5 conseils pour réussir ses oraux de motivation

5 conseils pour réussir ses oraux de motivation

Les oraux de concours d’écoles… Pour t’éviter de bonnes doses de stress le moment venu, j’aimerais partager avec toi ce qui me semble le plus important pour les réussir.

J’ai eu moi-même l’occasion d’en passer lorsque j’ai intégré Grenoble Ecole de Management. Par la suite, j’ai travaillé en recrutement et je suis aujourd’hui formateur en communication orale dans ma boîte Spontanez-vous. J’ai également fait passer des oraux de motivation à GEM en tant qu’ancien. J’organise prochainement une formation sur Grenoble à ce sujet et j’ai donc eu l’envie de m’appuyer sur ces différentes expériences pour te livrer mes conseils aujourd’hui.

5 conseils pour réussir tes oraux de motivation

1. Le jury cherche exactement la même chose que toi

Tu aimerais montrer au jury que tu es le bon candidat ? Ça tombe bien, c’est exactement ce qu’il cherche !

It's me

La seule chose qu’on souhaite quand on recrute, c’est d’être sûr d’avoir en face de nous la bonne personne. Et je peux te promettre qu’on a autant peur de se tromper que toi de rater ton entretien ! Le jury n’est pas là pour te juger ou te mettre mal à l’aise : si jamais il te pousse un peu dans tes retranchements ou insiste sur des points, c’est uniquement pour s’assurer de faire le bon choix.

S’il est sûr de lui à la fin, tu as tout gagné. S’il hésite, qui pourrait lui en vouloir de ne pas te prendre ?

Mon conseil : ne vois pas ton oral de motivation comme une évaluation mais comme un échange entre des personnes qui veulent exactement la même chose. Tu veux lui montrer ce que lui espère justement trouver. Je ne dis pas que c’est facile à faire, mais mes prochains conseils vont t’aider à y parvenir.

2. Tu dois donner du sens à ta candidature

Certes le jury va creuser et te poser des questions, mais ça ne veut pas dire que c’est à lui de faire l’effort de comprendre en quoi tu es un bon candidat. C’est ton job de le lui montrer ! Le sien est simplement de s’assurer que c’est bien le cas.

Alors comment faire ? Pour y parvenir, il faut que ta candidature fasse sens. Et pour cela, il est indispensable de créer du lien entre toi, tes envies professionnelles et l’école pour laquelle tu candidates.

Au cours de l’entretien, les membres du jury vont essayer de t’imaginer dans l’école et vont tenter de voir ce qu’elle peut t’apporter. Tu dois faire en sorte qu’il soit évident pour eux que tu as ta place.

 

La question est donc : “En quoi cette école va me permettre de réaliser mes projets ?”. Pour y répondre tu dois pouvoir exprimer clairement :

  • Ce qui te fait envie
  • Pourquoi ça te fait envie (sinon il sera difficile de te croire)
  • En quoi cette école va te permettre d’y parvenir

Si jamais tu ne sais pas ce qui te fait envie, ce n’est pas grave mais il faudra que tu sois en mesure d’expliquer en quoi l’école va t’aider à le découvrir.

Si tu as de vraies réponses à ces questions, ta candidature sera alors pleine de sens et tu auras toutes les chances d’être pris.

3. Ce n’est pas tes expériences qui feront la différence mais la manière dont tu en parles

Ce que je vais dire là s’applique à tous les entretiens mais d’autant plus pour un concours d’école. En effet, tu vas l’intégrer davantage pour continuer à apprendre que pour lui faire bénéficier de ton expertise.

Il est indispensable de capitaliser sur ses expériences.

Dire que tu as travaillé dans telle association, pratiqué tel sport ou fait tel voyage n’est pas très intéressant si tu n’expliques pas ce que tu en as retiré. Ça semble évident comme ça mais je te promets que c’est loin d’être facile. Le nombre de candidats que j’ai rencontré qui semblaient avoir des choses intéressantes à partager mais qui malgré mon aide n’arrivaient pas à les exprimer… Ce travail doit être fait en amont, car le jour J il risque d’être trop tard.

Pour t’y aider, pose toi ces questions :

  • Qu’est-ce qui m’a plu dans cette expérience ?
  • Qu’est-ce que j’ai moins aimé ? Pourquoi ?
  • Qu’est-ce que j’ai appris ?

En bref, en quoi cette expérience m’a fait évoluer positivement ? (Même si elle a peut-être été désagréable). Et surtout, quel est le lien avec mes envies actuelles et futures ?

Si tu montres que tu sais prendre du recul, tu prouves que tu sais t’appuyer sur tes expériences pour évoluer et prendre de meilleures décisions. Cela donnera énormément de cohérence et donc de crédibilité à tes envies futures, notamment celle d’intégrer l’école en question.

4. La sincérité (bien amenée), ça paye

Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir si on peut mentir en entretien de motivation. Certes ça doit sans doute pouvoir fonctionner, mais mon avis personnel est que si on se prépare bien en amont, ce n’est simplement pas nécessaire.

Bullshit

Dis-toi bien que le jury ne cherche pas quelqu’un de parfait mais cherche à savoir qui tu es et ce que tu veux, pour voir si tu as ta places dans l’école. Si ton projet est cohérent et que tu as de vraies motivations, je pense qu’il sera beaucoup plus efficace de mettre ton énergie à trouver les bons mots pour le dire (voir mes conseils précédents) plutôt qu’à essayer de mentir efficacement.

Et si tu ne sais pas ce que tu veux, encore une fois trouve les bons mots pour expliquer en quoi l’école va t’aider à le découvrir. Une dernière chose qui va dans ce sens, savoir montrer ses faiblesses en expliquant comment on travaille dessus sera pris positivement. C’est révélateur de maturité et de confiance en soi.

5. Tu as le droit d’avoir peur

On ne va pas se mentir, un oral est source de stress… Peur de mal faire, de bafouiller, de rougir, de dire n’importe quoi, de se tromper etc.

Stress 

Il est normal d’avoir peur, et dis-toi bien que le jury en est parfaitement conscient. Si tu es sincère et que tu as de vraies motivations, je te promets qu’il te pardonnera toutes tes imperfections. Ce sont des êtres humains que tu as en face de toi ;)

Voici donc mon dernier conseil : l’objectif n’est pas de dégager une image parfaite mais bien de faire passer les messages qui sont importants pour toi. Concentre toi uniquement sur ton envie de transmettre ta motivation et d’avoir un vrai échange agréable avec ton jury. Je te promets que ça fera une énorme différence.

J’espère que ces conseils te seront utiles et que tu intégrera l’école de tes rêves. J’organise en Mai une formation aux oraux de motivation sur Grenoble. Si tu es dans le coin, je t’invite à y jeter un oeil en cliquant ici.


Et en attendant, bonne préparation de concours !