I Wheel share : le réseau social géolocalisé dédié aux handicapés financé sur Ulule

Audrey et Lucas viennent d'achever avec succès une campagne de crowdfunding pour financer leur joli projet I Wheel Share : le réseau social qui donne une voix (et une voie) aux personnes en situation de handicap. Focus sur un début d'aventure prometteur ! Hello, peux-tu présenter ton parcours et celui de ton associé ?

audrey sovignet fondatrice i wheel share

Bonjour à tous, Audrey Sovignet et j'ai co-fondé avec mon frère Lucas la société I Wheel Share. J'ai un profil créatif. Après un BTS communication visuelle, j'ai intégré un master en Design Graphique aux Beaux-Arts de Valence. Durant ces années passées aux Beaux-arts de Valence, je me suis intéressée au système de codage au service de nos communications sur internet. J'ai ensuite intégré un laboratoire au sein des Arts Décoratifs de Paris en vue de poursuivre mes recherches. J'ai rapidement été confrontée à mon absence de connaissances en développement informatique. Pour contrer cette frustration, j'ai suivi durant 6 mois une formation en développement informatique et application mobile chez Simplon.co. I Wheel Share en quelques mots ? i wheel share logo I Wheel Share est une application mobile qui donne la voix(e) aux personnes en situation de handicap. De manière géolocalisée, chaque personne peut partager ses galères comme ses bons plans et autres situations cocasses. Comment t’est venue l’idée de créer ce projet ? Mon frère Lucas a eu un accident de la route il y a 3 ans et est devenu par la suite paraplégique. À sa sortie de centre de réadaptation, il s'est vu confronté à des situations qui étaient pour certaines révoltantes. Il s'est par exemple retrouvé coincé à l'étage d'un cinéma, c'était la dernière séance et le personnel avait verrouillé l'ascenseur avant de partir. Lors d'une sortie en boîte de nuit (accessible) avec ses amis, il s'est également confronté à un vigile qui lui a refusé l'entrée sous prétexte qu'il représentait un danger pour lui-même et les autres. À ce moment-là, je commençais à suivre des blogs et des forums liés au quotidien en position de handicap, je me suis rendue compte que le quotidien de mon frère était partagé par de nombreuses personnes et que leurs témoignages étaient trop éparpillés, manquaient de visibilité et donc d'impact. Vu tous ces constats, je ne pouvais pas rester les bras croisés. Quel est votre business model ? L'application mobile I Wheel Share est gratuite pour les utilisateurs. Notre business model est construit sur des services proposés à des entreprises, associations et autres départements RSE d'entreprises. Nous leur proposons d'amplifier la communication et de manière géolocalisée d'événements "handi-accueillants" auprès d'un public très ciblé. Nous proposons également aux entreprises de géolocaliser leurs offres d'emplois adaptés en vue de les faire parvenir au 6% de salariés en situation de handicap et ainsi leur faire éviter de payer la contribution à l'AGEFIPH. Notre offre comprend tout un pack avec l'élaboration d'un business game en rapport avec l'offre proposée et la possibilité de faire appel à un expert pour une formation à l'accueil d'une personne en situation de handicap au sein de son équipe et à l'adaptation du poste. wheel Votre campagne de crowdfunding touche à sa fin, quelle est la suite à venir ?  Elle est terminée et ce fut un succès ! Nous sommes parvenus à atteindre notre objectif de 15 000 €. Cette somme va nous permettre de finaliser le développement de l'application mobile sur Androïd et IOS et notamment de financer la co-construction avec des personnes non-voyantes pour leur rendre accessible l'expérience utilisateur I Wheel Share. Si vous souhaitez faire partie de nos bêta testeurs, envoyez-nous un mail à cette adresse : contact@iwheelshare.com. Capture d’écran 2015-07-09 à 14.08.09 S’il manque quelque chose à l’écosystème start-up en France, ce serait quoi selon toi ? audrey sovignet Plus de femmes ! Je prends part à beaucoup d'événements liés à l'entrepreneuriat en France qui ont tous une réflexion autour des nouvelles manières de manager, de penser l'économie,… Ils se disent en rupture, mais en réalité, ce ne sont que des apparences !

Femmes, occupons la place qui est aussi la nôtre.

Vos prochains objectifs ? Sortir l'application mobile et la sortir en Septembre. Nous souhaitons également développer nos partenariats avec d'autres initiatives qui participent à cette dynamique de changement dans le secteur du handicap et partagent la même vision qu'I Wheel Share. Merci Audrey ! Retrouvez le site web de I Wheel Share.