Valentin, boxeur professionnel et étudiant en alternance chez BMW

Valentin, boxeur professionnel et étudiant en alternance chez BMW
Concilier études, travail et sport... Oui, c'est possible ! Valentin, étudiant à l'académie de vente BMW, en est la preuve vivante. Sportif de haut niveau, ce jeune passionné d'automobile réalise son alternance chez BMW et pratique la boxe à un niveau professionnel ! Mais comment a-t-il fait pour intégrer cette école qui en fait rêver plus d'un, comment se passe son expérience en concession et comment arrive-t-il à gérer entraînements sportifs et études ? Il nous dit tout ! Hello Valentin ! Peux-tu te présenter un petit peu ? Quel est ton parcours académique ? Après mon DUT TC, j'ai longtemps hésité entre une école de commerce ou une école de vente automobile. Passionné par l'automobile et BMW j'ai tenté d'intégrer l'académie de vente de cette marque. J'ai réussi les sélections et donc me voilà étudiant dans cette formidable école qui se situe en région parisienne, et en alternance avec une concession BMW-MINI à Lille. bmw L’Académie de la Vente Automobile, qu’est-ce que c’est ? Quels sont les critères de sélection ? L’Académie de la vente Automobile BMW forme pendant une année des jeunes talents au métier de commercial automobile premium. C’est une formation en alternance durant laquelle l’étudiant apprend les techniques de ventes BMW pour les mettre ensuite en application pendant les semaines passées en concession. Les critères de sélection sont très précis : le jeune doit tout d’abord avoir une bonne présentation, à l’image de BMW et MINI, aimer l’automobile, la marque, et avoir de bons acquis sur le commerce. boxe Sur quels critères t’es-tu basé pour choisir cette formation ? Le premier point qui m’a séduit est le fait que 80% des étudiants sont embauchés directement dans leur concession à l’issue de l’examen final. Ensuite, j’étais passionné par l’automobile et plus particulièrement par BMW et le concept d’une formation professionnalisante, qui permet d’allier cours théoriques et pratique directement en concession, m’a beaucoup plu. C’est également une formation appréciée et reconnue dans le domaine de l’automobile. Travailler pour BMW, c'est le rêve de beaucoup... comment as-tu fait pour intégrer cette formation ? Oui, c’est le rêve de beaucoup… Mais intégrer cette formation n’a pas été simple, car il y avait beaucoup de demande et très peu de places. En effet sur plus de 1000 demandes envoyées seulement 22 personnes ont été sélectionnées. Grâce à ma motivation, ma détermination, ma présentation et mon parcours scolaire, j’ai réussi à être sélectionné et intégrer la promotion 2015/2016. bmw automobile Dans le cadre de cette formation, tu effectues une alternance au sein d’une concession BMW, quelles sont tes missions ? J’effectue mon alternance dans la concession BMW-MINI Lille, mes principales missions sont tout d’abord l’accueil et le conseil client. Je m’occupe également des essais client et j’ai commencé à vendre mes premières voitures avec l’aide de mon responsable des ventes. Peux-tu nous décrire l’ambiance ? Même si la marque est prestigieuse, BMW est une entreprise familiale, et cela se ressent sur l’ambiance en concession. Il n’y a vraiment pas de pression et chaque collaborateur est parfaitement intégré dans l’équipe. J’ai la chance d’évoluer la plupart du temps dans le Showroom MINI, où l’atmosphère est fun et décontractée. Quelles sont les perspectives d’évolution chez BMW ? BMW offre de belles perspectives de carrière pour ses collaborateurs, il est possible de rapidement devenir responsable des ventes en concession et, à long terme, devenir directeur de concession ou encore intégrer un poste de direction au siège BMW. Par ailleurs, j’ai appris que tu étais passé professionnel en boxe, comment t’organises-tu pour combiner entrainement sportif et études ? Oui, exactement ! Je suis devenu pro en juin 2015. Ce n’est pas tout les jours facile mais j’essaie d’optimiser mon temps au mieux, je m’entraîne le midi pendant mes pauses et le soir après le travail. C’est fatiguant mais je n’ai pas le choix. Pourquoi est-ce que tu as choisi de te lancer dans la boxe ? Je n’ai pas vraiment choisi de faire de la boxe, mon père est un grand passionné de sports de combat et m’a inscrit à l’âge de 3 ans et demi au Karaté. À 10 ans je pratiquais déjà la boxe. Ce sport m’a toujours plu pour les valeurs qu’il véhicule et pour la dureté de ses entraînements. boxe Quels sont selon toi les avantages et les inconvénients à être étudiant sportif de haut niveau ? Les sports de combat ont beaucoup d’avantages, ils permettent à l’être humain de savoir se défendre, de garder le contrôle de soi, de prendre de la confiance et de l’assurance, de développer ses sens et sa vivacité, et enfin de développer son corps et sa souplesse. Toutes ces facultés m’ont énormément servies dans ma vie étudiante. Mais il est vrai que la vie d’étudiant sportif de haut niveau est contraignante, je dois garder une hygiène de vie irréprochable même si je m’autorise parfois quelques écarts, cela demande énormément de temps après les heures d’étude ou de travail. Donc moins de temps pour bosser mes cours. A quelle compétition pourrons-nous te voir prochainement ? Pour l’instant, les futures échéances prévues sont les championnats de France Zone Nord de Karaté Contact. J’ai un gros tournoi de prévu dans les règles du Kick-Boxing en Mai et enfin le gala international que mon club organise chaque année en Juin. Même si d’autres dates viendront certainement s’ajouter. Ton proverbe ou ta phrase fétiche ?
« Mieux vaut mourir pour l’or que de survivre et participer. »
Quels sont tes projets futurs tant professionnellement que sportivement ? Sportivement, j’aimerai continuer dans cette dynamique et gagner encore de nombreux titres. Professionnellement, j’aimerai à long terme devenir un très bon vendeur de ma concession et à l’avenir pourquoi pas devenir responsable des ventes. Que de beaux projets ! Merci Valentin de nous avoir partagé ton parcours, on te souhaite d'atteindre tes objectifs ! Vous voulez plus de sport ? Alors cet article vous plaira Comment transformer son sport en métier ? Zoom sur Antoine Bizet, rider pro ;).