Amour, emploi : même combat ? 7 conseils clés pour trouver les deux

Amour, emploi : même combat ? 7 conseils clés pour trouver les deux
Chercher un job ou chercher l’amour, c’est une histoire de séduction… allez, et je vous l’accorde, et de compétences, aussi. A l’occasion de la Saint Valentin, Wizbii a demandé à Selim Niederhoffer, Brand content manager chez artdeseduire.com  de livrer ses meilleurs conseils en séduction pour trouver un job, l’amour, ou les deux. C’est fou comme ça se ressemble, non ?! selim

Conseil love #1 : Pour trouver, il faut savoir chercher !

Il paraît que l’amour, c’est magique, ça tombe du ciel, et que pour le trouver, il ne faut pas chercher… Merci Walt Disney pour ces conceptions féériques qui ont flingué le cerveau de générations entières d’apprentis princes charmants et de princesses exigeantes. crapaud prince charmant L’amour, tout comme un job, ça se cherche dans des endroits spécifiques. Et pour cela, il suffit de se fier à la data. En amour, il suffit de regarder les statistiques de l’INED sur la primo-nuptialité pour voir que les couples se rencontrent sur les bancs de l’école, chez des amis ou en entreprise. (D’où l’importance d’avoir un job pour trouver l’amour, c’est beau ce cercle vicieux, non ?) De la même manière, entre les job boards, vos profils LinkedIn, Wizbii, les forums pour l’emploi, les sites internet des entreprises qui vous plaisent : cherchez au bon endroit !

Conseil love #2 : Les meilleures offres ne sont pas toujours publiques.

Si Pôle Emploi servait à quelque chose, ça se saurait. Les meilleurs jobs, les plus convoités, sont rarement diffusés publiquement. Ça reste en interne, ça se découvre par copinage, par piston, par cooptation. Pareil pour l’Amour. Vous avez déjà vécu ça, j’en suis sûr : c’est au moment où vous êtes en couple que vous attirez le plus le sexe opposé. C’est au moment où vous êtes en CDI sentimental qu’on vous fait le plus d’offres concurrentes. Je ne compte plus le nombre de fois où mes clients m’expliquaient lors de session de coaching en séduction que la femme qu’ils convoitaient était mariée mais planifiait de partir avec eux… Dès lors, je ne peux que vous inciter à sonder le marché : nombreux sont ceux qui restent en couple par confort, par habitude et n’hésiteraient pas trop longtemps à changer de crèmerie si une meilleure opportunité leur était proposée. Ce marché, c’est la guerre… chercher emploi

Conseil love #3 : savoir expliquer les trous

Une des questions qu’on me pose le plus lors des séances de coaching : « Je réponds quoi si elle me demande si j’ai déjà été en couple ? Si elle me demande depuis quand je suis célibataire ? » Les célibattants comme les chercheurs d’emploi ont une angoisse : expliquer le passage à vide. Expliquer cette période de chômage (sentimental) de longue durée.
Une seule solution : admettre la vérité, et savoir l’emballer dans un beau paquet cadeau !
« J’ai quitté mes précédentes fonctions en 2014 et depuis, j’ai travaillé sur des projets plus personnels, et j’ai été obligé de décliner nombre de propositions d’emploi qui ne correspondaient pas à mes compétences… » Même si je dois bien admettre que par les temps qui courent, il est plus facile de se dire « célibataire exigeant » que chômeur exigeant… vide cv

Conseil love #4 : tout miser sur les recommandations

C’est l’épreuve la plus redoutée. Quand votre pote vous a donné le numéro de téléphone de la RH croisée en soirée rapidement. Le cold call, c’est un peu la drague par téléphone pour le chômeur. « Allo bonjour, je vous appelle de la part de Nicolas Machin… » « Ah oui, il m’a prévenue… Bonjour ! » Encore mieux qu’un coup de fil : faites en sorte que votre ami Nicolas Machin vous présente le RH ou le recruteur dans un mail de mise en relation, ça fait toujours son effet. Quand vous venez de la part de quelqu’un, « validé » par quelqu’un, ça rassure toujours le recruteur ou l’amoureux/euse potentiel(le) : il/elle se dira que vous connaissez les règles du jeu, et que surtout, vous vous comporterez bien, pour ne pas décevoir votre ami commun ! recommander piston recrutement emploi jeunes

Conseil love #5 : Ne pas oublier les points communs !

