S'orienter après le Bac : focus sur la formation en BTS

S'orienter après le Bac : focus sur la formation en BTS

Cet article exclusif vous est proposé par Elisabeth de Diplomeo, Moteur de recherche et Comparateur de formations des études supérieures en France.

Le BTS permet de se former rapidement (deux années seulement sont nécessaires) et de profiter d’une formation très professionnalisante. C’est un cursus qui bénéficie de la confiance des employeurs et qui permet à l’élève de poursuivre vers d’autres programmes s’il le souhaite tout en lui assurant une entrée facilitée dans la vie active. À l’heure où les recruteurs ont tendance à rejeter les CV « trop fournis » et cherchent à répondre de manière immédiate aux besoins des entreprises, les détenteurs de BTS font figure de candidats idéals.bts

Les secrets d’une réussite

Diplôme national reconnu par l’Etat, le Brevet de Technicien Supérieur, communément appelé BTS, séduit chaque année plus de 100 000 étudiants. Couvrant un très large éventail d’activités professionnelles, il s’obtient de manière générale en deux ans. Créé en 1959, il s’adresse à la fois aux étudiants souhaitant une entrée rapide dans la vie active à l’issue de leur baccalauréat qu’à ceux ambitionnant des études tout en voulant s’assurer un premier diplôme.

Si le BTS fonctionne bien, c’est pour ses critères d’admissions, rigoureux mais très ouverts qui permettent à chacun de postuler, ainsi que pour les nombreuses spécialités qu’il propose. Les conditions d’entrée se limitent souvent à l’étude du dossier de l’élève qui contient les notes et les appréciations des classes de première et de terminale et à la validation d’une lettre de motivation. En fonction de la spécialité choisie (certaines sont victimes de leur succès), le candidat peut être amené à passer un entretien et des tests.

Les modalités d’inscription diffèrent en fonction de l’académie concernée.diplomeo

Préparation et formation

Le BTS se prépare en deux ans après le bac (ou à l’issue d’une MAN, mise à niveau, pour les bacheliers n’ayant pas le bac correspondant à la filière qu’ils ont choisie). Les semaines sont chargées, de 35 à 40 heures et se composent de cours, travaux pratiques et travaux dirigés. Les étudiants bénéficient de professeurs qualifiés, mais aussi d’intervenants qui sont des professionnels, ce qui permet à la fois aux élèves de profiter de cours en lien avec le monde du travail actuel mais aussi de s’assurer la confiance des recruteurs et des entreprises qui reconnaissent la qualité des formations. Ces brevets se déroulent au sein de lycées publics ou privés, de centres de formations d’apprentis, de formation professionnelle continue et à distance ; il en existe des centaines.

On trouve par exemple chez Diplomeo une liste impressionnante de 8425 BTS dans toute la France, de quoi répondre à toutes les attentes. 34% des inscrits choisissent des spécialités de la production (BTS industriels) et 66% optent pour des spécialités des services (BTS tertiaires).

Des centaines de spécialités accessibles

Parmi les raisons qui poussent les étudiants à s’inscrire en BTS, il y a donc la durée du cursus, relativement courte tout en étant de qualité, les programmes à la fois théoriques et pratiques qui préparent davantage à l’avenir que les classes prépa réputées difficiles, mais aussi les débouchés. En BTS, les candidats étudient une spécialité qu’ils ont choisie. Pour la majorité d’entre eux, le BTS offre des formations intéressantes et concrètes, qui collent aux besoins des entreprises et qui bénéficient de mises à jour régulières. Ils découvrent plus le monde professionnel qu’au sein d’universités ou de prépa et le mélange de théorie et de pratique est très apprécié des élèves. 

En prime, 73% des élèves décrochent leur diplôme (taux pour 2012) un taux de réussite rassurant. On estime qu’environ 63% d’entre eux choisissent ensuite de poursuivre leurs études, majoritairement au sein d’universités, d’écoles de commerce ou d’écoles d’ingénieurs. Il est également possible d’intégrer un établissement privé ou de passer un DNTS (diplôme national de technologie spécialisé).

Le BTS s’affiche donc comme un diplôme qui comble à la fois les projets professionnels des étudiants grâce à des formations variées et de qualité, mais aussi le monde de l’emploi qui voient en ces élèves de jeunes candidats prometteurs, formés aux préoccupations actuelles et prêts à répondre aux besoins des entreprises. Les nombreuses spécialités disponibles et les possibilités qui existent au niveau de la poursuite des études rassurent les étudiants qui ne seraient pas encore sûrs de leurs choix et permet d’accéder à des programmes très divers.

Photos © Diplomeo