L'audace : Un facteur clé pour entreprendre et d’autant plus quand on est une femme !

L'audace : Un facteur clé pour entreprendre et d’autant plus quand on est une femme !

Je me suis lancée dans l’aventure entrepreneuriale en 2016 avec la création de L’Esprit Français : Des collections de coffrets touristiques & connectés pour vivre comme un local le temps de son séjour. L’idée lui est venue lors de ces différentes expériences à l’étranger, j'ai été agréablement surprise de la façon dont les Français sont perçus et ce par tous types de nationalités. Il existe bel et bien un imaginaire Français qui s’étend bien au-delà de nos frontières.

A travers le concept L’Esprit français, le but est donc de promouvoir une image moderne et original de la France avec des produits qualitatifs et innovants pour retranscrire cet art de vivre qu’on nous envie. Plus qu’un coffret c’est une expérience sensorielle et culturelle qui se prolonge sur smartphone avec une techno intégrée dans le coffret !

Business lady standing near concrete wall with rocket sketch on it. Concept of imagination and planning

Pour que ce concept voit le jour, j'ai dû faire une étude de marché, établir ses offres, ses prix, trouver ses premiers clients beta testeurs et pivoter sur ces marchés cibles, bref le parcours n’est pas toujours rose ! Je partage aujourd’hui, mon retour d’expérience et vous explique en quoi l’audace peut être un facteur clé de réussite :

« Il faut parfois être ingénieux, malin et audacieux pour faire connaître son concept, encore plus quand on a moins de 30ans et qu’on est une femme ! » 

Les femmes dans la sphère entrepreneuriale

Il est vrai qu’on entend régulièrement parler de féminisme dans la sphère entrepreneuriale, je dois dire que je n’aime pas ce terme, les médias ont contribué à lui donner une connotation péjorative, on peut défendre les droits des femmes sans pour autant marquer une distinction radicale avec les hommes. Il faut juste une parité.

« En France, les femmes ne représentent que 28% des créatrices d’entreprises. Au niveau mondial, notre pays se situe à la 50e place »

Source : Egalactu.com

entreprenariat, femme, audace, courage, startup

Ce qui parait évident c’est qu’on reconnaisse que les femmes peuvent réussir aussi bien que les hommes et pour cela il faut être plus enclin à leur donner leurs chances, qu’en pensez-vous ? Maintenant, il y a deux poids deux mesures, le premier argument n’est pas valable seul, pourquoi ? Car les femmes doutent aussi de leurs capacités à réussir : « 70% citent la difficulté de concilier vie familiale et vie professionnelle » selon une étude menée par Vivianne De Beaufort (Professeur ESSEC) (Source : Les Echos Business).

Voilà pourquoi de nombreux réseaux féminins existent afin de se faire accompagner dans la création d’entreprise et surtout de rencontrer d’autres femmes. Pour ma part je fais partie du réseau Girlz in Web ainsi que Les Femmes qui bougent de Vaucresson (92), je suis ravie de pouvoir échanger avec d’autres femmes, d’âge différents qui me donnent leurs conseils, leur expérience, cela nous rend plus fortes et solidaires ! Par ailleurs, il n’est pas question de dire qu’il est plus difficile pour une femme de réussir plutôt qu’un homme, c’est plutôt une question de tempérament, de personnalité et d’audace !

entreprenariat, femme, audace, courage, startup

Qu’est que l’audace vient faire là ?

Disons qu’à chaque moment de doutes, d’hésitation à la prise de décision, vous serez dans le flou à réfléchir aux conséquences avant même de prendre la décision et cela peut vous faire perdre du temps, de l’énergie mais aussi vous faire reculer dans vos choix. C’est là qu’être audacieux vous aidera ! C’est-à-dire qu’il faut parfois prendre des risques pour avoir des retours positifs, y aller au culot. Chaque personne qui prend la décision de transformer son idée en véritable business doit faire preuve d’audace, aller au-delà du refus, être courageux et réessayer autrement, encore et encore.

Pour la petite anecdote : j’ai voulu développer comme premier canal de vente l’hôtellerie à travers les boutiques hôtels 4* et 5* mais aussi les palaces, je me suis aussi rendue compte qu’il était très difficile de décrocher des RDV, je suis donc aller faire du porte à porte pour présenter directement mon produit aux concierges et chef de réception pour ensuite avoir le contact du directeur et lui présenter le concept lors d’un RDV. On peut dire que ça prend plus de temps mais ça transforme aussi beaucoup mieux, après il faut se fixer des objectifs cohérents.

Il y a aussi des occasions de faire preuve d’audace : aller pitcher dans des contextes différents, à des cibles variées (investisseurs, famille, amis, réseau, soirée networking, remise de prix, …), regarder les intervenants des conférences quand vous allez à un salon, parler à l’intervenant qui vous intéresse en fin de conférence, le temps de vous présenter rapidement et de lui laisser votre carte (et ne pas oublier de prendre la sienne au passage !).

La première année de création m’a prouvé qu’il faut multiplier les occasions, les opportunités de se faire connaître aux bons interlocuteurs, et cela passe forcément par de l’audace, d’autant plus qu’elle s’avère être bien perçue !

entreprenariat, femme, audace, courage, startup

Pour conclure, il ne vous reste plus qu’à faire vous-même vos expériences et donner raison à Marcel Proust quand il dit :

« L'audace réussit à ceux qui savent profiter des occasions »

A la recherche du temps perdu