Le premier rendez-vous avec les RH ou l’opérationnel avec qui vous allez travailler n’est ni plus ni moins qu’un premier rendez-vous amoureux où on va tenter d’estimer votre adéquation avec les valeurs de l’entreprise… et avec les personnes. Dès lors, pour ne pas saboter vos chances, évitez les écueils et restez le plus consensuel possible. On évitera ainsi les sujets de conversation tels que la maladie, la mort, l’argent, la politique, la guerre, bref, tout ce qui pourrait vous diviser au lieu de vous réunir. Un entretien d’embauche, comme un premier rendez-vous, sert à comptabiliser les points communs et les affinités personnelles et professionnelles : misez sur votre côté sympathique, souriant, volontaire, restez positif ! Personne ne veut entendre votre galère de célibataire ou de chômeur : apitoyer l’autre, ça n’a jamais marché… points communs

Conseil love #6 : T’as le look coco !

Si « l’habit ne fait pas le moine, il fait l’homme » selon Nadine de Rothschild. Je me souviens d’un entretien d’embauche avec un RH dans une grande boîte de consulting. Nous nous entendions bien avec ce responsable RH. Jusqu’au moment où il a passé la tête sous la table pour jeter un coup d’œil à … mes chaussettes. Le type était vraiment très bien sapé, et j’avais un look de consultant fraîchement sorti de mon école de commerce, mais il a bloqué sur la couleur de mes chaussettes. Combien de fois êtes-vous arrivé à un premier rendez-vous où l’autre était overdressed ? Un rendez-vous où vous arrivez sapé casual et où l’autre s’est habillé pour un front row en pleine Fashion Week ? Quel sentiment horrible, quand on se sent jugé et moins bien que l’autre ! Dès lors, une seule solution pour éviter le fashion faux-pas : quand on parle de dress-code, il faut se renseigner avant. Voir comment on s’habille dans cette entreprise, et anticiper le look potentiel de sa target en stalkant son compte Facebook ou Instagram. Anecdote pour la route : après avoir passé ses entretiens avec brio, en costume, un ami est allé signer son contrat en jogging… look

Conseil love #7 : Une question de body language

PNL, ce n’est pas qu’un groupe de rap mal coiffé, c’est surtout une pratique qui permet de progresser en communication et d’atteindre ses objectifs dans la vie. La Programmation Neuro-Linguistique nous apprend à mieux maîtriser notre communication pour donner une meilleure image de nous-même. Les questions de mirroring sont essentielles : face à un interlocuteur, pensez à vous synchroniser rapidement, tant au niveau de votre débit de paroles qu’en termes de champ lexical. De la même manière, refléter et imiter votre interlocuteur est presque normal : on parle de techniques d’influence qui permettent de gagner la sympathie de l’autre, sans qu’il s’en aperçoive. miroir technique mororing Attention à ne pas trop en faire : si c’est trop flagrant, votre interlocuteur pensera que vous vous moquez de lui en essayant de le singer ! (Je vous recommande de regarder la comédie française « Le coach » sur ce sujet, il y a une séquence de mirroring très intéressante !)

Conseil bonus : Apprenez à parler de vous !

Vous avez probablement été élevé avec l’idée qu’il fallait être humble, ne pas se vanter, avec des parents et des profs qui vous répétaient « arrête de faire ton intéressant ! » Je suis venu vous dire… le contraire. Devenez intéressant ! À vrai dire : vous l’êtes déjà. Tous. Parce que vous êtes unique. Avec votre parcours. Vos forces. Vos goûts particuliers. Oui, même toi, jeune ingénieur discret ascendant timide, tu as des choses intéressantes à raconter ! Pour ne plus flipper lors d’un entretien d’embauche ou d’un premier rendez-vous : préparez-vous en travaillant votre storytelling. Le petit plus, ce qui vous rendra plus humain, plus appréciable, c’est de savoir raconter des histoires… avec des émotions ! On persuade avec son CV, on séduit avec sa personnalité ! PS : en 2016, l’histoire se raconte aussi beaucoup en ligne, donc n’oubliez pas de pimper vos profils (LinkedIn et Happn, même combat !) Retrouvez les conseils en séduction de Sélim Niederhoffer sur artdeseduire.com et sur Twitter : @selim Photos © Fotolia, Urbanlinker, Sélim Niederhoffer

Et pour trouver un job justement, l’équipe de la ruche vous invite à « Paris, métropole pour l’Emploi des jeunes » le mardi 16 février de 10 h à 18h, grande halle de la Villette  afin de rencontrer 250 recruteurs en direct !