Anglais technique : comment apprendre rapidement ? - La Ruche par WizbiiL'anglais technique regroupe un vocabulaire scientifique en relation avec les différentes activités d'un domaine spécifique comme l'ingénierie, le marketing, la finance. Si vous ne le maîtrisez pas encore, voici les différentes méthodes pour vite apprendre l'anglais technique.

Anglais technique : comment apprendre rapidement ?

L'anglais technique regroupe un vocabulaire scientifique en relation avec les différentes activités d'un domaine spécifique comme l'ingénierie, le marketing, la finance… Il est important de le parler si vous envisagez de faire des échanges professionnels internationaux. Si vous ne le maîtrisez pas encore, voici les différentes méthodes pour vite apprendre l'anglais technique.

Suivez une formation d'anglais technique dans une entreprise d'enseignement des langues

La meilleure manière d'apprendre est de se former avec l'aide de professionnels. Ainsi, pour comprendre l'anglais technique, il est recommandé de suivre des cours auprès d'une entreprise qui enseigne les langues. Toutefois, étant donné qu'il ne s'agit pas de l'anglais commun et courant utilisé au quotidien, vous devrez veiller à ce que le centre de formation choisi dispense des leçons spécifiques. Généralement, ces formations s'adressent à deux publics :

  • les personnes ayant un bon niveau en anglais et voulant l'adapter à leur domaine,
  • les personnes ayant un faible niveau et voulant maîtriser les bases techniques indispensables pour leur travail.

Pour vous aider à apprendre plus rapidement, certaines écoles de langues vous proposent des cycles de formation courts et intensifs, quel que soit votre niveau. Pour les cadres qui ont déjà une bonne base, des cours d'anglais technique accélérés peuvent être dispensés en cours particuliers ou en petits groupes par des professeurs expérimentés. Ils leur permettront de vite maîtriser le vocabulaire spécialisé correspondant à leur domaine. Pour les personnes ayant un faible niveau, la méthode sera la même, mais la formation prendra plus de temps. Il faudra leur enseigner d'abord quelques notions d'anglais général avant de passer à l'aspect technique. Ces cours sont personnalisés, car ils sont établis en fonction de votre rythme, votre niveau et vos objectifs d'apprentissage.

Avec cette formation spécifique, vous aurez la connaissance nécessaire pour effectuer des échanges professionnels internationaux dans tout type de domaine. Pour trouver le cours d'anglais technique qui vous convient, consultez les sites des différentes entreprises expertes en enseignement des langues. Certaines d'entre elles vous permettent de réserver directement un cours sur leur plateforme si vous êtes intéressé. Selon le centre de formation ou l'entreprise d'enseignement choisi, vous aurez le choix entre des cours individuels et des cours collectifs. Ils peuvent être dispensés :

  • dans les locaux du centre,
  • sur votre milieu de travail,
  • en e-learning,
  • en blended learning (mélange de cours en présentiel avec des outils de formation en ligne).

Apprenez le vocabulaire anglais lié au domaine professionnel

L'apprentissage d'un vocabulaire technique chez soi est uniquement approprié aux personnes qui ont déjà une bonne maîtrise de l'anglais général. Il vous suffira de trouver une liste d'expressions spécifiques et de verbes qui correspondent au champ sémantique de votre domaine d'activité. Vous pouvez vous baser sur des termes utilisés en français pour faire cette liste ou encore les rechercher sur internet.

Cependant, ce type d'apprentissage est limité puisque vous ne serez pas encadré par un professeur qualifié. Tous les aspects de l'anglais technique ne seront pas abordés et vous ne pourrez pas savoir également si une expression a été mal traduite. Les applications de traduction de langue commettent souvent des erreurs. Ainsi, si vous choisissez cette méthode, vous devez faire attention et bien vérifier chaque notion technique.

Utilisez les manuels spécialisés pour apprendre l'anglais technique

Il existe des livres spécialisés qui vous permettent d'apprendre l'anglais technique, quel que soit votre domaine d'activité. Ils contiennent souvent des exercices corrigés, des leçons de grammaire et de vocabulaire. Vous pouvez ajouter à cela la lecture de magazines spécialisés en anglais. Vous avez également la possibilité de trouver des contenus audios qui vous aident à assimiler la prononciation des termes scientifiques.

Cette méthode vous permet d'apprendre l'anglais technique à votre rythme et à tout moment. Toutefois, cela peut prendre aussi du temps puisque le programme d'apprentissage ne suit pas une ligne directrice. Vous n'avez donc aucune réelle indication sur votre progression dans la langue. Ainsi, la meilleure des méthodes reste les formations accélérées avec un enseignant qualifié.

rédigé par :

Sophie Lebel

le 30 novembre 2021

Articles recommandés

image

21 déc., Kévin FERREIRA

21 déc. 2021,

Kévin FERREIRA

Les meilleurs sites de révision en ligne pour les étudiants

Parce qu’on pense que réviser peut rimer avec s’amuser, on se devait de vous présenter FUN, la plateforme France Université Numérique qui propose des cours de certaines universités ou établissements de l’enseignement supérieur comme Paris Nanterre, la Sorbonne ou l’ENS avec des MOOC.

image

14 déc., Kévin FERREIRA

14 déc. 2021

Fêtes de fin d’année : comment rompre la solitude ?

C’est une pratique de plus en plus répandue notamment en Europe et même en France. Par exemple, à Chambéry, de nombreux étudiants étrangers sont accueillis par des familles d’étudiants français. Ils appellent cela le Noël Partagé ! Essayez de contacter votre établissement pour savoir si...

image

09 déc., Kévin FERREIRA

09 déc. 2021

Partir à l'étranger l'esprit léger ? Défi relevé

Dans un premier cas, vous pouvez avoir l'occasion d'effectuer un échange universitaire, un Summercamp (court séjour pendant l'été à l'étranger) ou un stage à l'étranger dans le cadre de vos études : solution assez facile puisque l'établissement sera là pour vous...

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante