Jeune et fauché ? Voici 6 aides financières auxquelles tu pourrais avoir droit !

Jeune et fauché ? Voici 6 aides financières auxquelles tu pourrais avoir droit !

 

La vie étudiante n'est pas toujours facile ; selon la FAGE, un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant. De plus, environ 100 000 jeunes travaillent à mi-temps pour financer leurs études. Heureusement, le gouvernement a mis en place certaines aides financières pour accompagner les étudiants et jeunes diplômés, mais quelles sont-elles ? 

Voici notre top 6 des aides financières et les informations nécessaires pour t'aider à déterminer si tu pourrais y prétendre ! 

1. L’APL

L’APL ou l’aide personnalisée au logement est une aide financière qui réduit le montant de ton loyer ou mensualité d’emprunt immobilier. L’APL t’est attribuée pour ton logement principal en France s’il correspond à certains critères.

C’est pour qui ?

Les étudiants sont les premiers bénéficiaires de l’APL, représentant 40% des allocataires de cette aide. Cependant, l'APL n’est pas réservée qu'aux étudiants et tu peux également en bénéficier si tu réponds aux critères suivants : 

  • Tu es locataire/colocataire d’un logement conventionné (meublé ou non)
  • Tu as bénéficié d’un prêt conventionné ou un prêt d’accession pour l’achat ou la construction de ton logement
  • Tu es résidant en foyer (y compris en résidence étudiant)

Il n’y a pas d’âge minimum pour percevoir l’APL et les étrangers doivent justifier d’un titre de séjour en cours de validité.

Je peux toucher quel montant ?

En 2017, le montant moyen de l'aide au logement est de 225 euros par mois, d’après le ministère du Logement. Le montant de l’APL est calculé à partir de plusieurs critères

  • Ta situation familiale et le nombre de personnes à charge vivant au foyer
  • Tes ressources, les personnes vivant habituellement chez toi, la valeur en capital du patrimoine (si supérieure à 30 000 €)
  • Le montant de ton loyer, de la redevance ou des charges de remboursement des prêts contractés pour l’acquisition/l’amélioration du logement

Tu peux connaître le montant de ton APL grâce au simulateur de la CAF.

Quelles démarches ? 

Tu peux savoir gratuitement et facilement si tu as droit à l’APL grâce au simulateur Fibii. Ensuite, fais ta demande en ligne ou par correspondance. 

2. L’ARPE

L’ARPE, ou l’aide à la recherche du premier emploi a été créée en 2016 et vise à améliorer l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Je peux toucher quel montant ? 

L’ARPE est une aide de 200 euros par mois pendant une période de 4 mois pour accompagner les lycéens ou jeunes apprentis dans la recherche de leur premier emploi.

C’est pour qui ?

Cette aide s’adresse aux jeunes lycéens boursiers ou apprentis disposant de faibles ressources ayant suivi l’une des formations professionnelles suivantes : CAP, baccalauréat professionnel, baccalauréat technique, brevet professionnel, brevet de technicien ou brevet des métiers d’art.  

Au moment de faire ta demande, il faut :

  • Être à la recherche de ton premier emploi,
  • Avoir moins de 28 ans,
  • Avoir obtenu ton diplôme en 2017,
  • Ne plus être en formation 

Quelles démarches ?

Pour savoir si tu as droit à l’ARPE, rends-toi sur Fibii avant de faire ta demande sur le site dédié du gouvernement.

3. Crous

Le Crous, ou le centre régional des œuvres universitaires et scolaires est un établissement public qui a pour mission d’améliorer les conditions de vie et de travail des étudiants.

Le Crous, opérateur du service public de la vie étudiante, a pour missions principales : le logement étudiant, la restauration universitaire des étudiants et l’action sociale à travers les bourses et l’aide spécifique annuelle.

C’est pour qui ?

Les services du Crous sont ouverts aux étudiants inscrits dans des établissements agréés par la sécurité sociale étudiante, en ce qui concerne les bourses sur critères sociaux gérées par le Crous.

Le Crous offre de nombreuses aides aux étudiants, y compris des bourses sur critères sociaux, des aides au logement, des aides à la restauration ainsi que des aides psychologiques, culturelles et d’autres aides financières. Pour plus d’infos ou pour faire une demande, rends-toi sur le site du Crous de ton académie. 

