Comment passer son BAFA et en quoi cela consiste ? - La Ruche par WizbiiIntéressé(e) de passer le BAFA et de vous occuper de plus jeunes que vous ? Voici toutes les infos dont vous avez besoin.
Bannière d'un article
#Emploi-jeune-diplome

Comment passer son BAFA et en quoi cela consiste ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler du BAFA. Mais si, vous savez, le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur qui permet aux jeunes de s’occuper d’autres plus jeunes en colo ou en centre de loisirs. Voilà une jolie façon d’aider les autres tout en mettant un peu de beurre dans les épinards tout en perfectionnant son CV.

Le BAFA, c’est quoi en fait ?

Le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur, c’est un diplôme né en 1973 qui permet à pas moins de 50 000 personnes de devenir animateur tous les ans. En clair, le BAFA prépare le futur jeune animateur pour assurer la sécurité d’un groupe de mineurs dont il a la responsabilité. Il participe également à l’élaboration d’un projet pédagogique avec toute une équipe, mais il encadre et anime un séjour et/ou des activités. Ça c’est de la responsabilité.

Mais en termes d’avantages, le BAFA c’est aussi la possibilité d’avoir un job étudiant humain et enrichissant, une expérience qui responsabilise et qui fait toujours son petit effet auprès des recruteurs sur un CV.

Comment on s’inscrit au juste ?

Pour suivre la formation du BAFA, rien de plus simple. Il suffit d’avoir au moins 17 ans le premier jour de sa formation. L’inscription, en revanche, peut se faire jusqu’à 3 mois avant vos dits 17 ans. Pour ça, direction ce site où vous devrez entrer quelques petites infos basiques, mais cruciales pour la suite des événements :

  • la région où vous résidez
  • votre identité
  • c’est tout.

C’est aussi simple que ça ! Il suffira ensuite de valider votre inscription et le tour sera joué. Il vous sera ensuite donné un numéro d’inscription qu’il faudra absolument conserver puisqu’il vous sera utile tout au long de votre formation au BAFA. 

En revanche, le BAFA n’est pas vraiment donné… Selon l’organisme par lequel vous passez, son prix avoisine généralement les 700 à 1 200 euros pour une formation complète.

La validation de son BAFA

Une fois inscrit au BAFA, vous avez pas moins de 30 mois pour passer et surtout valider l’ensemble des trois étapes de votre formation. Il faut donc s’armer de patience.

La formation générale

Cette première formation se déroule en huit jours, mais elle peut être scindée en deux au besoin. Son but : enseigner aux futurs animateurs les notions fondamentales de l’animateur. Entendre ici la sécurité des jeunes avant toutes choses, mais aussi évidemment le suivi du projet pédagogique et leur faire passer un bon moment, entres autres.

Le stage pratique

Ce stage crucial dure 14 jours et il peut lui aussi se faire en deux fois en sessions de quatre jours minimum à chaque fois et ne doit pas se faire plus de 18 mois après la formation générale. Il se déroule en France dans le cadre d’un accueil loisirs ou bien d’un séjour de vacances. Un vrai stage en immersion qui apprend la pratique comme jamais.

Le stage d’approfondissement ou de qualification 

Une fois les deux premières étapes validées, l’apprenti animateur doit choisir son thème d’approfondissement (la petite enfance, les jeux de rôle…) ou une qualification (voile, assurer la surveillance de baignade…). Quand le premier dure 6 jours, le second lui dure 8 jours.

Au final, l’ensemble de ces trois étapes et de la formation doit durer 30 mois au maximum. Un jury évalue ensuite si l’apprenti animateur est apte ou non à avoir son BAFA

Vous avez dorénavant toutes les clés en mains pour devenir un animateur du tonnerre. C’est un processus long et parfois épineux, mais qui vaut particulièrement le coup, tant au niveau personnel, professionnel, qu’humain. C’est une aventure que personne n’oublie au cours de sa vie.

 

rédigé par :

Marion Epinette

le 12 juin 2019

Media image

Articles recommandés

image

18 juin, Marion Epinette

18 juin 2019,

Marion Epinette

Allons-nous vers une féminisation des noms de métiers ?

Depuis (presque) toujours, la grande majorité des noms de métiers sont uniquement masculins. Dans un souci d’équité des sexes l’Académie française affirme vouloir féminiser les noms de métiers.

image

11 juin 2019

Métiers de demain : Quels sont ces nouveaux métiers et peut-on prévoir leur apparition ?

Avec l’accélération du développement numérique et de l’intelligence artificielle, de nouveaux métiers vont faire leur apparition, d'autres vont disparaître. Découvrez les études réalisées à ce sujet.

image

10 juin, Maryam Orion

10 juin 2019

Quels sont les métiers qui recrutent dans une agence digitale ?

Le digital est un domaine en pleine expansion et pas près de se ralentir. Quels sont les métiers du Web dans les domaines de la création, du développement et du marketing ?

Derniers articles