Il y a t-il du monde au musée ? Affluences vous indique les temps d'attente ! - La Ruche par WizbiiVous aussi vous en avez assez d'arriver à la BU et de constater qu'elle est pleine à craquer ? Affluences à pensé à vous et vos méninges en créant une appli qui vous donne en temps réel l'affluence.
Bannière d'un article
#Start-up

Il y a t-il du monde au musée ou à la piscine ? Affluences vous indique les temps d'attente !

Vous qui aimez tant travailler en paix, vous ressourcer seul(e) avec vos pensées, vagabonder calmement dans un musée, vous n'en pouvez plus de partager ces moments privilégiés avec une foule pleine à craquer ? On vous comprend. Affluences a pensé à vous et vous apporte la solution : une appli qui vous donne en temps réel le temps d'attente, le taux d'occupation mais aussi les prévisions pour la journée parmi près de 400 lieux en France. Au menu : bibliothèque, musées, piscine, centres administratifs... Et on peut même réserver une salle ou une visite à distance. Paul Bouzol, l'un des co-fondateurs de la jeune pousse, nous en dit un peu plus sur ce petit bijou.

Bonjour Paul, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Paul Bouzol, je suis CEO et co-fondateur d’Affluences. En 2014, après quelques années passé en école d’ingénieur puis dans le conseil, j’ai fondé Affluences avec deux amis d’enfance Grégoire et Micaël.

Affluences, concrètement, c’est quoi ?

Affluences est un service numérique permettant de mesurer l'affluence d'un établissement, et de la communiquer en temps réel aux visiteurs avec des prévisions quotidiennes sur une application mobile dédiée.

Gratuite et sans publicité, l’application permet également de se renseigner sur toutes les informations pratiques (horaires, services, événements...) des sites partenaires et de préparer sa venue.

Combien de lieux sont référencés ? Dans combien de villes ?

Actuellement Affluences référence plus de 400 lieux dans toute la France et ce chiffre augmente très rapidement. Nous avons aussi une trentaine de lieux en Europe principalement en Belgique, Suisse, Allemagne et Espagne.

Comment cette brillante idée vous est-elle venue ?

Nous sortions tous les trois de nos études et on ne trouvait jamais de place dans les bibliothèques pendant les périodes de révisions. On a donc décidé de remédier à ce problème en développant une solution numérique adaptée aux besoins et aux usages des étudiants. On s’est ensuite rapidement rendu compte que cette problématique concernait tout le monde et qu’on avait déjà tous vécu des situations où il y avait trop de monde.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans un projet entrepreneurial ?

J’ai toujours voulu me lancer dans un projet entrepreneurial et surtout faciliter la vie des gens à travers un outil simple et utile au quotidien.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et comment y avez-vous fait face ?

Quand on s’est lancés, nous avions des cycles de décision très différents de ceux des institutions avec lesquels nous voulions travailler. Pour compenser, on a vu le plus de monde possible en très peu de temps. Le milieu était assez petit et cela nous a permis de nous faire connaître rapidement.

Une anecdote à nous partager ?

On a aujourd’hui beaucoup de candidats qui nous racontent qu’ils ont déjà utilisé Affluences dans leur université. Récemment on a reçu quelqu’un qui nous a expliqué que ce qu’on faisait lui rappelait une application similaire qu’il utilisait tous les jours pour se rendre à la bibliothèque… avant de se rendre compte que c’était nous !

Quel est votre business model ?

Notre business model est fondé sur les partenariats avec les établissements. Si l’établissement est déjà équipé en matériel de mesure de l’affluence, il peut entrer gratuitement dans l’application. Cela nous permet d’offrir un service gratuit, sans publicité et éthiquement responsable puisque qu’on ne récupère pas les données personnelles des utilisateurs de l’application. Grâce à notre modèle économique, nous avons été rentable dès le début d’Affluences.

Quelles sont les prochaines étapes ?

Affluences se développe sur toujours plus de secteurs et surtout, nous partons à la conquête de l’Europe ! Plusieurs membres de l’équipe se sont installés à l’étranger pour développer Affluences.

En parallèle, nous avons plusieurs défis techniques pour pouvoir suivre le développement exponentiel du nombre de partenaires.

Comment est l’ambiance chez Affluences ? Recrutez-vous ?

L’ambiance chez Affluences est très conviviale car nous avons un développement à échelle humaine. Aujourd’hui nous sommes 25 personnes dont 7 à l’étranger. Nous partons bientôt en week-end d’équipe à Naples par exemple et l’année dernière, nous avons fait un road trip dans les Highlands. Et on recrute donc n’hésitez pas à nous contacter !

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux jeunes qui voudraient se lancer dans un projet entrepreneurial pour les aider ?

On a pris le parti de ne pas faire une étude de marché trop poussée mais de co-construire les fonctionnalités de l’application avec les utilisateurs d’Affluences. Nous sommes particulièrement attentifs aux retours de nos partenaires et nous avons ainsi été hébergés par la BPI et la BnF pendant quelques années pour pouvoir être au coeur de leurs besoins.

Merci à vous de nous avoir fait découvrir votre start-up ! Pour télécharger l'app, c'est ici !

 

rédigé par :

Marion Epinette

le 15 mai 2019

Articles recommandés

image

05 juil., Kévin FERREIRA

05 juil. 2022,

Kévin FERREIRA

Rencontre avec le co-fondateur de Lizia, cet outil innovant et made in France qui facilite considérablement la lecture !

Je m’appelle Cédric Le Guern, j'ai 21 ans et je viens de Hilion, vers Saint Brieuc dans les côtes d’Armor. Je suis étudiant ingénieur en 4eme année à l’INSA de Rennes et j’ai toujours été passionné par l’entreprenariat et l’innovation. C’est pourquoi je suis aujourd’hui étudiant entrepreneur.

image

10 juin, Kévin FERREIRA

10 juin 2022

Les préoccupations des indépendants en 2022

Le contexte actuel est perturbé par toutes les crises que le monde traverse entre le Covid et la Guerre en Ukraine, mais la plupart des indépendants restent confiants et satisfaits de leur statut. En effet, 88% des 1000 interrogés se disent satisfaits du statut d’indépendants et 79% des...

image

08 juin, Kévin FERREIRA

08 juin 2022

Comment faire de la veille pour son entreprise ou pour mon projet d'école ?

Est-ce que la veille c’est le jour qui en précède un autre ? Absolument, mais nous n’allons pas parler de cette veille. Aujourd’hui, nous allons parler de la veille professionnelle, celle faisant partie intégrante de la stratégie des entreprises afin de les guider dans leurs décisions.

Derniers articles

Accueil
  • Emploi des Jeunes
  • Entrepreneuriat
  • Vie étudiante