâce aux fonds collectés, ces organismes peuvent prendre en charge les congés des salariés au titre du CIF, de la VAE ou des bilans de compétences.

Pour bénéficier de cette prise en charge financière, il vous suffit d'effectuer une demande auprès d'un Fongecif près de chez vous.

Le plan de formation de votre entreprise

Le plan de formation est un document rassemblant toutes les actions de formations retenues par l'entreprise pour ses employés. Celui-ci permet à l'employeur de proposer des formations afin d'assurer l'adaptation et l'évolution de ses salariés

Dans le cadre du plan de formation de votre entreprise, vous pouvez bénéficier du bilan de compétences après en avoir fait la demande auprès de votre employeur.

À noter : le plan de formation n'est pas obligatoire et peut ne pas être mis en place au sein de votre entreprise. En effet, votre employeur est libre de mettre en place un plan de formation et d'en faire bénéficier certains salariés en priorité.   

Vous avez désormais toutes les clés en main pour envisager votre avenir professionnel sereinement. Si vous souhaitez savoir si vous êtes fait(e) pour tel ou tel métier et que vous vous posez des questions sur votre orientation professionnelle, n'hésitez pas à aller faire un tour sur notre article "Orientation : comment savoir si ce métier me correspond ?".