4. La Prime d’activité

La prime d’activité, créée en 2016, vise à soutenir le retour à l’emploi et renforcer le pouvoir d’achat des travailleurs aux revenus faibles. D'après les chiffres du ministère des Affaires sociales le 6 avril 2017, sur l'année 2016 il y aura 500 000 bénéficiaires de la prime d’activité chez les 18-24 ans.

C’est pour qui ?

La prime d’activité est destinée aux travailleurs de plus 18 ans, aux étudiants salariés ou apprentis ainsi qu’aux non-salariés sous certaines conditions, c'est-à-dire : 

  • Les travailleurs majeurs, qui ont une activité professionnelle aux revenus faibles et qui résident en France de manière stable.
  • Les étudiants/élèves, qui ont une activité (salarié ou non) aux revenus professionnels mensuels supérieurs à 907,19 €, ou qui ont un enfant à charge.
  • Les personnes en congé parental, sabbatique, sans solde ou en disponibilité, qui perçoivent des revenus modestes, résidant en France de manière stable et effective.
  • Les travailleurs non-salariés, qui résident en France de manière stable et effective.

Je peux toucher quel montant ?

Le montant mensuel moyen de la prime d'activité est de 161,5 euros pour les bénéficiaires gérés par la CAF. En principe, le montant de la prime d’activité est calculé en prenant en compte un montant forfaitaire qui varie selon la composition du foyer et le nombre d’enfants à charge auquel il faut ajouter 62% du montant des revenus professionnels du foyer ainsi que les ressources du foyer.

Quelles démarches ?

Pour savoir si tu as droit à la prime d’activité et pour plus d’infos sur comment faire une demande, rends-toi sur le simulateur Fibii.

5. Erasmus+

Grâce à Erasmus +, il est possible de partir dans un autre pays européen dans le cadre de tes études et de bénéficier de différentes aides financières.

C’est pour qui ?

Les étudiants à partir de leur 2ème année d’études jusqu’au doctorat inclus, pour qui le départ à l’étranger est utile pour l’obtention de leur diplôme.

Quelles aides ?

En Erasmus, tu peux continuer de bénéficier de ta bourse française et éventuellement de ton aide à la mobilité internationale. En plus, tu pourrais avoir droit à une bourse Erasmus + pour couvrir tes frais de voyage et de séjour. Le montant de cette bourse varie en fonction de la destination et de la durée de ton séjour. Tu peux aussi bénéficier d’une bourse pour la mobilité de ta commune, ton département ou ta région.

6. L’aide à la mobilité pour l’étudiant en Master

L’aide à la mobilité pour l’étudiant en Master a été mise en place pour la rentrée universitaire 2017-2018 et vise à faciliter la mobilité géographique des étudiants souhaitant effectuer un Master 1 dans une région différente de celle dans laquelle ont obtenu leur licence.

C’est pour qui ? 

L’aide à la mobilité est à destination de l’étudiant boursier qui vient d’obtenir sa licence, qui souhaite s’inscrire en Master 1 dans une région académique différente à celle dans laquelle il a obtenu sa licence. Il y a plusieurs critères qu’il faut remplir afin de pouvoir bénéficier de cette aide, il faut :

  • Avoir obtenu une licence dans la même année que celle pour laquelle tu fais ta demande. Par exemple, si tu as obtenu ta licence en 2018, tu peux faire une demande à la rentrée universitaire 2018,
  • Être bénéficiaire de la bourse sur critères sociaux,
  • T’inscrire dans une université d’une région différente de celle dans laquelle tu as obtenu ta licence,
  • T’inscrire pour la première fois en première année de Master.

Je peux toucher quel montant ?

Le montant de l’aide à la mobilité est de 1000 €, versé en une fois le mois suivant la réception de tes justificatifs - un peu moins compliqué que les calculs pour les autres aides !

Quelles démarches ? 

Pour savoir si tu pourrais prétendre à l’aide à la mobilité en Master, rends-toi sur Fibii ! Ensuite, fais ta demande sur le site dédié du gouvernement. Attention, il te faudra une copie de l'attestation de réussite de licence ainsi qu’une copie du certificat d’inscription en première année de Master 1.

Voilà, tu l’auras compris, il existe de nombreuses aides financières à disposition des étudiants et jeunes diplômés et nous n’avons même pas commencé à parler des différentes aides régionales !

Pour savoir à quelles aides financières tu as droit, rends-toi sur Fibii, un simulateur simple et facile à utiliser (car ce n’est pas toujours le cas) qui évaluera ta situation et te dira les aides financières auxquelles tu pourrais prétendre en 2 minutes chrono !